Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 North and South, juste le livre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32
AuteurMessage
papotea
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1414
Age : 42
Localisation : quelque part dans la verte Normandie
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: North and South, juste le livre   Jeu 6 Sep 2018 - 11:43

Aaaahhh N&S...que j'aime ce roman, et que j'aime ce couple Margaret/John.

En fait je suis amoureuse de John Thornton (bon Ok, j'avoue que la série BBC m'a beaucoup aidé !), mais en fait ce que j'apprécie beaucoup -comparé à P&P par exemple - c'est justement que je les trouve crédibles: ils n'évoluent pas dans le monde feutré et très restreint d'une Elisabeth Bennet, ils sont dans un monde rude, sale, insalubre, la mort, le travail des enfants...autant de réalités sociales très présentes. Et contrairement à toi Mellanna, je ne trouve pas Margaret snob, elle a les travers de son éducation et de sa classe sociale (travailler ? Mon Dieu mais c'est d'un vulgaire !), d'où son point de vue très tranché envers ce Nord industrieux et envers John Thornton, qui est un vulgaire marchand du temple et pas un gentleman. D'où ce rejet très violent lors de la demande en mariage.

Mais la demande de John est bien plus belle, et plus humble que celle de Darcy, qui en réalité ne se pose pas de questions: il est sûr que Lizzie ne peut qu'accepter un tel honneur (d'où la claque monumentale, au figuré, qu'il se prend). John est très cruellement conscient du monde qui le sépare de Margaret, mais, trompé par le jugement de sa mère, il tente malgré tout sa chance (sur un malentendu, comme dirait l'autre Laughing ).

Quelque part, Lizzie est plus snob que Margaret, elle commence à éprouver des sentiments pour Darcy après avoir vu l'étendue de son domaine (même si elle en tombe réellement amoureuse ensuite), je ne suis pas du tout certaine que Lizzie aurait pu avoir des sentiments pour un homme comme Thornton. Ni qu'elle serait devenue amie avec une ouvrière du coin et son père. Ni qu'elle soit venue en aide aux miséreux.

Bref, j'adore JA, sa plume légère et ironique, mais Lizzie et Darcy ont un coté conte de fées, alors que John et Margaret sont plus ancrés dans le réel.

Et je surplussoie: il faut regarder l'adaptation (attention c'est hyper addictif, prévois du temps)
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: North and South, juste le livre   Lun 1 Oct 2018 - 22:51

papotea a écrit:
Et contrairement à toi Mellanna, je ne trouve pas Margaret snob, elle a les travers de son éducation et de sa classe sociale (travailler ? Mon Dieu mais c'est d'un vulgaire !), d'où son point de vue très tranché envers ce Nord industrieux et envers John Thornton, qui est un vulgaire marchand du temple et pas un gentleman. D'où ce rejet très violent lors de la demande en mariage.

Quelque part, Lizzie est plus snob que Margaret, elle commence à éprouver des sentiments pour Darcy après avoir vu l'étendue de son domaine (même si elle en tombe réellement amoureuse ensuite), je ne suis pas du tout certaine que Lizzie aurait pu avoir des sentiments pour un homme comme Thornton. Ni qu'elle serait devenue amie avec une ouvrière du coin et son père. Ni qu'elle soit venue en aide aux miséreux.

Je n'ai pas relu le livre depuis la dernière fois, donc mes impressions de lecture se sont fortement estompées, même si je me souviens bien du scénario. Elle est certes techniquement d'une autre classe sociale puisque son père est un clergyman, m'enfin dans les faits ils sont pauvres et la fortune joue quand même à ce sujet.
Qu'elle se croie supérieure aux industrieux parce qu'ils font un certain type de travail, grand bien lui fasse, mais répondre de cette manière à la demande en mariage de Thornton qui était parfaitement respectueuse et plus humble que celle de Darcy, comme tu le dis si justement, c'était indigne du rang qu'elle est persuadée de tenir Laughing . Je trouve justement qu'Elizabeth répond de manière plus polie à une demande en mariage qui ne le méritait pas pour le coup .

Lizzie est plus "ancrée" dans son rang social, les barrières sont moins floues que dans le cas de Margaret. Quant à ses sentiments amoureux je suis convaincue que ce n'est pas la richesse du domaine de Darcy qui influe le moindre changement, mais simplement la façon dont il le gère, façon qui est censée être le reflet de son caractère réel (j'avais lu des anecdotes là-dessus dans divers articles, en tout cas c'est un thème assez récurrent sur le sujet).
Je ne me prononcerai pas sur la possibilité qu'elle tombe amoureuse de Thornton, je n'en ai aucune idée et les deux univers sont si différents que je trouve difficile de se faire une opinion dessus Razz .
Pour ce qui est de l'aide aux miséreux ça ne veut rien dire, snobisme et charité ne s'excluent pas forcément : Emma Woodhouse dans Emma, malgré toute l'affection que je lui porte, est loin d'être dépourvue de snobisme .
Revenir en haut Aller en bas
 
North and South, juste le livre
Revenir en haut 
Page 32 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32
 Sujets similaires
-
» Musique de l'adaptation de North and South ... :)
» North & South 1975
» North and South (Nord et Sud) : adaptation BBC 2004
» North and South (adaptation 1975)
» Quelle fin préférez-vous, livre ou adaptation?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Elizabeth Gaskell :: North and South-
Sauter vers: