Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axoo
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 19:00

Je prends la liberté d'ouvrir un topic dans cette section du forum, et ce à cause des nombreuses réactions sur le topic de Twilight, de Stephenie Meyer. J'espère que ce n'est pas une erreur de ma part et que le sujet a sa place ici. Embarassed

Il semblerait que pour certaines lectrices et certains lecteurs aussi je suppose (je ne vous oublie pas gentlemen), le fait de déjà savoir, ne serait-ce que dans les grandes lignes ce qui va se passer, ne vous donne plus envie de lire le livre.
Je me pose la question, parce qu'il existe tellement d'histoire et de pièces dont on sait qu'elles vont bien ou mal se finir et qu'on lit malgré tout. L'exemple tout fait : Romeo et Juliet. Au moins dans notre société occidentale, on sait pertinemment qu'il n'y aura pas de fin heureuse. Cela empêche-t-il les gens de lire la pièce de Shakespeare pour autant?
Il y a de ces oeuvres qui ont fait que tout le monde sait comment elles se terminent, et je n'ai pas l'impression que ça empêche les lecteurs de se plonger dedans. Alors s'il y a des personnes qui se sentent concernées, j'aimerais avoir leur avis.

Personnellement, on a beau me dire qu'il va se passer ceci ou celà, j'ai toujours envie de me faire ma propre opinion, de voir par moi-même, bien que le dénouement que je connais à l'avance ne me plaise pas. C'est sûrement parce que je suis plus têtue qu'une mule mais je ne pourrais pas supporter de me contenter de la fin délivrée par un autre que l'auteur et des impressions d'un autre lecteur. Il me semble que chaque lecture est différente, comme chaque lecteur. Donc du coup, j'ai beau savoir, je lis quand même.

Et vous? study


Dernière édition par Axoo le Sam 24 Mai 2008 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 19:07

je suis d'accord avec toi et je ne l'aurai pas mieux dit!

la plupart du temps j'évite quand meme de découvrir la fin/suite, mais meme si je satisfais ma trop grande curiosité, j'ai quand meme envie de lire le livre par moi-meme, l'avis des autres, ou une phrase lue par surprise ne suffisent pas!

Pour Roméo et Juliette, c'est très juste ce que tu dis, mais c'est devenu tellement culte de chez culte....ca existe pas un roman plus connu que celui ci....n'importe quelle personne interogée dans la rue sait comment ca finit alors je pense que c'est vraiment l'exception!

une fois sur un forum de lecture, une fille avait lu roméo et juliette sans en connaitre la fin! affraid je ne sais pas comment elle a fait pour ne pas etre au courant, mais c'était sympa de voir l'effet de surprise sur elle!
Revenir en haut Aller en bas
Isil
Subtil compliment


Nombre de messages : 169
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 19:17

Pour les mêmes raisons que toi, je peux lire un roman même quand je sais comment ça se termine. J'ai même lu et relu certains Agatha Christie et mon exemplaire du chien des Baskervilles est usé et pourtant, ces romans sont avant tout basés sur l'intrigue.
Je vais même plus loin, je regarde souvent des versions filmées avant de lire le roman. Ca n'enlève en rien mon envie de lire, bien au contraire, je fais souvent les deux dans la foulée. (d'ailleurs je crois qu'il y a un topic consacré à ce sujet sur le forum).
C'est vrai que certaines histoires (Romeo et Juliette est certainement le meilleur exemple effectivement) sont tellement connues et représentent de tels archétypes qu'on imagine mal quelqu'un se lancer dans la lecture en pensant "Tiens je me demande s'ils vont vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants!" Pourtant, c'est une oeuvre qui est encore lue.
En revanche, je connais des gens qui n'imaginent pas lire une oeuvre en en connaissant la fin (ou même relire un livre déjà lu). Je ne suis pas sûre qu'il y en ait beaucoup ici, parmi tous ces passionnés Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-d-isil.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 19:41

Ça ne m'a jamais gêné de connaître la fin d'une œuvre avant de la lire.

Ce n'est pas exactement la même chose mais c'est un peu comme Titanic, tout le monde sait que le bateau coule à la fin mais il a été vu par des millions de spectateurs.

Et puis bon, même si je sais comment ça se termine, je veux savoir comment on en est arrivé là. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Copetan
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3183
Age : 39
Localisation : Entre la Cité de Calvin et la Terre Sainte
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 19:56

Connaître la fin ou même la trame ne m'a jamais empêché de lire un livre Razz . J'ai lu une bonne partie de mes livres après avoir vu une de ces adaptations, donc je connais forcément l'histoire.

De plus, si vous avez parcouru le topic "Lire la fin ou ne pas Lire -Telle est la question", vous saurez que je lis toujours la fin d'abord lol! .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/copetan/
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5344
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 20:17

En fait, je crois que c'est plus de savoir que ce qui se passe ne va pas nous plaire que de savoir ce qui se passe qui ôte l'envie de lire un livre.

Enfin, pour moi c'est comme ça, et j'ai l'impression que c'était aussi ça dans le topic de Stephenie Meyer. En fait, j'ai envie de m'arrêter là où ça me plaît, et comme ça les personnages finissent comme j'en ai envie dans ma tête Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 260
Age : 28
Localisation : In the Room of Requirement
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 20:27

Pour faire court, il me semble que si un livre est bon, ce n'est pas sa fin qui compte c'est la façon dont on nous y mène.
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20723
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Impact sur votre envie de lire.   Sam 24 Mai 2008 - 20:37

Axoo dit

Citation :
on a beau me dire qu'il va se passer ceci ou celà, j'ai toujours envie de me faire ma propre opinion,

et moi, plus on m'en parle (avec talent bien évidemment), plus je connais, plus j'ai envie de lire le livre. Pas par imitation, mais pour découvrir peut-être autre chose et en parler aussi....

Donc, Edward et Bella, m'intriguent et les livres me tentent..... à cause de toi et des autres aussi.... puisque l'aventure est belle, il ne faut pas la manquer sunny
Revenir en haut Aller en bas
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn


Nombre de messages : 3261
Age : 23
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 20:46

En général, je lis le livre même si j'en connais les grandes lignes.
Un livre s'apprécie pour l'intrique et les personnage mais aussi pour les mots et ce qu'ils nous font ressentir. Et puis en lisant on découvre des petits détails qui ne figurent pas toujours dans les adaptations et j'aime bien ça Smile.

Par contre, Romeo et Juliet j'ai l'impression d'en connaître les petites lignes aussi alors je n'arrive pas à le lire...
Disons que quand on lit un livre, ça n'est pas mal de savoir à quoi s'attendre en gros mais il ne faut avoir trop d'impressions de déjà-vu.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5344
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 20:48

Sibylle a écrit:
Pour faire court, il me semble que si un livre est bon, ce n'est pas sa fin qui compte c'est la façon dont on nous y mène.

Quand on s'attache aux personnages, je pense qu'une fin qui ne satisfait pas ça peut quand même tout gâcher, non ? Même si c'est une fin logique, bien amenée, on peut quand même ne pas vouloir la connaître parce qu'on souhaiterais autre chose pour les personnages.
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle


Nombre de messages : 7733
Age : 24
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 20:56

De toutes façons, il faut toujours se faire sa propre opinion. Du moins, je fonctionne comme ça ! Même si je connais la fin d'un livre, ça m'intéresse de savoir comment l'auteur va amener le dénouement, si je vais m'attacher aux personnages ( ce qui rendra la fin plus dure si ils doivent disparaître ! Crying or Very sad )
J'ai regardé certaines adaptations de J.Austen avant de lire les livres et cela ne m'a pas empêché de m'émerveiller devant la façon dont elle décrivait telle ou telles situations !
Pour "Fascination", ma petite soeur en est fan ( elle vous lit souvent d'ailleurs ! Wink ) mais elle m'a tellement raconté certaines choses que j'ai été un peu dégoûtée Rolling Eyes J'avais commencé à le lire mais j'avais des devoirs et je ne trouvais pas le temps de le lire, du coup, je n'accrochais pas ( c'est pour ça qu'elle a cru devoir me raconter certaines choses ! Laughing ) Mais vu que mes parents s'y sont mis et ont adoré, je pense que je vais m'y mettre cet été ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Sam 24 Mai 2008 - 21:07

Excellente question...

Seule réponse totalement univoque : pour les thrillers si on me raconte la fin je n'ouvre plus le livre lol!


Plus sérieusement... Il y a deux choses très importantes à savourer dans un livre dont on connaît déjà la fin : la forme et les détails de fond.

Je m'explique... L'exemple le plus parlant que j'ai en tête est S&S. Je savais déjà comment allait se terminer le livre quand j'ai commencé à le lire car j'avais vu le film avant. Mais je n'étais pas préparée à la fluidité du style de Jane Austen, à son ironie, à ses personnages secondaires si bien croqués... J'avais beau connaître la trame de l'histoire, le roman est resté une vraie découverte grâce à tous ces petits éléments qui en font la richesse.

Idem avec Roméo et Juliette qui est lui aussi un très bon exemple : même si on sait qu'ils meurent tous les deux, apprécie-t-on moins le texte de Shakespeare qui est l'un des plus beaux à mes yeux ? Je ne pense pas.


@Fée clochette : intriguée par Edward et Bella ? Wink mon lobbying par email aurait-il été efficace ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Dim 25 Mai 2008 - 0:35

Moi j'aime lire et relire et relire et relire... pas tout quand même!!!
J'aime le plaisir de la découverte (totale ou du dernier roman d'un auteur que j'aime ou d'une nouvelle enquête de mon détective préféré ou d'une histoire célèbre...etc
J'aime la relecture parce que j'anticipe sur le plaisirà venir en pensant au plaisir déjà éprouvé à la première lecture; donc je vais peut-être plus le savourer, prendre le temps, m'attarder , musarder au gré des personnages, des situations et de la façon d'écrire....
Le fait de connaître à l'avance une intrigue conjugue un peu des deux: à la fois découverte (parce que l'écriture est une expression particulière) et anticipation, parce que si je lis c'est que la connaissance de l'histoire, le résumé, les impressions des autres lecteurs (comme ici), le visionnage d'une adaptation m'ont déjà procuré une envie et/ou un plaisir que j'ai envie de prolonger en lisant le livre.
En résumé, chaque lecture pour moi, qu'elle soit première ou maintes fois renouvelée, est une expérience particulière et différente des autres.
Et échanger autour de ses lectures comme nous le faisons ici paticipe de cette expérience.
Allons! vue l'heure, ça ne doit pas être trop clair tout ça! scratch
Il est temps d'aller Sleep mais pas avant d'avoir bouquiné bien sûr !!!! study
Revenir en haut Aller en bas
keisha
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1155
Age : 63
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Dim 25 Mai 2008 - 8:58

Malethane, tu as exprimé exactement ce que j'ai en tête !
Connaitre ce qui va se passer ne me gêne pas , si le livre en vaut quand même la peine, il peut s'agir d'un classique et même d'un policier ...
J'ai lu et relu le meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha Christie et évidemment je connaissais la fin (que je ne dirai pas au cas où une personne ici ne la connaitrait pas !) mais le plaisir de la lecture venait de découvrir comment tout au long du livre cette chère Agatha nous roulait dans la farine, nous donnant les indices l'air de rien de façon à ce qu'on ne puisse rien lui reprocher.
Il y a aussi l'oubli des détails : chaque fois que je relis une oeuvre de JA c'est le bonheur de la re- découverte. La dernière fois éclat de rire avec la scène entre Lady Catherine et Elisabeth, que j'avais complètement oubliée !
Revenir en haut Aller en bas
http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20723
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Impact sur votre envie de lire   Dim 25 Mai 2008 - 9:38

Malethane dit

Citation :
Moi j'aime lire et relire et relire et relire... pas tout quand même!

Je suis tout a fait d'accord, et même parfois, je joue avec mes pages. J'ouvre au hasard, regarde la première phrase, et continue la lecture de mémoire et je rêve. Puis quelquefois, j'invente une autre fin sunny
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Dim 25 Mai 2008 - 9:46

Je ne vais pas être très originale, plusieurs d'entre vous ont déjà très bien exprimé ce que je pense (entre autres Doddy et Malethane).

Lorsque je commence un livre dont je ne connais pas l'intrigue, jamais je ne lirai la fin avant de commencer le livre, pour ne pas me gâcher le plaisir de la découverte. Mais cela ne me gêne pas du tout de relire un livre que je connais, bien au contraire. Si je vois une adaptation avant de lire le livre et que l'histoire et les personnages me plaisent, j'aurai également beaucoup de plaisir à découvrir l'oeuvre originale.

Cela va donc dépendre énormément du type de livre, de son style d'écriture et de l'intrigue. Si le plaisir principal de la lecture réside dans la découverte d'une fin originale, je ne vais sans doute pas le relire. Sinon, j'aurai parfois encore plus de plaisir à une relecture car je serai normalement plus calme et porterai plus d'attention aux détails.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Little bird
Héritier de Hamley Hall


Nombre de messages : 456
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Dim 25 Mai 2008 - 13:59

C’est pareil que quand on passe d’une adaptation cinématographique au roman. On connaît l’histoire et pourtant on se plonge dedans avec plaisir. Ce qui attise autant la curiosité je pense que c’est le cheminement de l’histoire, même si on en connaît les grandes lignes, ou la fin, on a envie de savoir comment et pourquoi ils vont en arriver là.
Pour une histoire célèbre, genre Roméo & Juliette, on a beau se dire qu’on connaît l’histoire par cœur même si on a pas lu la pièce et bien c’est faut. Je pense qu’on connaît une histoire seulement quand on l’a lu. Et puis bien sûr se faire sa propre opinion est important.

Et puis connaître la fin ne me dérange pas et me donne encore plus envie de lire le roman, d’ailleurs quand je lis un livre je vais quelques fois fureter vers les dernières pages.

Sibylle a écrit:
Pour faire court, il me semble que si un livre est bon, ce n'est pas sa fin qui compte c'est la façon dont on nous y mène.
Je suis d'accord Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca
Extensive reading


Nombre de messages : 230
Age : 37
Localisation : Quelque part au Québec...
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Jeu 19 Juin 2008 - 2:26

Alors, personnellement je ne cherche pas de mon plein gré à connaître la fin d'un livre ou alors l'intrigue. Je ne suis pas le genre à aller lire quelques pages de la fin pour être "rassurée" Wink Mais si par contre je connais l'intrigue, je patiente généralement un peu et mon cerveau occulte de lui-même ce que j'ai appris! Donc en général je n'ai pas de problème à lire un livre dont on m'a raconté la fin.
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 763
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Ven 24 Avr 2009 - 12:18

J'ai plus tendance à relire qu'à lire un roman dont je sais comment ça se termine. Les Agatha Christie, par exemple, ça me dérange pas d'en relire
quelques-uns quand j'ai un peu oublié l'intrigue ou même quand je l'ai pas oublié, juste pour remarquer les petits détails qui m'ont échappé à ma première lecture.
Après, quand je lis un roman après avoir vu l'adaptation télévisée par exemple, mon approche est différente. J'espère que je vais bien m'expliquer parce que je crains que vous pensiez à la lecture de mon post : scratch
Pour Orgueil et Préjugés, j'ai vu l'adaptation BBC (avec Colin Firth) avant de lire le roman. Le problème, c'est que la mini-série, très bien faite, était très détaillée. Trop même. Ce qui fait que au début, j'ai eu du mal avec le livre. Je retrouvais à peu près les mêmes dialogues que dans la mini-série où même les petites actions secondaires étaient reproduites, ce qui fait que quand lisais un autre livre et laissait un peu Orgueil et Préjugés de côté, je prenais l'autre roman en me disant : "Bah! C'est pas grave si je lis pas la fin du roman, je connaîs celle de l'adaptation." J'ai quand même lu la fin du roman, mais longtemps après l'avoir commencé. Par contre, Raison et Sentiments, je l'ai lu jusqu'au bout sans l'interrompre par un autre bouquin et j'ai vu les adaptations télévisées après. Et dans ce sens-là, ça m'a pas posé de problèmes.
Pareil pour un épisode de Midsomer Murders, adapté d'un roman. Comme je connaissais l'intrigue, j'ai lu partiellement le livre. En fait, j'ai pris le livre parce que j'étais curieuse du devenir d'un des personnages que j'avais vu dans l'adaptation TV. Une fois que j'ai lu tout ce que l'auteur racontait du personnage, je n'ai plus lu le bouquin, ma curiosité à propos du personnage qui m'intriguait dans l'épisode et dont je voulais en savoir un peu plus dans le roman, a été satisfaite.
En résumé, je dirais que relire un livre dont je sais déjà ce qui va se passer ne me dérange pas trop dans la mesure où je peux redécouvrir le style mais lire un livre après avoir vu une adaptation trop détaillée ne me plaît pas beaucoup, sauf si je veux avoir plus d'informations sur des personnages qui m'ont plu ou intrigué et dans ces cas-là, je survole le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Witherwings
Subtil compliment


Nombre de messages : 170
Age : 26
Localisation : Second to the right, and straight on till morning!
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Ven 24 Avr 2009 - 14:01

Fée clochette a écrit:

et moi, plus on m'en parle (avec talent bien évidemment), plus je connais, plus j'ai envie de lire le livre. Pas par imitation, mais pour découvrir peut-être autre chose et en parler aussi....

En ce sens, Fée clochette, je suis d'accord également que lorsqu'on sait les grandes lignes mais que tout le monde en parle passionnément, ça donne quand même envie de lire (ce qu'il s'est passé avec North and South que j'ai lu seulement grâce aux échos que j'en avais du forum).

Mais par contre, voir un film et ensuite lire le livre qui l'a inspiré est déjà beaucoup moins délectable. Certes, on se réjouit du style, des scènes supprimées du film présentes dans le livre... Mais je trouve ça désagréable en général, parce qu'on ne peut pas se faire soi-même son idée dessus. On a les acteurs en tête, et ils s'approchent rarement de la représentation qu'on se fait des personnages...

Sauf pour Edward Cullen de Twilight, où il n'y avait pas mieux que Robert Pattinson pour interpréter ce vampire. I love you

En tout cas, Fée clochette, je t'encourage fortement à lire la saga, tu ne le regretteras pas je pense! sunny
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Ville du Nord...


Nombre de messages : 737
Age : 32
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Mer 27 Mai 2009 - 23:23

Personnellement j'adore le plaisir de la découverte et je fais tout mon possible pour le préserver en évitant les spoilers ! Lors d'une première lecture je plonge totalment dans l'histoire et la vit en même temps que les personnages (si c'est bien construit !) sans faire trop attention à la forme !

Mais j'aime beaucoup relire les livres que j'ai aimé la première fois : je m'intéresse alors plus à la forme, aux dialogues ciselés ...

Par contre s'il y a des passages que je n'ai pas aimés, je vais avoir du mal à les relire et si je n'ai pas aimé la fin, j'ai du mal à relire un livre ... Embarassed
Le pire, c'est les fins qui me donnent l'impression d'avoir perdu mon temps, du type "ce n'était qu'un rêve" ou "retour à la case départ" ! Dans ce cas, ça me gâche rétrospectivement le livre et je le relis très rarement !
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1172
Age : 36
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Mer 27 Mai 2009 - 23:45

Alors en ce qui concerne les spoilers, on va dire que je ne suis pas très fan. Mais je crois que c'est encore plus vrai pour moi sur un film ou une série télé et là, je les fuis comme la peste. Alors que pour un bouquin si je tombe sur un spoiler, bah, j'en ferais pas une maladie.
Ensuite, je ne suis pas spécialement du genre à lire la fin d'un livre avant d'y être arrivé, par contre, quand cela m'arrive (Harry Potter et les reliques de la mort (ou là le suspens était trop insupportable pour moi) notamment mais même les autres tomes) bah, je ne me sens pas spécialement rebutée à continuer. Et en même temps, je l'ai voulu parce qu'avec plus de volonté, j'aurais pu éviter de me précipiter sur la dernière page. Mais ça, je le redis, je le fais très rarement.
Et puis, je crois que ce n'est pas la fin qui importe vraiment mais comment on y est arrivé...
En ce qui concerne la relecture :
A part les romans policiers où l'intérêt est quand même limité de relire (encore que je sais par exemple que Le crime de l'orient express et quelques autres Agatha Christie, cela ne me dérangera pas de les relire encore et encore), la relecture ne me dérange pas du tout et par la même le fait de savoir déjà la fin, ce qu'il se passe, etc.
J'ai d'ailleurs un rituel mais je ne pense pas être la seule dans ce cas qui fait que je relis chaque année certains livres que j'ai adoré dans leur entièreté et je ne m'en lasse pas alors que pour certains, je les connais quasi par cœur. Et pour certains de ce petit rituel, j'ai toujours l'impression à chaque fois de découvrir quelque chose de nouveau.
De même, je laisse parfois une seconde chance à un livre que je n'ai pas trop apprécié et-ou abandonné en cours de route (mais cela m'arrive vraiment rarement de laisser un livre comme ça aussi rébarbatif qu'il soit et dans la liste il y Le parfum, ou encore Autant en emporte le vent que je projette de relire cette année justement) quelque temps plus tard afin de voir si mon opinion n'a pas changé et il arrive que j'ai de bonnes surprises....
Voilà donc à moi non le fait de savoir déjà ce que ce qui se passe ne gâche aucunement mon plaisir de lire.
Puis faut dire que j'ai une mémoire de poisson rouge, j'oublie certains détails, et je n'aime pas avoir de souvenirs trop flous.
Et aussi je me suis souvent vu écrire ici que je relirais bien tel ou tel livre devant l'avis enthousiaste qu'un membre vient de poster.

EDIT : J'ai l'impression d'avoir été un peu hors sujet parfois, non ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire   Aujourd'hui à 1:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire
» Quand on ne sait pas nager ...
» ALIAS (saison 1 à 5)
» 2000 pts UltraKlassik ( contre tout quand on sait pas quoi s'attendre)
» bébé mouette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: