Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Maurice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Maurice   Mar 8 Avr 2008 - 19:05

On m’avait déjà beaucoup parlé de Maurice, roman d’amour platonique né de la main d’Edward Morgan Forster. Je ne regrette pas de l'avoir lu. C'est un trés bon et beau roman

Située aux alentours de 1920, cette histoire qui pourrait être inspirée de la propre jeune de Forster, nous raconte celle de Maurice, fils de la bonne société anglaise, qui lors de ses études à Cambridge se lie d’amitié avec un autre étudiant, Clive. Peu à peu, leur relation va évoluer vers une sorte d’amour platonique, à mi-chemin entre la fraternité et la relation amoureuse. Dans l’ambiance sociale de l’époque, ils vivent leur camaraderie comme ils l’entendent, sans y accorder de sens particulier. C’était malheureusement sans compter que, le temps aidant, Clive se détournerait de ses amours masculins pour épouser une jeune demoiselle, laissant Maurice dans le désarroi le plus total.

Arborant pour la première fois le thème de l’homosexualité (Forster lui même était homosexuel) dans une de ses oeuvres, Forster gardera ce roman au secret jusqu’a sa mort survenue en 1970, ou fut publié Maurice à tire posthume. Avec Maurice, il développe l'idée d'une abolition des classes au profit de l’amour homosexuel, thème que l’on retrouve avec force à la fin de l’ouvrage.

Forster décrit une belle mais triste histoire amoureuse, que les impératifs de la bonne société aura détruite. Très beau roman, Maurice a été adapté au cinéma en 1986 par James Ivory.Adaptation que je n'ai pas vu malheureusement Sad
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mar 8 Avr 2008 - 19:09

Quelle domage Lorelai, il est passé sur arte la semaine dernière! Nous parlons du livre et du film au fil des posts du sujet Forster & Ivory. Tu pourras y découvrir nos avis!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
anne shirley
Delights of Kindred Spirit
avatar

Nombre de messages : 4477
Age : 33
Localisation : on the road to Avonlea...
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Maurice   Mar 8 Avr 2008 - 19:22

Je crois bien que Arte rediffuse le film lundi prochain en après midi...
Revenir en haut Aller en bas
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Maurice   Mer 9 Avr 2008 - 12:07

Ca serait genial que le film repasse. En plus, les adaptations d' Ivory sont toujours intéressantes à voir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 9 Avr 2008 - 12:15

@ Lorelai. Tu as oublié de mentionner que Maurice trouve l'amour vers la fin du roman, un amour qui n'est pas uniquement platonique. Il devient d'ailleurs enfin heureux à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 9 Avr 2008 - 12:25

(je recopie mon avis!)

eh ben j'ai fini Maurice! eh ben il est trop bien ce livre^^
j'ai adoré l'histoire et le personnage de Maurice. AU début il semble un peu bouffon et on préfère Clive mais après c'est Maurice qui reste.
d'ailleurs je me demande si Clive change vraiment...
Qu'est ce qu'il écrit bien ce Forster, même en français c'est beau...
Spoiler:
 

Il y a écrit quelquechose comme : quand l'amour s'en va, le sentiment qui reste en est très éloigné ou l'exact opposé je sais plus...

enfin c'était vachement bien dit!

pour un livre écrit au début du siècle, c'est tout de même... vachement bien
et le dernier chapitre, mazeth, ça c'est du grand art. Maurice qui disparait dans la nuit et Clive qui au final ne sait jamais quand il est parti... grand!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Maurice   Mer 9 Avr 2008 - 18:50

Mr Damien Tilney a écrit:
@ Lorelai. Tu as oublié de mentionner que Maurice trouve l'amour vers la fin du roman, un amour qui n'est pas uniquement platonique. Il devient d'ailleurs enfin heureux à ce moment-là.

C'est vrai Embarassed J'ai hésité à le mettre pour ne pas tout réveler.
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1102
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Maurice   Lun 19 Mai 2008 - 11:11

Je crois que vous avez déjà dû discuter pas mal de Maurice dans le topic sur James Ivory et Forster, mais attendu qu'il y a maintenant un topic dédié entièrement au roman, je serais coupable de HS si je n'y répondais pas... donc, donc:




Ca y est, j'ai pu finir Maurice cheers (interrompu à 30 pages de la fin pour cause de révisions, faut le faire...). J'ai beaucoup aimé, plus que A Room with a View je pense. Il y a beaucoup de passages très touchant -ah, le "I love you" de Clive!drunken et toutes leurs retrouvailles...-, et c'est très intéressant de lire un livre traitant d'homosexualité qui soit si "vieux" (même si la réaction de la société fait froid dans le dos).

J'ai commencé par adorer Clive, parce que c'est lui qui faisait le premier pas, mais alors ensuite je l'ai franchement détesté, quel hypocrite! Je ne parle pas de son "revirement" -le pauvre n'y est pour rien, enfin, tout dépend si on considère que c'était conscient ou non, je penche pour le non-, mais du fait qu'il devient aussi affreux dans ses préjugés que le reste de la société, c'est tout de même assez gonflé! Je lui aurait volontier allongé trois gifles...Evil or Very Mad le truc c'est que parallèllement j'ai quand même eu un peu de mal à m'attacher complètement à Maurice. Je suppose que c'est parce qu'il est un peu perdu face à lui-même, mais je le trouve assez changeant; par moments très sensible, à d'autres froid comme la glace...

D'une manière générale, le livre alterne des passages où je ne pouvais pas le lâcher, et d'autres où il me fallait m'accrocher: j'ai décidemment un peu de mal avec le style de Forster, parfois il me largue complètement pendant trois paragraphes de suite (en VO) Embarassed , et je ne visualise pas du tout ses descriptions. Désolée pour les fans, je ne dis pas qu'il n'écrit pas bien, mais alors peut-être qu'il écrit trop bien pour moi! Rolling Eyes

Maintenant je verrais bien le film, que j'avais enregistré sur Arte... oui mais voilà, chez moi arte enregistré passe simultanément le doublage par-dessus la VO, c'est absolument incompréhensible:anger2: .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice   Lun 2 Juin 2008 - 20:42

Ce weekend j'ai vu l'adaptation de Maurice (avec Hugh Grant et Rupert Graves tout jeunots). Je ne connaissais absolument pas le roman mais j'ai beaucoup aimé le film. J'ai beaucoup aimé le début de l'histoire entre Maurice et Clive mais j'ai été un peu déçu de voir comment Clive le traite à la fin. D'un autre côté je crois que j'arrive à comprendre sa réaction, quand je vois ce qui arrive Risley, sachant qu'en plus il était Vicomte donc il a sûrement dû être mieux traité à cause de son rang social, j'en ai froid dans le dos.

Je ne sais pas si c'est plus développé dans le roman mais j'aurais aimé en savoir plus sur la fin et comment Alec Scutter et Maurice vivent leur relation. Je pense que je le lirai un de ces jours mais il faut que ma PAL diminue.
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!
avatar

Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 16:27

J'ai terminé Maurice il y a presque un mois, mais je n'avais pas encore eu le temps de venir donner mes impressions.
J'ai adoré ce roman, du début à la fin, je ne l'ai pas laché pendant trois jours!
L'histoire de Maurice m'a beaucoup touchée, certains passages sont extremements émouvants.
Le personnage de Clive, qu'en dire? dès le début, je me suis dit: oh toi mon coco, j't'aime pas. pour une fois je ne m'étais pas trompée.
Le fait que ce soit lui qui se lance puis se lasse aussi vite que c'était venu me fait l'effet d'un ado en recherche, mais avec tout ce côté hypocrite et désagréable qu'il y a derrière. Il n'est pas perdu, ou s'il l'a été cela n'a pas duré très longtemps. Je comprends le fait qu'il soit coincé par la société et préfère une place bien tranquille, mais je me pose des questions sur lui...
En revanche le personnage de Maurice qui lutte comme il peut pour savoir qui il est et trouver sa place, pfiou!! Ce n'est pas un perso facile... Je dois avouer que par moments, j'ai écrasé ma larme.
Je l'ai lu en français, et c'était un vrai régal!!
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 16:40

@ Chinchilla. L'histoire de Risley est un ajout du film. Je pense que c'est pour faire comprendre aux spectateurs ce que pouvait risquer Maurice. C'est sûrement une référence à Wilde également.

Quant à la fin, on n'en apprend pas plus sur l'évolution de l'histoire de Maurice et de d'Alec. Il me semble cependant que j'ai lu quelque part que Forster avait fait plusieurs version de son roman. Dans la première version on apprend ce qu'il arrive aux deux hommes. Petit à petit Maurice se retire de la société. Il y a également une rencontre entre sa soeur et lui. Elle comprend pourquoi il a quitté sa famille, mais elle n'accepte pas son amour pour Alec.

@ Galy. De mon côté je suis persuadé que Clive n'est attiré par les hommes que de manière intellectuelle. Il s'est inventé une philosophie de vie à partir de Platon. Pour lui l'amour ne doit pas être charnel, parce que cela détruirait la pureté de sa philosophie. C'est une amitié idéalisée finalement. Ce n'est pas du tout le cas pour Maurice. En tout cas, c'est comme ça que j'ai compris le roman.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5527
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 17:15

Et une nouvelle adepte de Maurice Very Happy

On en a déjà discuté avec Damien, et nous ne sommes pas du même avis Wink Je suis convaincue que Clive est réellement attiré par les hommes. Simplement, il est bouffé par la société qui l'entoure. Je vois sa philosophie comme un refuge, une sorte de compromis. Il aime les hommes (ce qui est contraire aux conventions), mais il se contente de l'intellectualiser.
Tous les romans de Forster sont remplis de personnages qui doivent faire face à une société dans laquelle ils ne se reconnaissent pas, et certains restent sur le carreau Sad
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 17:25

misshoneychurch a écrit:
Je suis convaincue que Clive est réellement attiré par les hommes. Simplement, il est bouffé par la société qui l'entoure. Je vois sa philosophie comme un refuge, une sorte de compromis. Il aime les hommes (ce qui est contraire aux conventions), mais il se contente de l'intellectualiser.
C'est le sentiment que j'ai eu en voyant le film ; pour le livre, je ne sais pas, il faudrait que je le relise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 18:26

Je l'avais dit déjà, mais je suis dans la Damien Tilney team au sujet de Clive. C'est moins perceptible dans le film, mais pour moi, ses laïus et son goût pour Platon font qu'il voit l'amour homosexuel sur un plan purement intellectuel. D'ailleurs, il ne consomme jamais son amour pour Maurice...
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Galy
Witty Blossom Indeed!
avatar

Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 18:40

Débaaaaaaaaaaaaaaaaaat!! lol!

J'avais plutôt l'impression qu'il était attiré par les hommes en général, mais Damien et Camille votre théorie se tient totalement... Je me suis vraiment posée des questions sur son attirance pour Maurice. Toutefois, ce qui pour moi fait pencher la balance du côté 'coincé par la société' c'est le fait notamment qu'il fasse le premier pas. Je sais bien qu'il ne consomme jamais avec M. mais j'ai du mal à me dire que c'est simplement une intellectualisation... scratch
Je vais me poser des questions encore longtemps, en tout cas, ce n'est pas un roman que je vais oublier de sitôt!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Avr 2009 - 18:53

Je pense que les deux théories sont possibles. Mais j'ai du mal à m'imaginer que Clive aime réellement Maurice. C'est l'impression que j'ai eue pendant ma lecture. Je me suis souvent dit qu'il y avait un problème. Comment peut-il faire pour rester de marbre devant une personne qu'il aime ? Je pense surtout au niveau charnel. En fait s'il avait consommé une fois son amour pour Maurice (j'aime bien les détours langagiers que j'utilise Very Happy), je pense que je me serais dit qu'il refusait de vivre pleinement son homosexualité à cause de la société. Le fait qu'il ne le fasse jamais, qu'il refuse même les baisers, me font penser que tout ça n'a été qu'une amitié idéalisée.

Je suis peu être un peu froid face à ce pauvre Clive ! Very Happy

Je n'ai pas non plus l'impression qu'il soit malheureux avec sa femme. Vous me direz il peut aimer les hommes, et les femmes.

En tout cas j'ai toujours vu Clive comme la force intellectuelle de l'homosexualité (la culture, la philosophie platonicienne) et Alec comme la force physique (sa relation avec Maurice a tout de suite une dimension sexuelle). C'est intéressant de voir finalement que l'étudiant ne vit pas pleinement ses désirs, alors qu'il a la culture pour lui et la liberté de penser. D'un autre côté celui qui vient d'un milieux modeste, et qui n'a pas été éduqué, ne voit pas où peut se trouver l'interdit, ou en tout cas il ne se sent pas fautif de le briser.
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Sam 2 Mai 2009 - 15:12

Chouette, le topic sur Maurice est relancé. cheers

Tout d'abord je suis contente Galy que tu ais aimé le livre. Maurice est l'un de mes romans préférés et sa lecture est excessivement agréable, que ce soit en Français ou en Anglais car l'écriture de Forster est très fluide.
Et maintenant je ne pourrais que te conseiller de voir l'adaptation d'Ivory qui est l'un de mes films en costumes préférés, et pas seulement pour la présence de Rupert Graves. La musique et les décors sont somptueux et les acteurs sont divins.

Par rapport au fameux débat, je suis un peu plus du même avis que Damien. A une petite nuance près peut être.
Tous les héros de Forster sont à peu de choses près toujours confrontés au même double dilemne : la lutte des classes et l'amour physique contre celui intellectuel ; l'opposition des classes étant sans doute le thème majeur.
Maurice ne fait pas exception à la règle. Il tombe d'abord amoureux d'un homme de classe supérieure, qui intellectualise l'amour plutôt que de le donner, avant de tomber amoureux d'un homme de classe inférieure, qui viendra enfin lui apporter l'amour qu'il réclame.
Le personnage de Clive est pour moi l'équivalent de Benedict dans A room with a view, quelqu'un qui a une vision intellectualisée de l'amour. Je pense qu'il a sans doute une préférence pour les hommes et que par certains côtés, jouer les Pygmalions de Maurice l'attire. Cependant, je le conçois comme un homme que l'aspect charnel et physique de l'amour dégoûte, que ce soit avec les hommes ou les femmes.
Il se détourne de Maurice parce qu'à choisir, mieux vaut rentrer dans le moule plutôt qu'être un paria. Je ne conçois cependant pas le mariage de Clive comme un mariage heureux. Il a sans doute une certaine affection pour sa femme mais il la considère comme une petite chose insignifiante et j'imagine que l'expression "accomplir son devoir conjugal" caractérise au mieux leurs relations intimes.

Le revirement de Clive est très mal expliqué dans le livre (du genre je marche sous le soleil de Grèce et j'ai une illumination : je ne suis plus gay Suspect ) et dans le film, Ivory a choisi l'oppression de la société comme explication.
Je ne suis pas sûre que tout cela ait eu une grande importance dans l'esprit de Forster pour qui, dès le départ, le but était d'avoir un cliffhanger pour introduire le personnage de Scudder, l'anti Clive et l'équivalent du garde chasse de Lady Chatterley.
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 20 Mai 2009 - 22:25

Très belle explication Toxicangel ! Je suis d'accord avec toi sur tout.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Dim 19 Juil 2009 - 20:09

Je viens de terminer Maurice et je me dis que pour une fois, je vais poster mes impressions à chaud.

Et mes impressions, c'est bounce cheers

Je ne sais pas comment qualifier la virtuosité de Forster, je peux juste dire que cet homme-là sait construire un roman et décrire des sentiments ou autrement dit, qu'il sait faire vibrer la corde émotionnelle tout comme la corde intellectuelle. J'ai rarement été aussi touchée par une histoire d'amour, peut-être parce que je ne pouvais m'empêcher de penser à tout ce que le romancier a voulu mettre dans ce livre, qui sonne sincère et vrai. Dans une "terminal note", Forster explique combien ce roman a en quelque sorte jailli sans effort, d'une manière très naturelle, comme s'il avait représenté une sorte de révélation. C'est très intéressant, de même que ses explications sur la manière de construire ses personnages. Je suis en tout cas très contente qu'il ait tenu
Spoiler:
 

Ce que j'apprécie aussi, c'est que le livre ne se laisse pas apprivoiser facilement, en tout cas pas en VO. Certains passages m'ont d'abord paru hermétiques, j'ai dû les relire pour être sûre de capter les nuances. Mais c'est largement compensé par le fait que l'auteur se concentre sur l'essentiel et construit des scènes d'une rare intensité. J'aime bien aussi l'alternance de passages assez elliptiques et d'autres plus analytiques, on est tantôt dans la suggestion, tantôt dans l'explication, une construction qui me convient parfaitement. Et puis tout cela m'a donné envie de relire le livre assez rapidement, pour en profiter encore plus. Peut-être une fois l'adaptation visionnée, ce que je vais faire au plus vite.

J'ai (enfin) lu avec intérêt vos échanges sur les personnages, c'est pratique de passer après Toxic, il n'y a plus rien à ajouter. Cool

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Dim 26 Juil 2009 - 11:58

Ouais, une victime de Maurice de plus cheers
Je suis plus que ravie cat, que nos impressions soient en accord sur ce livre, qui est (je le dis et je le répète) un de mes livres préférés.
J'espère que l'adaptation d'Ivory te plaiera tout autant Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Maurice   Mar 28 Juil 2009 - 12:14

Je viens de refermer Maurice et je suis plutôt convaincue. lol! Même si j'ai parfois eu un peu de mal avec le style de Forster, j'ai été complètement prise dans cette histoire. J'ai trouvé que ce livre n'était pas évident à appréhender, en tout cas par rapport aux personnages: au début je me suis dit "oulà c'est lui, Maurice, ce garçon bourru et plein de préjugés!?! Ca va être dur de s'attacher à lui!"^^. Puis au fil du livre j'ai fini par le comprendre, par apprécier son évolution, même s'il reste difficile à cerner: il souhaiterait que son homosexualité soit tolérée mais il a lui-même des préjugés sur les classes sociales qui lui sont "inférieures"...un peu contradictoire le type =D. Clive, qui au début me touchait plus que Maurice a fini par presque me dégoûter. Qu'il ait changé de bord, d'accord, mais qu'il renie à ce point ses anciens sentiments, qu'il devienne à ce point conforme à ce que l'on attend d'un homme de son rang (même les idées politiques qui vont avec...)... confused Je suis d'accord sur le fait que son amour pour Maurice est uniquement intellectuel, c'est comme ça que je l'ai resssenti.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Juil 2009 - 12:53

esperluette a écrit:
ce livre n'était pas évident à appréhender, en tout cas par rapport aux personnages: au début je me suis dit "oulà c'est lui, Maurice, ce garçon bourru et plein de préjugés!?!

C'est vrai que Maurice est plein de contradictions, mais en même temps tellement anglais. Les préjugés de classe c'est l'essence même de la "britannicité", si je puis me permettre ce vocabulaire particulier. Je pense que ses contradictions reflètent celles de son créateur, même si Forster a affirmé que son héros n'avait presque rien à voir avec lui et qu'il a lui-même vivement critiqué la rigidité anglaise. Ce qui est beau par ailleurs, c'est que les préjugés sont dépassés par la force de l'amour, ce qui sonne peut-être un peu bateau, mais les sentiments sont peints avec suffisamment de délicatesse pour que que l'on tombe sous le charme.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Maurice   Mer 29 Juil 2009 - 14:05

cat47 a écrit:

Ce qui est beau par ailleurs, c'est que les préjugés sont dépassés par la force de l'amour, ce qui sonne peut-être un peu bateau, mais les sentiments sont peints avec suffisamment de délicatesse pour que que l'on tombe sous le charme.

C'est vrai qu'à partir du moment où il commence à avoir des sentiments pour Alec, il abandonne ses préjugés sur les classes sociales...j'ai vraiment apprécié sa façon d'être et de penser à la fin du livre, alors que pendant toute l'histoire ses contradictions m'avaient plutôt agacée...(même s'il est vrai qu'il n'est qu'un être humain, et que les humains sont pleins de contradictions lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 27
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Maurice   Ven 15 Jan 2010 - 18:35

J'ai enfin terminé Maurice! Smile J'ai bien aimé surtout la première partie à Cambridge...le revirement de Clive m'a étonnée et ensuite il m'a pas mal énervé: une fois qu'il est rentré dans le moule, il se permet de juger Maurice!
Concernant Clive, je suis d'accord en tout point avec Toxic et Damien Wink
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5527
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Maurice   Sam 16 Jan 2010 - 9:22

Tu as bien aimé bien aimé (tu es une forsterienne de plus) ? Ou tu as juste bien aimé *mode hystérique*
Maintenant, il faut que tu regardes l'adaptation !! Very Happy

Pour l'homosexualité de Clive, il faut que je termine ma relecture de Maurice, mais les pages 75-76 de l'édition 10/18 (et d'autres que je n'ai pas notées) sont claires sur la complexité du personnage. Il est très tourmenté, déchiré entre sa foi et son amour pour les hommes. Il doit systématiquement rejeter l'un pour avoir l'autre, mais quand il choisit l'amour, il continue à être troublé par sa conscience, donc il se réfugie dans la philo pour se justifier. Mais je ne comprends pas en quoi cela peut signifier qu'il n'est pas amoureux... scratch

Enfin bon, Nathy's, tu sais ce qu'il te reste à faire Very Happy En plus, tu pourras faire connaissance avec Ruru Ier Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: E.M. Forster-
Sauter vers: