Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vos premières lignes favorites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos premières lignes favorites   Lun 1 Avr 2013 - 11:36

Lily of the valley a écrit:
J'aime beaucoup la sensibilité d'Agnès Desarthe... en plus elle est très attachante "en vrai"...

Plus je relis ces premières lignes de Desarthe, plus elles sonnent juste, en effet... Les lapins de Pâques apprécieront. Wink

Dans un autre genre... Découverte sur le tard, Sylvia Plath, poétesse, écrivain, auteur d'un unique roman, La cloche de détresse (The Bell Jar, 1963), après la parution duquel elle ouvrira le gaz. En grand.
Les premières lignes, comme souvent, donnent le ton...

"C'était un été étrange et étouffant. L'été où ils ont électrocuté les Rosenberg. Je ne savais pas ce que je venais faire à New York. Je deviens idiote quand il y a des exécutions. L'idée de l'électrocution me rend malade, et les journaux ne parlaient que de ça. La "Une" en caractères gros comme des boules de loto me sautait aux yeux à chaque carrefour, à chaque bouche de métro fleurant le renfermé et les cacahuètes. Cela ne me concernait pas du tout, mais je ne pouvais m'empêcher de me demander quel effet cela fait de brûler vivant tout le long de ses nerfs. Je pensais que ce devait être la pire chose au monde. New York était déjà assez moche comme ça. Dès neuf heures du matin la fausse fraîcheur humide et campagnarde qui s'était infiltrée on ne sait comment pendant la nuit s'évaporait comme la fin d'un rêve agréable. D'un gris de mirage au fond de leurs canyons de granit, les rues brûlantes flottaient dans le soleil, les toits des voitures chuintaient et étincelaient, la poussière sèche et cendreuse m'emplissait les yeux et la gorge. Je continuais à entendre parler des Rosenberg à la radio et au bureau, je n'arrivais plus à me les sortir de la tête. C'était comme la première fois que j'ai vu un cadavre. Pendant des semaines, la tête du cadavre - ou plutôt ce qu'il en restait - flottait derrière les oeufs au bacon de mon petit-déjeuner, derrière le visage de Buddy Willard qui était responsable en premier lieu de cette découverte. Très vite j'ai eu la sensation de trimbaler cette tête de cadavre partout avec moi, au bout d'une ficelle, comme une sorte de ballon noir, sans nez, puant le vinaigre. Je me rendais bien compte que cet été quelque chose ne collait pas en moi".
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Vos premières lignes favorites   Lun 1 Avr 2013 - 11:45

Ah c'est drôle, j'ai acheté ce livre récemment et j'ai lu la première page il y a quelques jours. Wink

J'aime bien le début du livre d'Agnès Desarthe aussi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos premières lignes favorites   Lun 28 Juil 2014 - 8:28

-


Dernière édition par TimesNewRoman le Mer 14 Oct 2015 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yseult
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1199
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Vos premières lignes favorites   Lun 1 Sep 2014 - 20:36

J'ai fini il y a quelques jours maintenant Qu'elle était verte ma vallée de Richard Llewellyn, dont la première phrase m'a tout de suite plu pour la mélancolie qu'elle dégage :
Citation :
"je vais envelopper mes deux chemises, avec mes chaussettes et mon habit du dimanche, dans le bout d'étoffe bleue que ma mère avait coutume de nouer autour de ses cheveux quand elle faisait le ménage, et je quitterai la Vallée"
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Vos premières lignes favorites   Lun 1 Sep 2014 - 21:17

@ Yseult:

Très, très joli. Ou comment tout un monde se dévoile en quelques mots - et un morceau d'étoffe bleu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos premières lignes favorites   Aujourd'hui à 16:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos premières lignes favorites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Vos premières lignes favorites
» Jeu mortel - Moka
» Vos dernières lignes favorites...
» Mes premières photos argentiques avec l'OLYMPUS OM-10
» Lignes Maritimes d'Afrique Equatoriale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: