Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Quelle est votre version d'Orgueil et Préjugés préférée?
1995
50%
 50% [ 128 ]
2005
28%
 28% [ 70 ]
Je ne peux pas choisir entre les deux
22%
 22% [ 56 ]
Une autre version
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 254
 

AuteurMessage
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Ven 1 Sep 2006 - 21:51

Nelly aussi se sentira moins seule lol! Mais nous sommes toutes fans de la BBC ne t'en fais pas Mais je comprends tes réserves ! on ne peut pas tous réagir de lamême manière. Pour ma part, je vois de l'espièglerie chez la Lizzie de Knightley et on de la glousserie... mais il a fallu que je me fasse à son sourire carnassier lol!
Quant à MMF, il te faudra sans doute le voir dans d'autres rôles : il y ades chances que tu finisses par lui trouver du charme même si ce n'est pas en Darcy (je le préfère dans ses autres rôles pour ma part Laughing )...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 0:18

misshoneychurch a écrit:
Quelles sont les grosses faiblesses de la série BBC ? Perso, je suis aveuglée par Colin Firth (je ne le trouve pas trop souvent à l'écran, bien au contraire ) et par le reste, donc je ne trouve rien à redire....

Alors puisqu'on le demande, allons-y. Mais je tiens à préciser en préambule que j'adore toujours la version 1995, je veux que cela soit bien clair.

Donc mis à part les jeux excessifs de David Bambers et Alison Steadman, évoqués déjà plusieurs fois, ainsi que le fait que la plupart des acteurs sont trop âgés pour leur rôle (particulièrement évident pour Lydia et Miss Bingley)(ah, et j'oubliais aussi Wickham, dont la fausseté apparaît clairement dès le début et qui est loin d'être séduisant, ce qui fait apparaître Lizzy un peu sotte de tomber dans un piège aussi gros), je mentionnerai certains écarts par rapport au roman, dont les principaux changent la structure narrative voulue par Jane Austen:

1) Nous apprenons avant Lizzy que Darcy fait quelque-chose pour aider sa famille, la surprise construite par Jane Austen aussi bien pour le lecteur que pour Lizzy est ruinée.

2) Nous savons que Darcy se touve à Pemberley avant Lizzy, là également, la construction de Jane austen n'est pas respectée.

3) L'accent est mis sur Darcy, des scènes le concernant sont ajoutées (Darcy observant Lizzy en sortant de son bain, Darcy faisant de l'escrime, Darcy plongeant dans l'étang).

4) Les deux parties de la lettre de Darcy sont inversées, une fois la lecture finie, Lizzy reste sur une impression négative, ce qui rend plus l'évolution ultérieure de ses sentiments plus difficiles à comprendre.

Et n'oublions pas que si la version 2005 a souvent été critiquée pour ne pas suivre à la lettre les manières de l'époque (Lizzy dehors sans chapeau, Lizzy au bal sans gants, etc), la version 1995 n'est pas exempte de tout reproche à ce niveau.

1) Certaines robes portées la journées, en particulier par Lydia et Lizzy, sont beaucoup trop décolletées. De telles robes auraient été portées avec au moins un fichu plus ou moins transparent sur les épaules, comme cela se voit dans d'autres adaptations.

2) Un baiser en public, même juste après le mariage, n'est pas approprié pour l'époque (sans parler du fait que ce baiser est mal filmé et que les acteurs n'ont pas l'air très naturels dans cette scène). Je crois également qu'un gentleman n'aurait jamais embrassé une femme sans avoir ôté son chapeau.

3) Lizzy et Wickham dansent alors que Lizzy n'a pas de gants.

4) Lydia court dans le couloir de la maison en sous-vêtements, en présence de Mr Collins.

J'aime beaucoup la Lizzy de Jennifer Ehle, mais je la trouve parfois un peu compassée et souvent trop blessante. L'espièglerie propre à la Lizzy de livre n'est pas rendue avec bonheur. Jamais un seul de ses cheveux ne bouge (pas la faute de l'actrice, bien sûr), lorsqu'elle court, joue avec le chien ou traverse les prairies, elle est toujours impeccable.

J'adore le Darcy de Colin Firth mais lors de la deuxième déclaration, peut-on vraiment dire qu'il s'exprime comme un homme violemment épris (ce sont les mots du roman)?

Dans l'ensemble, les dialogues sont proches du livre, mais malgré la différence flagrante de longueur entre les 2 adaptations, certains dialogues qui figurent dans la version Wright ne figurent pas dans la version 1995. Pas de problème pour moi, je reconnais qu'il faut faire des choix, mais ceux de la version 2005 ne sont pas plus mauvais que ceux de la version 1995. Je trouve par exemple dommage que dans le dialogue où Lizzy avoue à son père qu'elle aime Darcy, elle ne lui dise pas ce que Darcy a fait pour Lydia.

misshoneychurch a écrit:
Et MMF n'a rien d'un Darcy selon moi. Et plus grave encore, je ne lui trouve pas le moindre attrait !!! Ca en fait plus pour les autres on va dire !!!
Dans la campagne , tu as choisi ton poulain, ça ne se discute pas, mais concèderas-tu à MMF sa ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5487
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 11:04

Je dois être encore plus fan de Colin Firth que je ne le pensais, parce que je ne suis pas du tout convaincue (enfin, j'essaie de ne pas l'être)
Citation :

les jeux excessifs de David Bambers et Alison Steadman, évoqués déjà plusieurs fois.

Personnellement, je trouve aussi ces personnages agaçants, et j'ai souvent honte pour Lizzie. Mais Mrs Bennet est censée être vraiment ridicule et embarassante, ce qui ressort quand même bien. Dans le making of, ils expliquent qu'ils en ont même rajouté en lui mettant de la dentelle et des froufrous partout. Et au moins, on comprend pourquoi Mr Bennet la méprise et la tourne en ridicule dès qu'il en a l'occasion.
Quand à Mr Collins, certes, il est très caricaturé, mais au moins il nous fait rire et nous embarrasse . D'ailleurs, je trouve que le Mr Colinns de 2005 est également caricaturé, quel besoin de prendre un acteur si petit ?

Citation :
la plupart des acteurs sont trop âgés pour leur rôle

Il est courant de prendre des acteurs plus âgés que leur rôle, et personnellement, ça ne m'a pas du tout empêché de les trouver tout à fait compétents et crédibles. Dans "Raison et Sentiments" de Ang Lee, que j'ai adoré, Alan Rickman joue le colonel Brandon qui n'a que 35 ans !!! Or, qui se plaindrait du choix d'un tel acteur ???

Citation :
Wickham, dont la fausseté apparaît clairement dès le début et qui est loin d'être séduisant, ce qui fait apparaître Lizzy un peu sotte de tomber dans un piège aussi gros

A trente ans à peine, au début du XIXème, on était déjà un homme dans la force de l'âge. Bien qu'il l'ait cherché, Wickham a eu des moments difficiles, ce qui a pu le vieillir. Quand à son côté séducteur, je trouve, comme le dit mon cher "darcy/Firth", qu'il a "des manières charmantes" et agréables, ce qui peut, malgré son air de filou, en tromper plus d'une. Même si je concède volontiers que le Wickham 2005 est beaucoup plus séduisant, et que l'on a envie de le croire (surtout quand on trouve MMF repoussant). Lizzie déteste Darcy, elle est donc toute disposée à croire tout le mal qu'on peut lui en dire.

Citation :
1) Nous apprenons avant Lizzy que Darcy fait quelque-chose pour aider sa famille, la surprise construite par Jane Austen aussi bien pour le lecteur que pour Lizzy est ruinée.
C'est sûr que c'est gênant, pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire surtout... Mais quel bonheur de voir si souvent Darcy !!!
Citation :
2) Nous savons que Darcy se touve à Pemberley avant Lizzy, là également, la construction de Jane austen n'est pas respectée.
Y aurait-il eu Bridget Jones sans l'épisode de la chemise mouillée ? Oui, j'avoue ne pas avoir noté ce détail. Je trouve quand même que la scène de la rencontre est adorable !!!

Citation :
3) L'accent est mis sur Darcy, des scènes le concernant sont ajoutées (Darcy observant Lizzy en sortant de son bain, Darcy faisant de l'escrime, Darcy plongeant dans l'étang).
Pour mon plus grand bonheur ... !!! Cela permet de mesurer le combat intérieur de Darcy, de comprendre à la fois son attachement pour Elisabeth, et sa peine. Il est plus humain ainsi ... D'accord, j'enlève la dernière phrase qui est vraiment tirée par les cheveux, mais ça ne me gêne pas le moins du monde de voir si souvent Darcy. D'ailleurs, je ne trouve pas ces scènes choquantes, elles auraient bien pu avoir lieu.

Citation :
4) Les deux parties de la lettre de Darcy sont inversées, une fois la lecture finie, Lizzy reste sur une impression négative, ce qui rend plus l'évolution ultérieure de ses sentiments plus difficiles à comprendre.
Là, je suis entièrement, d'accord, je me suis souvent fait la remarque, mais c'était visiblement pour des raisons pratiques/techniques (je sais pas trop comment on dit). Ok, reproche justifié.
Citation :
1) Certaines robes portées la journées, en particulier par Lydia et Lizzy, sont beaucoup trop décolletées. De telles robes auraient été portées avec au moins un fichu plus ou moins transparent sur les épaules, comme cela se voit dans d'autres adaptations.
Montrer son décolleté était très courant, et j'avoue ne pas être assez à cheval pour titiller sur ce détail, bien que la robe de miss bingley a netherfield dans la version 2005 m'ait surprise (le sans manches à la limite c'est possible, mais là il est très moderne)

Citation :
2) Un baiser en public, même juste après le mariage, n'est pas approprié pour l'époque (sans parler du fait que ce baiser est mal filmé et que les acteurs n'ont pas l'air très naturels dans cette scène). Je crois également qu'un gentleman n'aurait jamais embrassé une femme sans avoir ôté son chapeau.
Exact pour le chapeau, ç'aurait été plus chic de la part de ce cher Colin Firth. Mais le baiser a lieu après le départ des calèches, et le gros plan sur Darcy et Elizabeth les montre bel et bien seuls au monde. Ils sont maladroits, mais je trouve ça vraiment craquant !!!
Citation :
4) Lydia court dans le couloir de la maison en sous-vêtements, en présence de Mr Collins.
Cette scène est vraiment très drôle, je trouve qu'elle montre bien la personnalité des deux protagonistes.
Citation :
J'aime beaucoup la Lizzy de Jennifer Ehle, mais je la trouve parfois un peu compassée et souvent trop blessante. L'espièglerie propre à la Lizzy de livre n'est pas rendue avec bonheur. Jamais un seul de ses cheveux ne bouge (pas la faute de l'actrice, bien sûr), lorsqu'elle court, joue avec le chien ou traverse les prairies, elle est toujours impeccable
.

Je trouve cette Lizzie totalement conforme à l'idée que je m'en faisais. Et la Lizzie du livre est également blessante, elle s'excuse elle même auprès de Darcy à la fin. Comment ne pas se montrer blessant quand on déteste quelqu'un ? Etant (hélas ou non) comme cela, je la comprends totalement.
Citation :

J'adore le Darcy de Colin Firth mais lors de la deuxième déclaration, peut-on vraiment dire qu'il s'exprime comme un homme violemment épris (ce sont les mots du roman)?


Il dégage tellement de choses, il est si hésitant, repentant par rapport à la première déclaration... Et on voit qu'il sourit sans pouvoir s'en empêcher, il ne peut pas maîtriser son bonheur. C'est certes très sage, mais Jane Austen ne pouvait pas penser le faire sauter de joie. A la place, il se confie, il est encore maladroit, "pas habitué à être taquiné", on ne change pas en 10 secondes, mais on le voit quand même ravi.

Pour les dialogues, je trouve ceux de 2005 dits de manière trop différente. Que Lizzie prenne des répliques de son père (pour se moquer de Collins) passe encore, mais de sa mère (quand elle est folle de joie en écoutant aux portes et qu'elle annonce l'arrivée de Bingley à Netherfield)!!!

Et non, je ne concède rien à MMF : il a voulu prendre la place de Colin Firth sans avoir aucune chance d'y parvenir. Sa prestation est un désastre selon moi.
J'ai été archi longue, désolée, mais c'était pour défendre Colin Firth !!!
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 12:07

Dans le concours du post le plus long, je crois que tu décroches la palme ... Mais ne t'inquiète pas, on aime les longs posts Very Happy (il y a un juste un p'tit truc, Embarassed il existe un bouton "citer", ce qui permet de différencier tes idées de celles de Cat, parce que parfois, on ne s'y retrouve plus Rolling Eyes )

Je ne suis pas du tout une spécialiste de P&P, que ce soit sous sa forme de roman ou d'adaptation ... même si je l'aime beaucoup.
Mais ce qui me gêne un peu, c'est que tu semblais avoir des préjugés avant même d'avoir vu la version 2006, comme tu le dis toi-même, tu es une fan absolue de Colin Firth, et tu considères que MMF "a voulu prendre sa place". Je ne pense pas que ce soit le cas, il interprète justement Darcy de manière différente, avec sa propre sensibilité, conscient que tout le monde l'attendait au tournant et allait le comparer à Colin Firth. Pas besoin de faire une autre adaptation du roman si c'est pour faire un copier-coller de la version BBC ... MMF s'en est plutôt bien tiré je trouve.
D'autre part, tu es sans concession pour les libertés prises par Joe Wright par rapport au roman mais tu excuses volontiers celles de la version BBC, qui ne me paraissent pourtant pas moins importantes. Deux poids, deux mesures ? Rolling Eyes je comprends, quand on est fan ... rendeer

Misshoneychurch a écrit:
Quand à Mr Collins, certes, il est très caricaturé, mais au moins il nous fait rire et nous embarrasse . D'ailleurs, je trouve que le Mr Colinns de 2005 est également caricaturé, quel besoin de prendre un acteur si petit ?

Hey, je vais me fâcher, ce n'est pas parce que Tom Hollander est petit que sa taille constitue un élément de caricature ou qu'il doive justifier sa place dans le casting scratch. D'ailleurs, je trouve son M. Collins plus convaincant que celui de 1995 : tout en étant aussi ridicule et insupportable que son prédécesseur, il est quand même moins répugnant et obséquieux à en vomir, ce qui crédibilise mieux le choix de Charlotte, si besoin en était. Bon, je suis peut être partiale, j'aime beaucoup cet acteur Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5487
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 14:32

quand je dis que MMF a voulu prendre la place de CF, je plaisante, plus il y a d'adaptations et plus je suis contente (même si seul CF peut être Darcy lol! ). Mais je repproche à MMF d'avoir mal interprété la personnalité de Darcy et donc de l'avoir très mal représenté.

Je n'ai rien contre les entorses faites au livre, ce qui me gêne dans la version 2005, c'est que j'ai eu l'impression de voir un film qui n'avait d'orgueil et préjuges que le titre. Après, il est vrai que je m'attendais à un navet après avoir vu des extraits et les bandes annonces. Mais normalement, j'aurais du être agréablement surprise, au moins par certains aspects.

Tant pis pour moi, ça n'a pas été le cas....

Quand à l'acteur, je n'ai rien contre les hommes de petite taille, mais c'est clair que cet élément à joué, cela permet selon moi de montrer Mr Collins de façon méprisable.
Quand à Charlotte, elle ne l'épouse presque que pour sa situation, elle se moque qu'il soit repoussant. D'ailleurs, il est tellement ridicule que même plaisant physiquement ... Bref, le Collins 1995 ne m'a pas gênée.
Quand à celui de 2005, je ne le connaissais pas du tout, mais je ne le trouve pas mauvais du tout. On plaint moins cette pauvre Charlotte !

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 14:55

C'est sûr qu'ils n'ont pas choisi Tom Hollander en se disnt : "il faut qu'il soit petit!" alors que justement il est très grand dans le livre (un vrai grand dadet, ce ui est aussi asez méprisant : donc le plus proche du livre serait celui de la version BBC 1979 à mon avis)

Je pense que tu n'accroches pas à MMF du fait du parti pris du réalisateur et du scénariste, à savoir de faire le film du point de vue seul de Lizzie. De ce fait, MMF n'a que peu d'apparitions et il ne donne jamais d'avis sur Lizzie à son entourage (hors pendant le premier bal avec Bingley). C'est ce que je reprocherais le plus au film (avec la rencontre au petit matin qui est d'un cliché trop fort pour moi) . Mais en 2h, il est certain qu'il fallait décider d'un parti pris.
La BBC de son côté avait le temps et a pris le parti de donner la vision de Lizzie et Darcy (et pour ce dernier en l'accentuant fortement).

Pendant des mois avant la sortie du film, je n'ai pas arêté de le descendre (préjugés qund tu nous tiens). J'étais de ceux qui disaient que c'était une entreprise ratée d'avance etc etc
Et puis quelques semaines avant sa sortie, j'ai regardé les extraits et je me suis attachée à essayer de me faire à ces nouveaux visages et de donner sachance au film...

Résultat : j'ai été très agréablement surprise. En particulier parce qu'ils ont eu l'intelligence de ne pas copier la version BBC. Ils ont choisi d'avancer l'époque du récit de 20 ans (pourquoi pas...), ils ont opté pour une vision plus réaliste (les robes ne son pas neuves etc)...
Ils ont intégré d'autres dialogues d'Austen (dont beaucoup sont absent de la traduction 10/18 française : ce qui fait que beacoup de détracteurs pointent du doigt le film en lui reprochant les mots d'Austen... q'ils croient être une invention scénaristique !).
La scene de la première déclaration, sans être fidèle - n'est pa bête : elle fait gagner du temps. C'est vrai que dans le livre, Darcy n'évoque pas à ce moment-là les motifs de son intervention entre Jane et Bingley : là cela tourne à l'engueulade alors que ce n'est qu'une courte confontation dans le livre. Mais cela évite de filmer toute la lettre : dans la version BBC cela dure tout de même 10minutes ce qui est difficile à intégrer dans un film de 2h sans en casser le rythme. Quant à la filmer sous la pluie, aucun problème pour moi : Lizzie étant un personnage passant son temps dehors, il la croise à plusieurs reprises dans les bois (cf roman). Et la beauté du paysage est tellement british...

Selon moi, ils sont allés trop loin dans la "désargenterie" des Bennet (en particulier lintérieur de la maison est peu crédible avec les peintures qui s'écaillent...). Par contre, la basse-cour n'est pas choquante pour moi.
Il y a des erreurs énormes mais auxquelles je ne m'attache pas : Bingley dans la chambre de Jane, Lady catherine arrivant Longbourne au milieu de la nuit)
Lizzie est plus rebelle que dans le livre, Darcy moins hautain (mais encore une fois : comme l'a souligné Cat dans un topic, il n'est hautain dans le livre qu'à travers les yeux de ceux qui ne le connaissent pas ---> Jane Austen ne le décrit jamais ainsi...)... Mais l'on reste dans le thème Orgueil-préjugés (je ne vois pas où tu le vois disparaître scratch )
La dernière scene dans la brume moi en chemise de nuit, toi tout dépoitraillé est celle qui me gêne le plus même si je suis midinette. Le I love you 3 fois ça passe difficilement chez moi. Dommage. J'aime la fin entre Lizzie et son père...

Mais ces points négatifs ne m'empêchent pas d'apprécier grandement le film, qui donne une nouvelle vision au roman...

Je n'ose imaginer ce que tu penserais de la version holywoodienne de 1940 lol!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 15:14

Misshoneychurch, merci d'avoir pris la peine de répondre à mon post de manière détaillée. Mais je tiens à nouveau à souligner que les points que j'ai soulevés ne me gènent pas outre mesure dans la version 1995, c'était surtout pour montrer que chaque version peut avoir ses plus ou moins petits écarts par rapport à la fidélité au livre. Moi non plus, la plus grande présence Darcy ne me gène pas, et les légers écarts par rapport au savoir vivre ne m'empêchent pas du tout d'apprécier cette magnifique minisérie. Je voulais surtout démontrer que chaque production peut (doit?) prendre des libertés pour reflèter le point de vue des scénaristes et réalisateurs, qui peuvent (doivent) être personnels. Je pense qu'une approche trop fidèle est même un défaut, un livre et un film (ou une minisérie) étant des supports différents.


mimidd a écrit:
tu considères que MMF "a voulu prendre sa place". Je ne pense pas que ce soit le cas, il interprète justement Darcy de manière différente, avec sa propre sensibilité, conscient que tout le monde l'attendait au tournant et allait le comparer à Colin Firth.
Tout à fait d'accord avec toi, mimidd, et comme je l'ai dit à de multiples reprises, je suis tellement contente d'avoir ces divers Darcy, qui chacun à leur manière, reflètent une des facettes du personnage. Les personnages d'Austen sont complexes, je pense que nous apprécions les romans de la grande Jane pour cette raison.

mimidd a écrit:
D'autre part, tu es sans concession pour les libertés prises par Joe Wright par rapport au roman mais tu excuses volontiers celles de la version BBC, qui ne me paraissent pourtant pas moins importantes.
Je dirais que les libertés de la version BBC sont un peu moins grande tout de même, mais je remercie tout de même mimidd, qui n'est pas une fan absolue de la version 2005, de souligner ce point.

misshoneychurch a écrit:
Dans "Raison et Sentiments" de Ang Lee, que j'ai adoré, Alan Rickman joue le colonel Brandon qui n'a que 35 ans !!! Or, qui se plaindrait du choix d'un tel acteur ???
Pas moi!!! Mais en 1995, Alan Rickman avait 41 ans, pour jouer un personnage qui, si mes souvenirs sont exacts, doit en avoir 37. L'écart est peu important, nettement moins que pour Lydia, par exemple, et ce d'autant plus qu'à 15 ans, on est encore adolescent, un écart de près de 10 ans représente une montagne. Je suis d'accord par ailleurs que le choix d'acteurs plus âgés est assez courant, mais quand on peut faire mieux, pourquoi s'en plaindre.

misshoneychurch a écrit:
Quand à Mr Collins, certes, il est très caricaturé, mais au moins il nous fait rire et nous embarrasse . D'ailleurs, je trouve que le Mr Colinns de 2005 est également caricaturé, quel besoin de prendre un acteur si petit ?
Parce que que Tom Hollander est un grand acteur! C'est vrai, dommage qu'il soit si petit (dans le livre il est d'ailleurs décrit comme étant grand, seul le Colins de la version 1979 lui correspondant sur ce point), mais son jeu est impeccable, loins de l'outrance de David Bambers. Bravo pour la nuance, Mr Hollander!

misshoneychurch a écrit:
Y aurait-il eu Bridget Jones sans l'épisode de la chemise mouillée ? Oui, j'avoue ne pas avoir noté ce détail. Je trouve quand même que la scène de la rencontre est adorable !!!
Oh! comme je suis d'accord avec toi sur ce point! J'adore leur dialogue de la chemise mouillée, même si c'est une des scènes qui est parmi les moins fidèles au livre. La vulnérabilité de Darcy à ce moment! L'embarras de Lizzy! Quel délice! Une de mes scènes préférées. Ce forum ne s'appelle pas The Inn at Lambton pour rien, tout de même. J'espère que vous vous souvenez que c'est dans ce dialogue que ces mots sont prononcés (ils ne figurent ni dans le livre, ni dans la version 2005). Et cela illustre exactement mon point : on s'éloigne du livre (cette scène n'est fidèle au livre que dans la version 1979, qui manque de punch) mais on est efficace, merci les scénaristes, les acteurs et le réalisateur.

Citation :
Pour mon plus grand bonheur ... !!! Cela permet de mesurer le combat intérieur de Darcy, de comprendre à la fois son attachement pour Elisabeth, et sa peine. Il est plus humain ainsi ...
Entièrement d'accord, et une fois encore, mon point est illustré. On a une vision personnelle du roman, ou plutôt un développement du personnage qui n'est pas dans le livre mais qui n'est pas dérangeant du tout.

Citation :
Il dégage tellement de choses, il est si hésitant, repentant par rapport à la première déclaration... Et on voit qu'il sourit sans pouvoir s'en empêcher, il ne peut pas maîtriser son bonheur. C'est certes très sage, mais Jane Austen ne pouvait pas penser le faire sauter de joie.
Heureusement, elle ne le fait pas, mais elle dit tout de même : "he expressed himself on the occasion as sensibly and as warmly as a man violently in love". Attention, je ne critique pas Colin Firth, il fait ce qu'il peut avec un scénario un peu faible pour ce moment critique.

Citation :
Mais le baiser a lieu après le départ des calèches, et le gros plan sur Darcy et Elizabeth les montre bel et bien seuls au monde. Ils sont maladroits, mais je trouve ça vraiment craquant !!!
Licence poétique, exactement mon point.


Bref, je ne vais pas reprendre tes arguments l'un après l'autre, j'espère avoir suffisamment démontré que selon moi, une approche personnelle est plus importante qu'une fidélité totale au livre.

En tous cas, merci d'avoir relancé ce sujet, je pourrais en parler pendant des heures. Vous l'aurai remarqué, je suppose. Embarassed

EDIT (après lecture du post de Muezza) :
Citation :
La dernière scene dans la brume moi en chemise de nuit, toi tout dépoitraillé est celle qui me gêne le plus même si je suis midinette. Le I love you 3 fois ça passe difficilement chez moi. Dommage. J'aime la fin entre Lizzie et son père...
Tellement d'accord avec toi. La plus grande faiblesse du film selon moi, celle qui fait dire à beaucoup que ce n'est qu'une comédie sentimentale holywoodienne, car elle occulte tout la fine analyse qui précède sur l'évolution des personages et sur le contexte social.

L'intérieur de la maison des Bennet de me dérange pas. Je trouve au contraire qu'il a un patine, une âme. Plusieurs petits détails (tableaux, couleurs choisies, accessoires) montrent que nous sommes dans une maison de gentilhomme. Je ne suis pas historienne, mais je suis convaincue que les peintures n'étaient pas refaites aussi souvent que maintenant, et le laisser-aller de l'intérieur illustre le caractère de Mr Bennet, qui se désintéresse des détails pratiques.
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 71
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 15:27

Quel débat cheers je ne peux m'empêcher de me jeter dans la mêlée Very Happy

Pour toutes celles qui me connaissent bien maintenant, je ne peux pas ne pas venir donner un coup de mains à misshoneeychurch, même si sur certains points je ne suis pas tout à fait d'accord avec elle.

J'ai attendu avec beaucoup d'impatience la sortie au cinéma de ce merveilleux orgueil et préjugés, mais j'ai été déçue, pour moi le film est trop loin du roman.

Je t'accorde CAT qu'il faut bien prendre quelques libertés lors d'un adaptation, mais là, je trouve que l'on a fait une gentille comédie sentimentale, avec des paysages et une musique somptueux.

les personnages sont trop éloignés de ceux d'écrits dans le roman. Je préfère Mme Bennet version 2005 et Mr. Collins, malgré sa petite taille m'a plu. Mais de toutes manières, un homme qui est capable de faire remarquer comme les étagères sont judicieusement disposées dans le placard, où qui a pris le temps de compter le nombre de fenêtres à Rosing Park ne peut être qu'un idiot

Les points que tu as repris CAT ne m'ont pas convaincu, Wink mais tu ne seras pas étonnée.

La construction d'une adaptation qui est visuelle ne peut être à l'identique, doncle fait que nous apprenons avant Lizzie ce que Darcy a fait pour sa famille ne me trouble pas. Dans le livre c'est sa tante qui l'informe, moi je pense que l'approche est juste pour arriver au même résultat.

Tu dis que nous savons que Darcy se trouve à Pemberley avant Lizzie. Là encore nous le voyons arriver à cheval (je ne parlerai pas de la scène du lac) et leur rencontre est inévitable, pas trop loin du roman, non

je ne reviendrai pas sur tous les points énumérés, mais le baiser maladroit correspond bien à l'époque et que dire des faux baisers des films des années 40 à 80 et surtout rien à voir avec le baiser version américaine 2005.

Bon je terminerai sur une note d'humour, je préfère de beaucoup le baiser passionné de notre Richard, mais je suis hors sujet

Ah, ça m'a fait du bien, je pars voir ma moitié maintenant, à ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 15:33

Bonne visite à Mr Nelly : tu devrais peut-être lui apporter "Orgueil et Préjugés" à lire, ou un autre de nos romans de chevet lol!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 15:33

Citation :
Bon je terminerai sur une note d'humour, je préfère de beaucoup le baiser passionné de notre Richard, mais je suis hors sujet
Tu n'es pas complètement hors sujet, Nelly, je crois même que tu y es au coeur. Le baiser de N&S n'est pas dans le roman, jamais Elizabeth Gaskell n'aurait pu écrire une scène pareille, nous sommes ici en pleine période victorienne, un gentleman ne ferait jamais cela. Et pourtant, ce baiser a ses ferventes admiratrices (je n'en suis pas) parmi ceux qui trouvent que Joe Wright va trop loin. scratch

N&S est une parfaite illustration sur un autre point également : la scène où Margaret voit la première fois John Thornton, complètement inventée, mais tellement réussie. Vivie la créativité.
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 19:50

Voilà un premier post qui a le mérite de relancer le débat.

Bon ne faisant pas partie des spécialistes es P&P, je pense que j’ai déjà tout dit sur le sujet dans mon post précédent.
Quant aux incohérences historiques alors là, à part la Converse dans le Marie Antoinette de Sofia Coppola, j’ai du mal à voir et… je m'en fous un peu Razz .

Je vais donc vous me contenter de regarder vous battre avec plaisir. Twisted Evil
Que les meilleurs gagnent lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8466
Age : 52
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 2 Sep 2006 - 20:39

Comme Toxicangel, j'ai déjà voté et expliqué mon choix il y a quelques temps

Il y a une chose que je voulais rajouter : toutes les versions trouveront grâce à mes yeux avec leurs qualités et leurs défauts car le roman de J.Austen est tellement fouillé, bien écrit, bien construit et si riche que chaque lecteur, chaque réalisateur trouvera une interprétation, une version propre à lui même. C'est une oeuvre intemporrelle et universelle, on y trouve ce que l'on veut y trouver et toujours avec un grand plaisir.

Aprés ce ton professoral (pardon !), un petit délire :
Revenir en haut Aller en bas
Angealyn
Passionate Heart


Nombre de messages : 6901
Age : 36
Localisation : Lost in Derbyshire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Dim 3 Sep 2006 - 0:23

j'ai voté pour la version 95, tout simplement parce que pour moi Colin Firth est un superbe Darcy et aussi parce que le roman est respecté dans son intégralité (ou presque).

ce qui n'enlève rien aux nombreuses qualités de la version 2005, dont la presatiton de Keira Knightley, je suis désolée mais à la première vision je n'ai pas trouvé que Darcy 2005 était très "darcy" en fait, je ne sais pas, les yeux bleus, l'air pas forcément très hautain, une tête de chien battu un peu en fait, mais à force de le revoir (et ce bien sur uniquement pour mes études Razz oh la bonne excuse) j'aime de plus en plus ce monsieur Darcy, le coup de la main et sa façon de s'éloigner, sa déclaration...
Dans le version 2005, j'aime aussi beaucoup la musique, j'ai trouvé toute la famille Bennett merveilleusement réussie...

Mais voilà je ne supporte le côté Bingley de cette version, Charles Bingley est d'un ridicule achevé, c'est incroyable il doit vraiment y avoir une erreur dans la perception du personnage, mais ça, ça n'est pas Charles Bingley. Quand à Caroline, j'ai beaucoup d'admiration pour Kelly Reilly, mais je ne l'ai pas trouvée particulièrement brillante dans cette version.
Sans conteste Judi Dench est une excellente Lady Catherine.

Mais mon affection reste penchée vers la version 95, tout simplement parce que je la trouve plus complète et que dans l'ensemble pour moi les personnages les plus importants sont mieux réussis dans cette version (Charles Bingley et Darcy)...
Quoique si j'y réfléchis bien je préfère Jane et Lizzie de la version 2005...

Euh je suis perdue moi...

Non allez définitivement la version 95 pour le fait qu'elle soit si complète et si fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Dim 3 Sep 2006 - 12:02

nephtis a écrit:
Il y a une chose que je voulais rajouter : toutes les versions trouveront grâce à mes yeux avec leurs qualités et leurs défauts car le roman de J.Austen est tellement fouillé, bien écrit, bien construit et si riche que chaque lecteur, chaque réalisateur trouvera une interprétation, une version propre à lui même. C'est une oeuvre intemporrelle et universelle, on y trouve ce que l'on veut y trouver et toujours avec un grand plaisir.

Aprés ce ton professoral (pardon !), un petit délire :

Dans mes bras, Nephtis!

C'est fou ce que je peux être d'accord avec toi quand tu prends ton ton professoral! Quand tu délires aussi, d'ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Chloris
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : Paradis de Garnier, juste derrière les jumelles, là...
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 4 Sep 2006 - 20:40

Bien je ne peux voter quant à moi, n'ayant pas vu la version de la BBC, mais ça y est ! j'ai acquis le DVD du film de 2005 ! cheers Et je ne suis pas déçue, les bonus sont vraiment bien faits, et surtout sortent de l'ordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
Chloris
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : Paradis de Garnier, juste derrière les jumelles, là...
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 4 Sep 2006 - 20:43

Au fait, impossible de savoir où en sont les résultats du sondage si l'on ne peut voter ?
Revenir en haut Aller en bas
Bexounet
The Admin's Worshipper
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 42
Localisation : Lyon, derrière un bouquin... ou un clavier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 2:17

Moi, je vote pour la version 95.

Et non, je ne suis pas en admiration devant la chemise mouillée de CF.
Pourtant lol!
Non, ce qui me déplait dans la version 2005 (que j'aime beaucoup-beaucoup-tout-plein-plein malgré tout) C'est qu'elle n'est pas drôle.
Quand j'ai regardé la mini-série de 95 avec mon frangin cet été, on s'est bien marré ce soir-là (oui, on a regarder ça de minuit à 6H du matin ces vacances, il connaissait pas, fallait que je l'initie ) !
Bref, la mini série est drôle car elle se moque beaucoup du ridicule des caractères, et je trouve ça bien, car le bouquin super rigolo, pas triste du tout et ce n'est pas qu'un ramassis de guimauve romantique... (bon, j'adore les guimauve romantique, mais quand même...). Résumer ce chef d’œuvre en ne disant seulement que c’est un roman romantique est pour moi un crime. C’est une étude de caractère très drôle. Une comparaison est faite dans la préface de l’édition serpent à plume de PP, on compare cet œuvre avec les « caractères » de la Bruyère. Je trouve cela très juste, et la version BBC 95 rend cela très bien, pas le film.

Bon, une autre raison pour laquelle je préfère la version BBC 95, c'est le format en 6H qui permet de respecter les personnages. Darcy en personnage effacé et gauche affraid , j'ai trouvé ça exaspérant, c'est pour cela que je préfère CF.
Puisque j'en suis à parler des interprètes, abordons Miss Elisabeth Bennet.
KK, même si c'est une personne fort mignone, (en fait, au bureau, on est assez d'accord pour la qualifier unanimement de bombe ) ne me convient pas en Lizzie . Déjà, elle trop "petite chose" par rapport à JE, en effet, JE, quand on la voit, on sait que c'est une charmante personne en bonne santée. KK on se pose la question de l'anorexie, surtout pour une demoiselle du 19 ème (je me faisait la réfléxion cet après midi devant une magnifique sculpture de femme au musée. La sculpture en question datait du début 19ème et avait un vrai-ventre-pas-plat et tout et tout !). Donc même si au niveau de l’âge, KK convient mieux, au niveau du format, je n’accroche pas mesdames.
Une chose que je ne supporte pas, mais c’est un choix scénaristique, c’est que Lizzie au lieu d’être ironique dans le bouquin et dans la version BBC devient, comment dire…, trop agressive. En plus, qu’est-ce qu’elle ricane…
S’il est vrai que madame Bennet en fait un petit peu trop dans la version 95 (on est presque tous d’accord sur ce point si j’ai bien lu), Monsieur Bennet est tellement mieux en 95 !
Bon, il est vrai, c’est indéniable, Mr Collins donne moins envie de vomir ou de partir en courant dans la version 2005.
De même, Bingley est franchement moins tête à claque dans le film que dans la version BBC.
Sinon, pour terminer (car la fatigue me gagne), si le manque d’ironie du film est son défaut numéro 1, pour moi, le manque de progressivité des sentiments est son deuxième défaut.
Dans la série, on voit les sentiments progresser, évoluer grâce à un jeu de regard particulièrement développé, magnifiquement filmé et admirablement interpréter.

Cela étant dit, batiment, lumière, photo, etc… tout cela est admirable dans le film (sauf les costumes que je…. Bof…).
Bref, je suis un inconditionnel de la version BBC 95, et sinon, y’a un film excellent qui est sorti en 2005 qui portait le même titre, mais je ne suis pas tout à fait sur que c’était la même chose. (J’allais dire la même histoire, mais justement non, il n’y a bien que l’histoire qui ne bouge pas.
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8466
Age : 52
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 10:04

Je vais me répéter (pardon les copines !) mais il y a tellement de matiere dans ce livre que chaque individu selon sa sensibilité y trouve une interprétation propre. J Wright a toujours dit que son film était son interprétation personnelle de l'histoire avec ses partis pris.

D'accord avec toi sur le physique de KK, pour l'époque c'est limite , mais j'ai beaucoup de mal par contre avec JE gambadant dans les champs, jouant avec le chien, il y a une "lourdeur", un maniérisme, un manque de naturel qui me gène.
Je la trouve trop gironde, trop sophistiquée, trop agée pour le rôle de Lizzie. KK (si on oublie ses ricanements, c'est vrai) a la fraicheur, le dynamisme, la spontanéité de la lizzie du roman, non ?

Quand au CF, il est trés bien mais je le trouve agressif, et dur.
MMF trouve grace à mes yeux ( qui rigole ? ..... Wink )jeune homme intelligent aux multiples responsabilités qui conscient de sa valeur mais enfermé dans son monde va découvrir une autre société et l'amour qui on le sait est aveugle. Gauche et effacé sincérement je ne trouve pas, il se débruille quand même pas mal, non ? Il éloigne Charles du "danger" que représente Jane, il régle le mariage, il a géré le problème de sa soeur, il régle ses comptes avec sa tante.... et épouse celle qu'il aime. Moi je le trouve bien efficace ce jeune homme !

Une dernière chose, et j'arrete de vous saouler, les costumes du film je pense sont nettement plus proches de la réalité de l'époque. Aussi "nickel" tous les jours, dans la série les filles sont coiffées, frisottées, enrubannées aisni tous les jours et en plus à la campagne... j'ai des doutes.

Finalement, avec une autre version de P&P, je suis sûre que l'on remplirait encore des pages et des pages à ne pas être d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Angealyn
Passionate Heart


Nombre de messages : 6901
Age : 36
Localisation : Lost in Derbyshire
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 10:17

Je sais que j'ai déjà donner mon opinion sur le sujet, mais je réitère.
Un élément essentiel du choix entre les deux versions est le fait que l'une est beaucoup plus fidèle au livre que l'autre, mais évidemment il y l'avantage du format, c'est beaucoup plus simple d'être fidèle en 6h que en 2h.
Je suis désolée et je sais que je vais en decevoir plus d'une mais je n'arrive à adhérer à MMF en Darcy, je le trouve fade, trop effacé, et puis Darcy avec les yeux bleus pour moi, c'est pas possible.
J'adore Keira Knightley mais je suis d'accord avec Bexounet pour dire qu'elle ne correspond pas aux "canons" de l'époque.
Et encore une fois un désaccord mais je suis désolée le Bingley de la version 2005 est vraiment le pire de tous, je ne comprend pas qu'il puisse être perçu de façon aussi ridicule.
Les costumes, voilà un sujet interessant je ne me suis pas penchée dessus mais je n'ai rien vu qui me choquait dans aucune des deux versions.
La musique... J'adore celle de la version 2005....

Voilà à peu près tout ce que j'ai a dire, mais nephtis a raison on pourrait passer des heures à en discuter et ne jamais tomber d'accord, c'est bien ça qui rend ce forum interessant non?
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5487
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 11:09

@Nephtis: Vu l'âne qu'est Bingley dans le film, on comprend aisément que n'importe qui aurait pu le convaincre de renoncer à Jane.

J'ai déjà beaucoup critiqué le film, mais je m'en lasse pas Embarassed , donc je continue (désolée si je vous ennuie). Pour moi, MMF n'est absolument pas crédible en Darcy, parce qu'il est tellement mou qu'on ne comprend pas comment il est possible qu'il ai fait tout ce qu'il raconte...

J'ai également un souci avec le physique de KK, j'ai déjà parlé de mon irritation face à ses ricannements niais, et face à ses hurlements hystériques, je n'ai pas parlé en revanche de son côté indiscret : quand elle demande, avec un pitoyable "Vous me pardonnerez", qu'est-ce que Darcy a fait à Whickam (je sais jamais où est le "h"), ou quand elle écoute aux portes à Pemberley.
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8466
Age : 52
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 11:46

@ Misshoneychurch Et le Bingley du livre, il se laisse aussi convaincre non ?!
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5487
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 12:05

Oui, mais ses soeurs sont aussi de la partie, et Darcy a vraiment une haute idée de sa position. Comme je trouve le Darcy de MMF loin de pouvoir assumer le pouvoir de persuasion, à la fois des soeurs de Bingley, mais aussi le sien, il faut vraiment que Bingley soit le type passif et incapable de penser par lui même dont il donne l'image dans le film (à mes yeux).
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 12:20

Chloris a écrit:
Au fait, impossible de savoir où en sont les résultats du sondage si l'on ne peut voter ?

Chloris, désolée, je n'avais pas vu ta question. Effectivement, il faut avoir voté pour voir le résultat du sondage. Je suppose que tu ne veux pas voter car tu n'as pa vu les deux versions. Pour satisfaire ta curiosité, je peux te dire qu'en ce moment la version 1995 mène, mais ceux qui n'arrivent pas à départager les deux versions sont presqu'aussi nombreux.

Bexounet, Misshoneychurch et angealyn : même si je ne partage pas toujours votre point de vue, je trouve que vos critiques, comme toutes celles qui ont déjà été émises sur ce forum, ont l'immenses mérite de présenter un point de vue personnel qui part de la manière dont vous-même avez perçu le livre et les adaptations. C'est très agréable d'avoir des échanges de vue dans ce cadre. Ce qui me fait monter les tours sur certains forums, c'est la manière dont la version 2005 est descendue en flammes par des gens qui prétendent qui si on a lu le livre ou si on connait un tant soit peu JA ou l'époque, on doit nécessairement trouver ce film nul. Ou alors des gens qui basent leur rejet sur des commentaires désobligeants pour les acteurs, du type Keira est anorexique ou MMF est aussi expressif qu'une planche de bois. La version 2005 est très personnelle, elle prête donc plus le flan à la critique qu'une version aseptisée, et je trouve très intéressant le débat qu'elle suscite.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 71
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 21:10

affraid Allons nous relancer ce débat où les désaccords ne pourront jamais se régler autrement que

j'ai une préférence pour la version 95 non seulement parce qu'elle est plus proche du roman, mais aussi parce que les acteurs 2005 ne me plaisent pas et que certaines libertés me choquent.

Ce n'est pas que je sois rigoriste au sujet des adaptations, beaucoup de libertés sont prises dans Nord et Sud, mais elles ne me choquent pas parce que bien réalisées et bien interprétées
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Sam 23 Sep 2006 - 21:19

Le débat ne sera jamais terminé, Nelly, l'idée n'étant pas de mettre tout le monde d'accord! Je constatais plutôt le fait que les gens qui, sur notre forum (ce qui veut dire y compris toi) critiquaient cette version le faisaient d'une manière qui était tout à fait correcte par rapport à d'autres critiques que j'avais vues ailleurs et qui m'indisposaient. J'espère que tu m'avais bien comprise!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par le Dim 24 Sep 2006 - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pride & Prejudice - Version BBC 1995
» Pride and Prejudice 2005 : avis sur la fin US
» Pride and Prejudice 2005 : la musique
» The Making of Pride and Prejudice - Sue Birtwistle & Susan Conklin
» "Pride & Prejudice" film de 1940 (Lizzie en crinoline)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations :: Pride and Prejudice :: P&P de Jane Austen-
Sauter vers: