Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Quelle est votre version d'Orgueil et Préjugés préférée?
1995
50%
 50% [ 128 ]
2005
28%
 28% [ 70 ]
Je ne peux pas choisir entre les deux
22%
 22% [ 56 ]
Une autre version
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 254
 

AuteurMessage
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 12 Fév 2007 - 23:55

Je retrousse mes manches pour défendre le film de Joe Wright. La version BBC n'en a visiblement pas besoin. Je trouve que la version BBC est très fidèle et rend très bien compte de tout l'univers du roman. Joe Wright a pris quelques libertés que certains peuvent juger excessives mais il a fait preuve d'une maîtrise plus qu'intéressante de la réalisation.

Voici en vrac quelques exemples qui font que pour moi ce film est un petit bijou au niveau de la réalisation :

La théâtralisation : Beaucoup de scènes du film donnent l'impression que les personnages jouent un rôle et qui se produisent sur scène. Le meilleur exemple est celui où Lizzie annonce à Darcy, son oncle et sa tante la fuite de Lydia. Lizzie est derrière un panneau en bois pendant que les autres personnages attendent son apparition. Elle passe, pleure. Le public s'émeut ou s'étonne. Elle repart dans les coulisses (comme si elle n'était pas encore prête pour jouer devant son public) et elle revient enfin. A de nombreuses reprises on retrouve ce phénomène. Où est-ce que Joe Wright est allé chercher tout ça ? Chez Jane Austen elle-même. On trouve dans le film des allusions à Longbourn comme une scène de théâtre. Pourquoi ? Peut-être parce que la vie sociale est perçue comme une grande pièce. Peut être aussi parce que le roman se construit comme une comédie en trois actes. La version BBC n’a pas fait ressortir cet aspect.

La mise en scène de la lecture. Pour moi c’est un des thèmes clef du roman. C’est ce qui le rend à mes yeux passionnant. J’en ai déjà parlé dans certain topic je crois. Pour moi Jane Austen a construit la plupart de ses romans sur le schéma suivant : l’héroïne est une amoureuse des livres. Elle lit souvent. Elle doit aussi déchiffrer les codes sociaux. C’est un autre type de lecture. L’héroïne, lors de son apprentissage, va être confrontée à ses deux types de lectures (je pense surtout à Catherine Morland). Le lecteur sent bien que l’héroïne ne maîtrise pas encore assez bien la lecture. On le voit très bien avec Lizzie qui ne cesse de faire des erreurs de jugement. C’est dans une scène magistrale de lecture (la lecture de la lettre de Darcy) que l’héroïne va se rendre compte de ses erreurs. La lecture d’une lettre va lui apprendre à mieux lire les codes sociaux. Ce thème est primordial chez Jane Austen. On le retrouve aussi dans Persuasion ou dans Northanger Abbey. Voyons ce qu’en a fait Joe Wright. La première scène nous montre Lizzie en plein lecture. Plusieurs petites choses à dire à ce sujet. Elle lit First Impressions, un petit clin d’œil futé. Nous pouvons voir par-dessus l’épaule de la jeune femme le livre. Ce plan est surtout une très belle façon de nous dire que le livre va être mis en mouvement, c'est-à-dire que nous sommes face à roman qui va prendre vie. Un beau symbole pour annoncer l’adaptation. Maintenant analysons la scène où Lizzie lit la lettre de Darcy. Elle lit un livre (les sermons de Fordyce), le pose et s’approche du miroir. Elle passe de la lecture d’un livre à celle de sa propre personnalité. Elle s’interroge sur ses sentiments, ce qu’elle a fait. C’est à ce moment que Darcy apporte la lettre qui va lui permettre de mieux lire les codes sociaux. J’ai regardé la version BBC une seule fois. Je compte bien le refaire. En tout cas je ne me souviens pas que cette version propose une mise en scène de la lecture.

La subjectivité. La plupart des évènements sont perçus du point de vue de Lizzie. Nous en avons beaucoup discuté sur ce forum et nous savons que Darcy est perçu par les autres et qu’à aucun moment le narrateur dit ce qu’il pense de ce héros. Pour souligner ce choix de Jane Austen le réalisateur a donc choisit de montrer à plusieurs reprises que tout est perçu du point de vue de l’héroïne. L a scène de départ nous invite à comprendre que l’histoire sera perçu sous le prisme de Lizzie. Nous voyons souvent ce qu’elle voit car la caméra se place au-dessus de son épaule (pendant sa lecture, quand elle regarde ses parents par la fenêtre). Ceci est une bonne idée pour pouvoir intégrer le thème du préjugé puisqu’après tout, ce n’est que par le regard subjectif de Lizzie que nous connaissons Darcy. De plus il n’y a pas de scènes sans personnages féminins comme l’a fait Jane Austen dans ses romans. Il n’y en a qu’une seule (celle où Bingley s’entraîne avec Darcy pour sa demande en mariage) et elle est filmée d’assez loin pour qu’on puisse supposer que c’est une des Bennet qui les voient en regardant par la fenêtre du salon. Une fois encore la version BBC n’a pas fait de petites trouvailles de ce genre. Et je ne suis pas contre développer des scènes où l’on voit des hommes seuls mais ce n’est pas très austénien.

L’éveil à la sensualité. Ce n’est pas du tout Austen c’est tout à fait sûr. Mais cette dimension est particulièrement bien imaginée et mise en scène. Est-ce anachronique ? Pas du tout si on lit le roman de Rousseau (La Nouvelle Héloïse). Bon on aime ou on n’aime pas cette dimension mais on peut apprécier la façon dont Joe Wright la filme. Le film commence par un lever de soleil. Très jolie symbole pour nous parler de l’éveil de l’amour, des sens. Les rapports entre Lizzie et Darcy prennent une dimension sensuelle dès la scène où le jeune homme donne la main à la jeune femme pour qu’elle monte dans la calèche. La scène de Pemberley où Lizzie tombe amoureuse la jeune femme regarde les statues du propriétaire. Elle découvre ainsi sa richesse, sa culture mais aussi les corps. Quand Darcy demande une deuxième fois Lizzie en mariage (peut être trop romantique pour Jane Austen je suis bien d’accord), la scène se passe encore une fois pendant un lever de soleil. Cette dimension est rajoutée par le réalisateur certes mais je la trouve bien pensée.

Mise à part mon dernier point, la version 2005 propose une nouvelle approche de Jane Austen en mettant en lumière des éléments de son univers. Ses mêmes éléments n’ont pas été perçus par la version BBC. Joe Wright et Andrew Davies ont mis en scène le roman à leur manière en mettant l’accent sur certains aspects de l’œuvre. Dire que le film de Joe n’est pas du Jane Austen est allé bien trop vite en besogne.

Je suis très bavard mais je trouve que les détracteurs de la version 2005 préfèrent rester aveugle au talent de Joe Wright. Et je précise que la version BBC m'a plu mais d'une autre manière.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 0:26

Splendide analyse, Mr Damien Tilney. Tu défends l'approche de Joe Wright avec brio, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton post.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 32
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 0:29

Eh bien Mr Damien Tilney chapeau bas !!! Continue à être bavard ainsi cela ne me dérange pas !!! Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu as mentionné : c'est une analyse brillante et très bien construite.

Juste pour revenir à ce que tu dis dans la partie sur l'éveil à la sensualité. J'ai aussi noté à plusieurs reprises que le film s'ouvre sur un lever de soleil, que l'un des points culminants de la relation Darcy/Lizzie à savoir la demande en mariage a lieu pendant un orage (très belle métaphore de leur relation à ce moment-là) et l'on revient à un lever de soleil lors de la seconde demande en mariage quand ils sont enfin en paix avec eux-mêmes et réconciliés. La boucle est bouclée.

Merci beaucoup pour ton post Mr Damien Tilney, il était très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8726
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 9:50

Mr Damien Tilney ! Un vrai régal ton analyse !

Je suis plus sensible à la version de JW, qui propose une vision plus personnelle de P&P, le theme par ex de l'eveil a la sensualité et à la beauté de l'art de Lizzie enrichit l'oeuvre de JA sans la dénaturer. Je trouve le film de JW plus lyrique.
Pour ma part, je trouve la version BBC un peu "scolaire",comme calquée sur le livre,mon jugement n'est pas négatif pour autant.

Mais comme je l'ai déja dit, tous ces avis différents sur les qualités ou défauts de ces 2 versions prouvent une seule chose : que ce roman est exceptionnel, et que chaque lecteur avec sa sensibilité, sa culture et ses valeurs trouvera une nouvelle approche, une nouvelle interprétation. Alors vive les différences, et les avis divergents et les longues discussions pour argumenter, et essayer de convaincre les irreductibles ......
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 47
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 10:24

sunny Ravie de voir que l'engouement pour P&P n'a pas diminué sunny

La semaine dernière j'ai revu la version 2005 et reessayer la version bbc mais il n'y a rien à faire je n'accroche pas du tout aux personnages BBC. La seule grande qualité que je lui trouve c'est qu'avec le nombre d'épisodes, on voit d'avantage le roman que dans la version p&p que j'aimerai deux fois plus longue!

De temps en temps au travail je regarde des videos de fan de p&p sur youtube il y en a des très jolies et pas mal essayent de comparer les deux versions
http://www.youtube.com/results?search_query=p%26p
Revenir en haut Aller en bas
cestoche
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 27
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 13:36

Mr Damien Tilney... Merci pour cette analyse passionnante (j'aurais jamais trouvé tout ça!) qui remet un peu les deux versions sur un pied d'égalité Smile C'est vrai que tu mets très bien en valeur le talent de Joe Wright. cheers
Après ça je ne saispas vraiment quoi ajouter... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 14:56

Mr Damien Tilmney, je me joins au concert de louanges.
Ton analyse est très intéressante d'autant plus qu'elle soulève des points que nous n'avions pas encore pu lire ici et là. Je suis particulièrement sensible à ton analyse sur la théâtralité : il va me falloir revoir l'adaptation je crois pour la revoir avec ton oeil lol!
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1528
Age : 41
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 17:05

Bon ton analyse Mr Damien Tilney m'a donné envie de revoir le film. Donc ce soir, ce sera P and P. En plus cela fait bien trop longtemps que je ne l'ai pas vu. Il faut que je me rafraichisse les idées sur certains points du film.

PS : C a y est je suis à 1 000 cheers
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 71
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 21:11

Super brillante analyse Mr Damien Tilney mais je dois être ou très primaire ou obtus car lorsque j'ai vu le film une 1ère fois, puis une 2ème et une 3ème, je ne me suis pas posée les bonnes questions, à savoir quel message voulait faire passer JW, je me suis contentée de regarder un film tiré d'une adaptation d'un roman que j'adore et où je me suis sentie un peu perdue, c'est une fois de plus un sentiment personnel
Revenir en haut Aller en bas
Bexounet
The Admin's Worshipper
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 42
Localisation : Lyon, derrière un bouquin... ou un clavier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 13 Fév 2007 - 22:23

Bon.

Il y a des fois où il faut savoir avouer que l'on est inférieur à quelqu'un...

Bon... ce jour est arriver... Mr Damien Tilney chapeau bas...
D'autant plus que je suis d'accord avec ce que tu as dis Damien... même si je reste un fidèle de la version BBC (mais j'adore la version 2005 aussi !)

Bexounet

PS : bon, je dois re-regarder le film moi...
Revenir en haut Aller en bas
oat
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 14 Fév 2007 - 9:43

bravo pour cette analyse cheers
j'ai toujours considéré PP 2006 comme étant un bon film, bien réalisé ça il n'y a pas de doute

Même s'ils ont eu moins de moyens sur PP 1995 et ça se ressent quand on compare à PP 2006 (rien qu'avec la bobine de film lol), c'est comme ça, je préfère de loin PP 1995 (comme c'est l'inverse pour d'autres).
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5546
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 14 Fév 2007 - 10:44

Belle analyse Damien, qui me fait voir Joe Wrigth d'un meilleur oeil. Pour ces éléments, le film a un intérêt nouveau pour moi.
Il n'empêche (je sais, je suis un vrai rabat-joie), je saute encore au plafond en voyant les personnages. MMF est toujours aussi mou, KK toujours aussi niaise. Quand aux parents, Mrs Bennet et Mr Bennet amoureux Evil or Very Mad , Mr Bennet qui écoute aux portes Evil or Very Mad , Mr Bingley affraid
Et puis cette scène sous la pluie, celle du lever de soleil, je persiste à les trouver nunuches à un point inimaginable. Même si tu y vois un clin d'oeil aux sentiments d'Elizabeth. La fille qui hurle comme une hystérique, les deux qui nous font un numéro à la Harlequin, ça gâche tout...
Le coup de la scène de théâtre est bien joué (je n'y avais pas du tout pensé), mais KK qui vient nous faire un hoquet qui me fait éclater de rire à chaque fois, ça me gâche encore une fois la scène.

Je reconnais depuis le début que la musique, les couleurs sont splendides. Je confesse sans mal que je ne suis pas très qualifiée dans ma connaissance de Jane Austen ( et encore moins en cinéma), mais ce film n'est pas O&P pour moi. Les personnalités ont été changées pour en faire un truc dégoûlinant de nunucherie qui gâche tout le reste (surtout pour les aveugles au talent de Joe Wright comme moi Wink ).
Mais pour faire preuve d'un peu de bonne volonté, je vais me faire violence et reregarder le film.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 14 Fév 2007 - 13:41

misshoneychurch a écrit:
Les personnalités ont été changées pour en faire un truc dégoûlinant de nunucherie qui gâche tout le reste (surtout pour les aveugles au talent de Joe Wright comme moi Wink ).

Je ne trouve pas que les personnalités ont été changées, selon moi elles ont simplement été présentées sous un autre angle. Le seul point qui a été vraiment modifié est la relation entre Mr et Mrs Bennet.

Quant à l'utilisation de "hurler", elle me semble un peu forte. KK parle plus fort que JE mais elle me semble loin de hurler. Je rappelle que dans ce passage Jane Austen utilise elle le terme "cry", qui signifie, entre autres, crier en anglais. JE joue cette scène de manière retenue, KK de manière plus extravertie, je trouve que les deux approches se valent.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 14 Fév 2007 - 13:52

j'admet que P&P 2005 est sans doute plus "dégoulinant" que p&p1995 (quoi que les regards de colin et jen lors de la soirée à Pemberley sont tout de même assez dégoulinants eux aussi...), cependant je ne trouve pas ça nunuche du tout...
ça ne me choque pas que les Bennets aient encore un peu de sentiments et ça ne change en rien leur personalité... Mr Bennet rit de sa femme, aime se retrouver dans sa bibliotheque... et Mrs. bennet ne pense qu'à marier ses filles... ben c'est dans le bouquin, ça, non ?

Je l'ai déjà dit, je trouve que la scène de la deuxieme demande est nunuche à souhait moi aussi, mais ça ne gache pas le film pour autant, parce qu'après c'est divin... Darcy qui attend dehors, Mr Bennet qui sourit...

je ne suis pas fan de la scène où ils dansent tous les 2, parce que je trouve que d'un point de vue esthetique, elle dénote par rapport au reste du film... comme si qqun d'autre avait pris la caméra à ce moment là... ça fait pièce rajouté...

je n'ai pas l'impression que KK hurle, elle laisse juste ses sentiments s'exprimer d'une manière plus vive que celle de Jenifer Ehle... si elle avait joué les scènes de la même manière, si le film avait du être calqué sur p&p 95, ben je me demande quel en aurait été l'intéret...
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15737
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 14 Fév 2007 - 20:48

toujours deux de tense Rolling Eyes

Mr Damien Tilney !
voilà qui me donne envie de revoir cette adaptation à la lumière de tes observations Very Happy

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
ThePhantom
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Fév 2007 - 22:21

Grrrr tout mon message c'est effacé...

Mr Damien Tinley, j'emprunte une expression à Florence Foresti pour te dire Bravo : "Chapeau melon l'artiste".
Ton analyse est vraiment géniale, et "l'éveil à la sensualité" pourrait résumer tout le film. J'aimerais bien que tu ecrives une dissertation sur ce sujet... ton analyse était trop courte, c'était tellement agréable de redécouvrir le film... I love you Embarassed
La réalisation d'un film n'est jamais hasardeuse. Le réalisateur travaille comme le poète ou le peintre.Pour le spectateur, il ne faut jamais se focaliser sur la première couche de peinture, l'aspect générale, mais au contraire se plonger dans les ratures de l'oeuvre...c'est de là que l'oeuvre prend toute son essence. Ici c'est pareil, le film est constitué de petits éléments qui, comme l'a décrit Mr Damien Tinley, révèlent toute la trame du film...
Est-ce un hasrd, comme tu le dis Doddy, si la dispute entre Darcy et Lizzie a lieu pendant l'orage ? Il y a un film dans le film.

Je n'ai pas vu la version de la BBC. Mais se demander si la version de 1995 est mieux que celle de 2005 est une question pour moi sans issue. On compare une mini série à un film.
Je trouve que J.W. a beaucoup de mérite, car comparé au livre (c'est plutôt la question qu'il faut se poser, c'est-à-dire celle de l'adaptation), il a retranscrit cet "éveil à la sensualité", l'éveil aux sens entre Darcy et Lizzie, la découverte de la profondeur des sentiments. Les préjugés ne s'arrêtent-ils pas à l'apparence ?...
Revenir en haut Aller en bas
Marianne
Demande enflammée
avatar

Nombre de messages : 385
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Fév 2007 - 23:03

misshoneychurch a écrit:
KK toujours aussi niaise. Quand aux parents, Mrs Bennet et Mr Bennet amoureux Evil or Very Mad , Mr Bennet qui écoute aux portes
Et puis cette scène sous la pluie, celle du lever de soleil, je persiste à les trouver nunuches à un point inimaginable. Même si tu y vois un clin d'oeil aux sentiments d'Elizabeth. La fille qui hurle comme une hystérique, les deux qui nous font un numéro à la Harlequin, ça gâche tout...
Le coup de la scène de théâtre est bien joué (je n'y avais pas du tout pensé), mais KK qui vient nous faire un hoquet qui me fait éclater de rire à chaque fois, ça me gâche encore une fois la scène.

.
Je n'aurais pas pu le mire mieux. lol! Je suis sortie de la salle de cinéma dégoutée et très déçue.

Une autre chose que je n'ai pas du tout apprécié, ce sont les costumes (toutes des femmes et filles habillées en blanc lors de la soirée!!et la mode de la regence pas du tout respectée) et le fait que les personnages ne se comportent pas comme des gens du 19° siècle. Du coup, des dialogues et une histoire du XIX siècle, avec des personnages tellement du XX siècle, ça sonne faux...
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Fév 2007 - 23:20

Bon ben au risque de me répéter, j'étais moi aussi sortie très déçue de ma "première fois" devant P&P2005, à peu près d'accord avec tout ce que vous en avez dit en fait. Il faut dire aussi que j'y étais allée juste après une journée d'audit de certification et que dans la salle il y avait un groupe de 4 pépettes qui n'arrêtaient pas de piailler et de regarder si elles n'avaient pas de SMS...
Pas franchement les meilleures conditions pour apprécier donc.

Seulement j'ai eu la chance de le revoir... en VO... et là

Je l'ai reregardé le week end dernier et maintenant je me dis que vraiment, même si je lui trouve tout de même des défauts (le coup de la scène du bal notamment, vraiment trop marqué), et bien c'est désormais ma version préférée.
Alors peut être que Jane Austen n'aurait pas apprécié mais je m'en fous, car pour moi cette version correspond à ma vision d'Orgueil et préjugés, une fois que les mots se sont effacés et qu'il ne reste que des souvenirs diffus.
Bref, j'adore !

Quant à misshoneychurch, est-ce que je me méprends complètement ou bien est-ce que ce minuscule interligne posté dans le topic vous prendrez bien une tasse de thé ne nous vaudrait pas une intervention future dans ce topic plutôt surprenante Question
misshoneychurch a écrit:
J'ai juste à aller faire un mea culpa dans la partie Jane Austen qui va beaucoup me coûter étant donné ma mauvaise foi naturelle...
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Lun 19 Fév 2007 - 23:34

Toxic, j'étais tout comme toi impatiente après avoir lu cette remarque de Misshoneychurch, mais pour le moment je reste sur ma faim.

@Marianne et Misshoneychurch: je n'arrive toujours pas à voir la "fille qui hurle comme une histérique". Dans ma version Wink , Keira exprime ses sentiments avec force, en élevant la voix, ce qui correspond à la description de la scène dans le livre.

@Marianne: les costumes ne peuvent pas être de style régence puisque les producteurs ont décidé de situer l'action à la fin du XVIIIème siècle, époque à laquelle le roman a été écrit, et non pas l'époque où il a été publié (qui était bien la Régence, qui a duré de 1811 à 1820).

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 20 Fév 2007 - 9:56

Juste pour ajouter un petit quelque chose qui, je crois, n'a pas été dit: j'étais moi aussi un peu gênée par des aspects guimauves de l'histoire, mais dans les commentaires, Joe Wright dit aussi qu'il a construit l'histoire un peu à la manière d'un conte (initiatique?)...et là je trouve que ça change tout. Beaucoup de choix deviennent justifiés.
Revenir en haut Aller en bas
Axoo
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 20 Fév 2007 - 10:55

D'accord avec toi Laure!

Concernant les robes blanches du bal de Netherfield, Joe Wright précise dans le commentaire qu'à l'époque c'était une chose à la mode de faire des bals tout en blanc. Perso, je trouve ça frais et assez chic, mais chacun ses goûts. Wink

Là où je m'insurge c'est concernant les deux déclarations. Je ne trouve pas ça nunuche du tout. C'est vrai que ça peut paraître vraiment cliché, mais comme le rappelle Laure, si on les met dans le cadre "parcours initiatique", elles prennent tout leur sens! En plus, il semblerait que le coup du lever de soleil pile-poil au milieu soit du hasard (CF. commentaires encore une fois, quoi que je trouve que c'est une sacrée coïncidence! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 20 Fév 2007 - 10:59

J'ai vu la version 2005 un bon nombre de fois (2 fois au ciné+ 2 voix en dvd soit 2 fois en vf et 2 fois en VO) et il n'y a rien à faire: je préfère encore largement la version BBC.
Bien entendu, il va sans dire que la version 2005 est bien meilleure en VO. Je pensais l'apprécier beaucoup plus (et peut-être même autant que certaines d'entre vous) en la visionnant plusieurs fois, mais non, ça ne marche pas...
Je pense que si je n'aimais pas autant la version BBC (ou que je l'aimais juste bien ou moyennement), j'aurais peut-être pu donner sa chance à la version 2005... Mais j'aime tellement celle de 95 qu'il m'est pratiquement impossible d'en apprécier une autre autant.
Ce que je regrette concernant la version 2005, c'est que je ne parviens pas à être touchée par le couple formée par KK/MMF et je pense qu'arrivée à ce point de non retour, il est vraiment difficile de se laisser porter par le film. Je n'ai tout simplement pas aimé leur prestations. C'est sans doute juste une question de sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mar 20 Fév 2007 - 22:31

Emjy a écrit:
C'est sans doute juste une question de sensibilité.

Sans aucun doute, puisque pour moi, ça n'a pas eu du tout le même effet. J'apprécie énormément la version 1995, c'et la première adaptation de Jane Austen que j'ai vue, j'ai eu un immense coup de coeur pour elle et je la revois toujours avec grand plaisir. Ce qui ne m'empêche absolument pas d'apprécier la version 2005, même si j'en reconnais certaines faiblesses. Par contre à vous lire, j'aurais vraiment peur de la voir en VF. Heureusement, j'ai un dvd anglais, je ne peux même pas en faire l'essai. Laughing

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 47
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 21 Fév 2007 - 11:11

Je l'avais vu 4 fois au cinéma cheers en VO et j'ai donné le dvd à ma maman qui ne comprend pas un mot d'anglais. Un après-midi je la vois devant sa télé et sans écouter vraiment j'entends des dialogues nuls niais mièvres pale et pourtant cela me paraissait assez familier Suspect . J'ai alors regardé la télé et quelle ne fut pas mon horreur affraid de m'apercevoir que c'était P&P en français scratch No . Les dialogues me semblaient d'une platitude!!!
Non franchement les voix françaises cassent complètement l'alchimie du couple KK /MMF .
Et puis vraiment
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15737
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   Mer 21 Fév 2007 - 11:22

lol!
hum ... il faudrait que je me fasse une journée spéciale P&P, pour pouvoir comparer correctement les 2 versions, car ca fait un bail que je ne les ai pas vues Embarassed

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pride and Prejudice 1995 versus 2005 : une préférence?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pride & Prejudice - Version BBC 1995
» Pride and Prejudice 2005 : avis sur la fin US
» Pride and Prejudice 2005 : la musique
» The Making of Pride and Prejudice - Sue Birtwistle & Susan Conklin
» "Pride & Prejudice" film de 1940 (Lizzie en crinoline)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations :: Pride and Prejudice :: P&P de Jane Austen-
Sauter vers: