Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Chéri, Colette & Stephen Frears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Sam 11 Avr 2009 - 17:20

Je n'ai jamais trouvé l'histoire d'amour particulièrement émouvante, en lisant le livre. Enfin, je veux dire qu'elle ne fait pas vraiment parti des raisons qui m'ont fait aimer le roman ...

Je serais vraiment très curieuse de savoir si ceux qui n'ont pas aimé l'adaptation, ont aimé le roman (à part Camille). Pour ma part, je les trouve vraiment très liés ... Les reproches qu'on peut faire au film me semblent les mêmes que ceux qu'on peut faire au roman. Les personnages peuvent apparaître tout aussi antipathiques dans le livre de Colette, enfin je trouve ...


Dernière édition par Emjy le Sam 11 Avr 2009 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn


Nombre de messages : 3261
Age : 23
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Sam 11 Avr 2009 - 17:38

misshoneychurch a écrit:
J'avais envie de gifler Chéri à chaque fois qu'il disait "Nounoune !"
C'était mon sentiment aussi en lisant le roman Wink. Je plussoie donc Emjy, l'histoire d'amour n'est pas particulièrement émouvante mais j'ai trouvé que Colette avait fait un très bon travail sur les personnages et j'avais même réussi à apprécier Léa, par contre Chéri m'a toujours paru assez antipathique (le nombre de fois que je l'aurais giflé ! ^^) mais ne vous y trompez pas, le roman de Colette m'a plu Wink.
Me reste à voir l'adaptation, j'hésite un peu de peur d'être déçue mais comme toujours le meilleur moyen est de me faire ma propre opinion Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20703
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mar 14 Avr 2009 - 17:35

sunny j'ai passé un moment inoubliable avec chéri, d'une part, j'ai été élevée avec Colette et nourrie avec Colette, d'autre part, j'ai été élevée (encore une fois) en entendant parler des demi-mondaines pendant mon enfance et les hommes de ma famille, les anciens, collectionnaient les photographies-cartes postales, des grandes cocottes et en parlaient avec une certaine admiration. Plus tard, j'ouvrai pour le plaisir le livre à souvenir et faisait revivre leurs histoires à mes enfants. Les vêtements, leur vie de luxe et ce qu'elles étaient devenues. Ces courtisanes, très belles, et intelligentes, c'étaient les femmes libres de l'époque, et même si les familles bien pensantes désapprouvaient et que ces femmes, adulées pendant leur gloire ne pouvaient pas fréquenter la bonne société, comme les actrices puis les mannequins ont fait rêver, et avec le film, j'ai rêvé.

Tout y était, la beauté des personnes, des intérieurs, des jardins, des rivages, des hôtels, du Paris des hôtels particuliers, la mode si somptueuse pour les riches. Ironie du sort leur mélancolie, leur désespoir, et leur petits bonheur. L'amour aussi, auquel elles ne croyaient guère. Colette a bien connu ce monde et l'a bien décrit, Stephen Frear en a fait un film somptueux, d'une esthétique parfaite avec des acteurs au talent fou. Michele P. est à la fois une femme de tête, un chef qui manipule avec talent un chéri indolent enfant gâté qu'elle adore materner. Elle décide, il est heureux de se laisser vivre, il ne décide rien, sa mère, une autre maîtresse femme dirige les finances et la vie de la maisonnée, accessoirement elle marie le fils pour son bien à elle, une envie de respectabilité, avoir des petits enfants.

Ruper Friend a un rôle qui ma fois fait bien le pendant à celui de Léa. C'est un chéri extraordinaire, j'espérais vraiment ne pas être déçue, et bien non je lui mets 20/20 j'ai cru à son chéri jusqu'au bout de son insouciance à sa froideur, ses regrets, sa souffrance et son amour. Admirablement soutenu par le talent de Michele P.

J'ai regretté que la jeune Edmée (notre Félicity Jones de N.A.) n'ai pas un rôle plus important et qu'on ne la voit pas plus longtemps.

J'ai applaudi, lorsque les courtisanes se réunissent et se disent des "amabilités" lol! aigres, des baisers dans l'air et des cancans.

Bref, c'était mââââââgniiiiiiifique lol!

un ban hip hip hourra pour les costumes. vraiment, j'ai vécu une heure trente quatre dans l'univers cruel des grandes cocotes

sunny Le film n'est pas si "anglais", les fastes d'avant 1914 étaient inouis et bien français, j'ai des journaux qui parlent de fêtes, notamment celles de Bonnie de Castellanne, et j'ai eu l'impression parfois, notamment à l'hôtel, de descendre à Biarritz avec lui lol!
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 10:02

Pas très motivée à vous lire, trouvant Colette vraiment exaspérante, et n'aimant pas Rupert Friend, il ne me reste que Frears et les costumes..
serait-ce suffisant?
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 10:06

christelle a écrit:
serait-ce suffisant?

Je ne suis pas sûre, non.Razz Si tu n'as pas aimé le bouquin, il y a très peu de chances que tu apprécies le film. Le personnage de Chéri y est fidèle à lui-même, c'est à dire exaspérant (du moins, pour ceux qui ne l'aiment pas).
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20703
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 12:41

Colette a pourtant un style absolument pur et délicieux. Ses romans sont vraiment la peinture de son siècle elle est aussi ironique, que Jane et ses personnages très bien croqués. Mais si on n'aime pas je n'insiste pas. Mais pourquoi, dénigrer Colette qui est notre Jane Austen sur un autre plan de la société, celle des gens issus d'un milieu plus simple, mais qui grimpent tous les échelons de la société, et dans le cas de Chéri et de Gigi, nous emmène avec brio dans un monde qu'elle connaissait bien, celui des demi-mondaines, qui peut-être ne vous intéresse peu ou pas du tout, mais qui a existé.

Par contre que repprochez-vous à Rupert Friend ? il campe un magnifique Chéri, il a le talent qu'il faut pour rendre plus que crédible le duo avec Michele P. Il a tout pour plaire : un physique étonnant, que la caméra aime, les lumières sont amoureuses de lui, son maquillage ne transparait pas, il a donc une peau qui absorbe tout avec amour, et une gracilité sportive qui m'a laissée pantoise. Une vrai statue grecque ! Je le trouve beau, même plus beau en brun, en fait cela le change. Je l'ai vu blond cheveux long, chatain cheveux court, avec la moutache cheveux court et brun hier. C'est vraiment un acteur caméléon qui joue merveilleusement avec son allure. Que lui repprochez-vous ? d'être trop bôôôôô ?

Son jeu de mimique est toujours dosé justement, on reconnait l'école anglaise dans toute sa magnificence. Avec Ben Barnes qui émerge également, ce sont les futures coqueluches des prochaines années. Il fallait son envergure pour tenir têtes aux actrices qui l'entourent.

Alors encore une fois, c'est Chéri qui vous indispose ????? mais pourquoi donc ???? Le personnage campé dans le livre correspond à celui du film, néanmoins, en plus léger, car il y a de la douleur qui transparait souvent, de l'amertume, et du désespoir teinté de luxe certes mais pourquoi les riches ne seraient-ils pas malheureux ?

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 14:59

Hum, faire de Colette notre Jane Austen française, c'est une comparaison que je trouve un peu "hasardeuse", mais je n'ai pas lu toute son oeuvre, alors peut être qu'il y a des similitudes.

Enfin, je n'aime pas tellement Colette, je crois que j'en avais déjà parlé, ça doit être là : Arrow, donc c'est sans doute pour ça aussi que j'arrive pas à me faire à cette comparaison!

En ce qui concerne Ruppert Friends, personne n'a dit qu'il faisait un mauvais Chéri. Personellement, j'ai plus l'impression de voir un Dandy sorti tout droit de chez Oscar Wilde qu'un personnage de roman français. C'est ce que je veux dire quand je trouve que c'est trop anglais ( alors que généralement, c'est gage de qualité dans ma bouche). J'avais l'impression d'être chez Oscar Wilde, alors que je n'y allais pas pour ça. Ce n'est pas les décors ou l'histoire des bals et soirées mondaines que je trouve anglaise, mais une foule de petite chose difficilement quantifiable. C'est mon ressentit.

Donc réponse à Christelle : Si tu es vraiment allergique à Ruppert Friend, en effet, c'est peut être risqué. Je ne l'avais vu que dans P&P avant, et ce n'est pas les 3 minutes où il apparait à l'écran qui me permettaient de me faire un vrai avis sur lui! Cela dit, je sais que nous lisons toutes les deux "Café Mode" et Geraldine Dormoy a aimé le film, et surtout Ruppert Arrow, alors il se peut que tu te laisses tenter en écoutant un autre son de cloche que le mien! (quoi que je sois tout à fait d'accord avec son avis, les précédents films de S;Frears m'ont laissé un bien meilleur souvenir!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 16:41

Dans quoi n'as-tu pas aimé Rupert Friend, Christelle ?
Je ne l'ai pas beaucoup aimé dans P&P (je l'ai trouvé très fade mais je crois que ça tient plus au scénario qu'à lui-même Rolling Eyes ). Cela dit, on le voit trop peu pour vraiment juger de son talent.
Sinon, je l'ai découvert récemment dans Mrs Palfrey at the Claremont (un film anglais sorti en 2005) et je l'ai trouvé très bon dedans.
Dans Chéri, je l'ai trouvé excellent. Je voyais très bien en lui le personnage du roman. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2980
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 16:58

Personnellement, j'ai trouvé Rupert Friend très bon en Cheri. Dans les autres films que j'ai vu de lui (P&P, The Libertine, La Dernière légion ) il ne m'a pas marqué, non parce qu'il jouait mal (d'ailleurs ça m'aurait marqué) mais parce qu'il n'avait pas trop de place pour montrer ce qu'il valait.

Donc point de vue jeu, Cheri peut être une bonne occasion de se faire une véritable opinion de sa valeur.

Par contre il y a quelque chose qui me gêne toujours avec lui, et ce n'est ni sa faute ni la mienne, c'est juste physique: j'ai l'impression de voir la "version +" d'Orlando Bloom. Je trouve qu'il a la même tête, mais avec les joues plus creuses, le teint plus pâle, plus effeminé aussi (et peut-être plus talentueux). Disons que ça me perturbe un peu chaque fois qu'il apparait à l'écran d'avoir l'impression de voir un genre d'Orlando 2.0 .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20703
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 19:23

Very Happy Quand je dis que Colette c'est notre Jane Austen, il ne faut pas entendre par là que je trouve des similitudes dans le style, la composition et les sujets.
Pas du tout : Colette était une femme qui a laissé une oeuvre que je trouve admirable, tout autant que celle de Jane. Ce sont deux femmes d'avant garde pour leur siècle. elles décrivent ce qu'elles connaissent. Mais ne sont pas du même milieu. Very Happy

Cet après-midi, j'ai mené mon enquête, il semblerait que peu de jeunes de votre âge n'apprécient Colette, qui n'est d'ailleurs que très peu étudiée, elle est survolée. Par contre d'autres auteurs vous sont accessibles, alors que pour moi, c'était interdit. Autre temps ....

Je ne trouve pas que le héros soit "Wildien" c'est vrai que le mot dandy est anglais à cause de Beau Brummel qui copiaient la mode française car la France a toujours donné le ton, et les anglais chics et huppés les intellectuels séjournaient chez nous et en Italie, s'inspiraient de nous, c'est pour cela que je réfute cette critique. Maxim's était célèbre et tous se cotoyaient élégants avec concours de belles voitures, de meilleurs dîners ou réceptions. Paris donnait le ton. D'ailleurs Wilde, justement était souvent chez nous et en Italie, il en appréciait la liberté de ton et d'allure. Les maison de coutures sont françaises, et le Journal des dames et des modes, sous la régence venait de France et avait été créé pour tous les sexes, par un Français, Mr Pierre de la Mésengère. il était lu dans l'Europe entière.
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 15 Avr 2009 - 20:47

Bon, vu cet après-midi, pour me faire mon avis, et je suis très partagée:

je n'ai pas aimé, car c'était très précieux, trop bien fait, et à vrai dire, je trouve que tout le film est en trop, le début et la fin se suffisent à eux-même, c'est d'ailleurs un reproche que je fais à Colette dans tous ses livres.

Rupert Friend, cette fois-ci j'en suis convaincue, ne me plait pas du tout! ses joues creuses, et son air de chien battu ne sont à mon gout(même si j'aime ce style en général). Pas du tout du même avis que Géraldine Dormoy donc, Camille, comme tu le pensais. Wink
Interprétation correcte, mais sans plus. Pas de lueur dans ses yeux qui allume ce petit quelque chose au fond de mon cœur...

Michelle Pfeiffer plutôt convaincante, n'a pas peur de se voir vieillie à l'écran(alors qu'elle fait tout pour le cacher), a encore de beaux restes, et remporte le morceau dans les dernières scènes.

La réalisation est impeccable, mais semble souffrir d'un manque de moyens, on reste dans des décors limités, certes très bien faits, mais assez étouffants(ce qui peut être en accord avec le film).
Toutes les cocottes vieillies sont caricaturales, Kathy Bates est décevante, beaucoup de personnages viennent comme des cheveux sur la soupe, incongrus et absolument inutiles.

Mais au final, je ne sais pas s'il va me rester grand chose de ce film, c'est joli, cruel, bien fait, mais dans le même style, je préfère du Somerset Maugham joué par Annette Benning(où tout n'était pas parfait non plus, mais qui l'emportait par cette imperfection).

Et puis on a du mal à entrer dans cette relation entre une courtisane vieillissante et son jeune filleul. Mais ça, c'est peut-être le problème que j'ai avec Colette.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Jeu 16 Avr 2009 - 12:46

@Christelle : Est-ce que tu peux me dire dans quel film inspiré de Somerset Maugham a joué Annette Benning ? J'aimerai bien le voir !

@Fée Clochette : Je vais bientôt parler de Beau Brummel dans le topic qu'Emjy a ouvert sur James Purefoy. Enfin pour ce qui est de la mode, je suis "école anglaise" en ce qui concerne l'avant-garde. Pour moi, la mini jupe c'est Mary Quant (même si j'aime bcp Courrèges!) et après avoir passé un an la bas, je peux te jurer que niveau prêt à porter, ils ont un an d'avance sur ce qui se fait ici. La haute Couture, c'est autre chose
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20703
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Jeu 16 Avr 2009 - 13:06

Camille, je te fais entièrement confiance pour la mode, j'ai lu ton blog et tu es imparable sunny une vraie reporter professionnelle
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Jeu 16 Avr 2009 - 13:22

Citation :
Est-ce que tu peux me dire dans quel film inspiré de Somerset Maugham a joué Annette Benning ? J'aimerai bien le voir !
Je me permets de répondre à la place de Christelle, puisque j'aime beaucoup le film en question. Il s'agit de Being Julia, d'Istvan Szabo, inspiré de Theatre (La Comédienne).

Je reviens juste sur Rupert Friend, que j'avais moi aussi trouvé insignifiant dans P&P (comme Emjy, je pense que c'est dû au scénario) et qui m'a tootalement convaincue dans The Young Victoria. Dommage que ça n'ait pas fonctionné pour toi avec Chéri, Christelle. Si le film me fait envie, c'est également parce que j'aimerais voir si cette bonne impression persiste.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20703
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Jeu 16 Avr 2009 - 13:37

puis-je me permettre sunny Cat j'ai adoré dans Young Victoria, et il est tout aussi bon, et même aussi excellent. lol! si ce n'est pas de l'amour ça lol!
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Jeu 16 Avr 2009 - 14:38

Ah mais je demande à voir The Young Victoria!!
Il n'est pas encore sorti chez nous, et j'attends de le découvrir dans une salle.
J'espère que Rupert me convaincra plus que dans Cheri.

Mais vous devriez ouvrir une chambre à Rupert, puisqu'il commence à avoir une jolie filmo lambtionienne!
Revenir en haut Aller en bas
Buttercup
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1401
Age : 29
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Jeu 16 Avr 2009 - 18:14

Je reviens tout juste du cinéma où je suis allée voir Chéri en VO... Je précise que je n'ai pas lu le livre. Esthétiquement, le film est magnifique : costumes, décors, acteurs, ambiance... J'ai adoré ! La musique est également somptueuse, je pense même très sérieusement à me procurer la BO.

Mais tout comme vous, j'ai eu un sentiment d'inachevé... L'histoire d'amour entre Chéri et Léa ne m'a pas touchée plus que ça... La réflexion sur le temps qui passe m'a davantage interressée. Michelle Pfeiffer est d'ailleurs magnifique...

Spoiler:
 

J'étais très contente de retrouver Rupert Friend qui pour moi n'était rien d'autre que Wickham Laughing Je l'ai trouvé très convaincant, charmant, quoiqu'il n'est définitivement pas mon type d'homme ! Mais il fait en tout cas un parfait dandy !

Zakath Nath a écrit:

Pourtant, même si je ne suis pas ennuyée, une fois arrivée à la fin, le sentiment qui dominait c'était un peu "et alors?".

C'est un peu aussi l'impression que j'ai eu...
Revenir en haut Aller en bas
http://lettheseasonsbegin.hautetfort.com/
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5343
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Ven 17 Avr 2009 - 11:59

Embarassed J'ai honte, mais je ne me souviens plus du dernier plan ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Buttercup
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1401
Age : 29
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Ven 17 Avr 2009 - 13:21

Hihi, non, le dernier plan c'est...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lettheseasonsbegin.hautetfort.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 29 Avr 2009 - 17:07

Un petit avis rapide sur Chéri, que j'ai pour ma part beaucoup apprécié. Après les nombreux commentaires en demi-teinte que j'avais lus ici, j'avais un peu peur de m'ennuyer et de souffrir de la lenteur du film alors que ça n'a pas du tout été le cas. J'ai trouvé le rythme parfait et j'ai été touchée dans l'ensemble par le traitement des personnages. Je ne me souviens plus trop des détails du roman, je peux donc difficilement me prononcer sur des points précis mais il me semble tout de même que les personnages du livre étaient un peu plus dérangeants, la tonalité générale du roman un peu plus cynique, je ne sais pas si c'est cette différence qui a donné à Camille cette impression de traitement trop anglais. Les côtés énervants de Chéri sont cependant bien présents.
Camille Mc Avoy a écrit:
Personellement, j'ai plus l'impression de voir un Dandy sorti tout droit de chez Oscar Wilde qu'un personnage de roman français.
Mais Chéri est justement un dandy, il n'est certainement pas représentatif d'un personnage français typique étant donné son éducation un peu particulière.

Cette histoire d'amour un peu particulière a par ailleurs, par ses côté ambigus, de quoi déstabiliser. On sent le vécu, même si en fait le livre a semble-t-il été conçu avant la liaison de Colette avec Bertrand de Jouvenel, son jeune beau-fils qui avait 23 ans de moins qu'elle.

Quoiqu'il en soit, j'ai trouvé la prestation des deux acteurs principaux excellente. Kathy Bates m'a un peu moins convaincue que d'habitude, il me semble qu'elle en faisait trop à certains moments. J'ai regretté comme certaines d'entre vous que le rôle de Felicity Jones ne soit pas plus étoffé.

Images et costumes sont un vrai régal pour les yeux, je reprocherais simplement à Frears sa mise en scène parfois un peu trop explicative (la scène de la nuit de noce, par exemple). Mais j'ai passé dans l'ensemble un excellent moment.

P.S. : Fée Clochette, ta comparaison avec Jane Austen ne me semble pas si incongrue. Bien sûr les thèmes, les milieux et la tonalité générale sont différents mais toutes deux ont une plume vive, nette et élégante et maîtrisent à la perfection l'art du portrait dressé au pinceau très fin.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 29 Avr 2009 - 18:23

En fait, je sais ce qui fait que je n'ai pas tellement aimé. Je n'ai pas été émue une seule seconde par leur histoire. Comme si tous ces costumes, tous ces décors étouffaient toute l'émotion de leur histoire. Et une histoire d'amour sans emotion, ça tombe un peu à plat!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20703
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 29 Avr 2009 - 20:44

tu sais Camille, ce n'est pas grave de n'être pas, tralalalala... j'ai été émue pour toi.... je suis sortie avec le coeur lourd pour les deux.

Pour celles qui trouvent que notre Dandy avait les joues trop creuses, voila un jeune homme qui passait ses nuits debout à tuer plus ou moins le temps, donc s'il avait eu plus de chair, cela n'allait pas avec le personnage.

Je me répète, lisez Colette, pas tout mais lisez, et vous aurez la révélation de son style précis, fouillé, poétique et inimitable. je l'aimeeeeuuu
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura


Nombre de messages : 2525
Age : 41
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Mer 27 Mai 2009 - 10:28

Je n'ai pas vu le film, juste lu le livre. Que la fin est cruelle No , j'en aurais pleuré pour Léa... J'ai beaucoup aimé le style de Colette, ses descriptions et cette écriture acérée qui n'épargne pas ses personnages: ainsi Léa de retour de ses vacances est vraiment sans pitié pour ses compagnes de voyage, tout comme elle est sans pitié avec la mère de Chéri et vice-versa. Il faut vraiment du talent pour rendre ce monde disparu dont tu parles si bien Fée Clochette, ce monde où l'on guette la ride, le petit ventre, le bars qui devient plus lâche, le chapeau avec la voilette qui vient cacher les ravages du temps, chez son amie/ennemie-rivale.

Et puis à notre époque où les journaux regorgent de photos d'actrices avec leurs toy-boys (quelle horreur ce mot, le it-bag sur un bras et le toy boy accroché à l'autre affraid pour se rendre à la fashion week... je m'enerve mais c'est un autre sujet!!!), c'est salutaire de lire Chéri pour voir comme la place des femmes a évolué dans la société.
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Sam 22 Aoû 2009 - 14:21

En surfant sur le site de la Mairie de Paris, j'ai trouvé ce petit dossier de photos de tournage...
http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page=multimedialist&page_id=8399&id=191&pop=1 et cet autre dossier à télécharger... http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page_id=8542
Revenir en haut Aller en bas
Testifly
Cherry Blossom Girl


Nombre de messages : 2459
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Lun 14 Sep 2009 - 19:11

J'ai vu le film il y a un moment déjà (le jour de sa sortie pour dire) et lu le livre cet été. Et je me demande bien si je n'aurais pas mieux fait de lire le livre avant.
Tout d'abord, j'ai bien aimé le film, mais pas au point de l'acheter en dvd.
J'étais éblouie par les costumes, les décors et la photographie ; il y a même un moment où j'avais l'impression d'étouffer rien qu'en imaginant l'odeur de toutes les fleurs du jardin de Mme Peloux, quand Léa regarde Chéri de loin. Mais j'ai eu aussi l'impression que ce film était un peu trop british pour une adaptation de roman français. Je me suis dit qu'il y avait une bonne raison, et c'est surtout dû au personnage de Chéri, qui ne se comporte pas en "français de l'époque". Et je suis totalement fan de Rupert Frient, même s'il était à la limite dans du ridicule quand appelait sa "Nounoune", et même si c'est une version + d'Orlando Bloom (comme l'a souligné Zakath Nath). Et j'ai adoré le fait que Michelle Pfeiffer soit vieillie, qu'elle ait des rides et tout ; le dernier plan est sublime.
En revanche, je n'ai pas trop adhéré à l'histoire d'amour, je n'ai trouvé aucune alchimie entre les acteurs et du coup je n'y ai pas tellement cru. Et j'avoues avoir été un peu déçue de la mise en scène de Frears, je m'attendais à quelque chose d'aussi grandiose que Les Liaisons Dangereuses, mais je me suis presque ennuyée.

Quant au livre, j'étais assez étonnée. C'est déjà moins british que le film mais si impersonnel ! Je comprends mal l'engouement que certains lui portent ; ok c'est pas mal, mais ca ne m'a pas chamboulé non plus. Peut-être que si j'avais lu le livre avant, je n'aurais pas été aussi enchantée visuellement à cause du film, et je ne me serais attendue à quelque chose de très "beau". Je suis plus restée sur ma faim avec le livre qu'avec le film...
Revenir en haut Aller en bas
http://whatmariedidnext.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chéri, Colette & Stephen Frears   Aujourd'hui à 20:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Chéri, Colette & Stephen Frears
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Colette et Stephen Frears.
» The Queen - Stephen Frears
» The Program (Stephen Frears) - 2015
» Chéri, Colette & Stephen Frears
» Roddy DOYLE : La trilogie de Barrytown et autres romans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: