Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20692
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur ?   Ven 11 Avr 2008 - 12:59

Je ne pensais pas à son homosexualité ! à cette époque, et encore maintenant, il faut du courage !

Mais, il ne faut pas essayer de rentrer dans le rang, pour faire une fin honorable, et rendre une femme malheureuse. Enfin, je le trouve insupportable à vivre, c'est tout. Mais, quel talent. J'aime son talent. sunny

Si tu réfléchis bien, notre époque n'est pas plus libérée, il faut vraiment beaucoup, beaucoup de tolérance pour laisser les autres libres de penser et agir selon leur volonté. C'est pour cela que je ne mélange jamais lecture d'une oeuvre et jugement sur l'auteur. sunny


Dernière édition par Fée clochette le Ven 11 Avr 2008 - 13:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 13:03

ah, ça, je ne sais pas! il a sans doute essayé, mais il n'y est pas arrivé.

De nos jours, en France en tous cas, on n'enferme heureusement pas quelqu'un pour sa sexualité. Mais il n'y a pas si longtemps, et ça a toujours cours quelque part, on prescrivait des electro-chocs, ce que je trouve monstrueux. J'ai lu ça récemment dans une biographie sur Lou Reed, et apparemment, ça a plutôt contribué à le traumatiser.
actuellement, on est libre de vivre sa sexualité au grand jour, même si dans certains milieux, c'est difficile à faire.
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 551
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 15:00

Nombre d'écrivains sont des libres-penseurs, certains choquent leurs contemporains par leur mode de vie. Si j'avais vécu en même temps qu'Oscar Wilde, il y a des chances pour que j'eusse été dans la norme sociale, et peut-être que l'allure de dandy de Wilde m'aurait fait désapprouver ce monsieur scandaleux, et mes lectures auraient été des romans très sentimentaux ou des feuilletons à deux sous , ou des ouvrages pieux prêtés par le pasteur de ma paroisse.

Alors qu'aujourd'hui, j'adore son humour et son écriture et je trouve monstreux de punir quelqu'un pour son homosexualité (en même temps que lui étaient aussi emprisonnés des enfants défavorisés, c'est vraiment sordide).
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 15:21

Il est difficile d'imaginer ce qu'on aurait fait si on avait vécu à une autre époque.
Tout dépend de l'environnement social et éducatif.

Les écrivains qui ont passé les siècles étaient des libre-penseurs entre autres, mais aussi des gens en avance sur leur temps, comme Wilde, qui a été tout de même une victime de l'hypocrisie générale qui régnait lors de l'êre victorienne.
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 551
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 16:01

J'ai cherché sur le net des infos sur Oscar Wilde : à sa décharge, il ne se savait pas homosexuel quand il s'est marié, on dit que sa femme et lui s'aimaient avant de se détacher l'un de l'autre, comme ça peut arriver à pas mal de couples. Je trouve que ce n'est pas si mal, pour l'époque, de se marier avec l'homme qu'on aime et qui comprend vos idées.

Je reviens sur Eric Zemmour (que je découvre) : apparemment ses livres sont moins des romans que des essais sur sa vision de la société? Quelqu'un peut-il confirmer?
A ce moment-là, c'est difficile de séparer l'homme du livre.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 16:02

Oh oui ses livres sont loin d'être des romans, d'ailleurs il n'est pas écrivain mais journaliste, et pas le plus intelligent qui plus est!

Oui je l'aime pas, je sais je suis incorrigible, mais lui méprise toutes les femmes, je peux bien mépriser un seul (petit) homme, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
pouchkinet
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 551
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 16:14

D'accord, du coup c'est logique de ne pas aimer le livre si on n'aime pas l'auteur, c'est même plutôt sain.
La bonne nouvelle : comme ce genre de livre ne devient pas un classique, les lambtoniens de 2108 ne se poseront pas la question : devons-nous lire Eric Zemmour? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Axoo
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 16:16

J'espère sincèrement que les lambtoniens de 2118 non plus, pourvu qu'il ne se fasse pas voir comme un génie incompris de son temps parce que je rejoins totalement Camille : je ne le supporte pas! lol!
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 16:18

je rejoins le clan Camille contre EZ! Wink je le trouve suffisant et insupportable.
on l'invite souvent dans les shows TV car c'est un bon client.
mais personnellement, je change de chaine quand je le vois!
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 16:35

Chez Laurent Ruquier, il est assez calme, enfin si on peut dire, s'il se montre trop extreme, il risque sa place, mais sur son emission de débat sur Itélé, ou dans les torchons qu'il publie, il est à baffer! Et même plus, sur dailymotion il y a des vidéos magnifiques sur ses positions contre les banlieues et tous ces polygammes... pour y avoir passé quelques années, je n'avais pas remarqué, mais bon je ne devais pas avoir de bonnes lunettes à l'époque!

Mais bon à côté de ça, je ne peux lui enlever le fait qu'il a une certaine culture et que s'il occupait son intelligence à autre chose que son petit discours haineux d'homme blanc qui est fragilisé par les femmes ( c'est vrai qu'il est petit, s'il rencontre une fille d'un mettre 80, elle peut lui faire mal^^) parce qu'à cause d'elles, il doit changer les couches de ses enfants ( Non mais où va le monde quand même ? lol! ) et par les étrangers qui veulent tous faire la peau aux blancs ( et surtout à lui à mon avis, dans ce cas je suis d'accord Twisted Evil), ce serait une bonne chose, mais bon là je crois que je rêve!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn


Nombre de messages : 3261
Age : 23
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 20:06

Je tiens à préciser à ceux qui ont réagi quand j'ai utilisé le terme "bon catholique" en parlant de Dumbledore, que je reprenais les paroles de Camille (qui a d'ailleurs expliqué le pourquoi du terme "catholique") et je mettais des guillemets. Je ne pense pas que Dumbledore soit catholique d'ailleurs Wink.

---

Quant à Oscar Wilde, j'aurais aimé le connaître rien que pour son esprit génial plein d'humour mais parfois assez dénué de morale :
"Il faut toujours s'appuyer sur ses principes, ils finiront bien par céder." Cette phrase me fait rire mais je ne serais franchement pas la première à l'appliquer.
Ou encore "Je résiste à tout, sauf à la tentation." Razz
Revenir en haut Aller en bas
Solia
Sweeter than roses


Nombre de messages : 2621
Age : 28
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 21:21

Ce topic continue à être toujours aussi intéressant Wink .

Pour ce qui est de Narnia je ne vais pas nier qu'il y a beaucoup de références à la Bible. Je m'en suis tout de suite rendu compte (étant catholique ça n'a pas été trop difficile).
En ce qui concerne la mysoginie que vous avez évoquée, je ne l'ai pas remarquée. Et en y réfléchissant ça ne me vient pas. Je suis actuellement en train de lire l'avant dernier tome (j'en suis presque à la fin), et au contaire, je vois aussi une égalité comme l'a dit Lise Bennet. D'ailleurs si l'on regarde bien, Lucy Pevensie est mis en avant par rapport à ses frères et soeurs.

Pour ce qui est des livres en eux mêmes je ne les aime pas parce qu'ils transmettent un message religieux mais pour la façon dont c'est raconté, les histoires ... Je lis ça un peu comme un conte de fées et je dois dire que j'aime énormément. Je n'apprécierait pas du tout si le seul but de l'auteur était d'aller dans le sens de la religion.

D'ailleurs j'ai énormément aimé l'oeuvre de Philipp Pulman avec la Croisée des mondes et Sally Lockhart même si je ne partage pas les idées de l'auteur.

Camille Mc Avoy a écrit:
Oh oui là dessus je suis d'accord, pour moi aussi les religions sont des constructions humaines ( eh là les vrais catholiques vont me jeter des pierres^^ lol! lol! lol! )

En tout cas moi je ne te jette pas de pierres Wink .

Sinon pour ce qui est de Harry Potter j’ai aussi vui des références religieuse. Moins visible que dans Narnia mais j’ai reconnu certaines choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://mvrie.skyblog.com/
Isil
Subtil compliment


Nombre de messages : 169
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 21:42

Oh moi je l'aime bien EZ Twisted Evil Ben oui un mec aussi ridicule c'est un plaisir, c'est un peu comme de voir toutes les semaines un Mr Bumble à la télé.
Et puis soyons honnête, il est évident qu'un homme comme lui a effectivement beaucoup perdu à cause du féminisme. Quand on a son physique, pour draguer, il faut être soit un génie soit vivre au XIXème siècle où une femme n'a le choix qu'entre l'épouser ou finir très pauvre et déconsidérée. Et je ne pense pas que ce soit un génie. J'aimerais le rencontrer pour lui demander s'il pense que c'est le féminisme des saumons femelles qui a provoqué la féminisation des saumons mâles. Oui sa thèse, c'est que le féminisme et l'homosexualité sont responsables de la féminisation des hommes. Mais comme il semble que beaucoup d'espèces animales ont une tendance à avoir trop d'hormones femelles, j'en conclus d'après ce grand maître à penser que c'est aussi dû au féminisme, non? Razz Comme me l'a un jour fait remarquer un vrai penseur, avec des arguments comme ça, on finit par affirmer que les cigognes amènent les bébés. Wink Bon j'aimerais bien lire son livre en entier (après tout il faut bien connaître l'ennemi) mais j'ai trop de dignité pour lui faire gagner des droits d'auteur et trop d'honnêteté pour le voler.
Dans son cas, on est un peu HS car effectivement, ses livres expriment ses idées donc il est impossible de dissocier les deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-d-isil.over-blog.com/
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 22:02

Isil, dans mes bras! Pauvres saumons, je m'en veux... Embarassed Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Isil
Subtil compliment


Nombre de messages : 169
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Ven 11 Avr 2008 - 22:16

Eh oui, on ne pense jamais assez à la cause des saumons. Et n'oublions pas que "nos saumons sont nos sushis"
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-d-isil.over-blog.com/
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Sam 12 Avr 2008 - 0:33

Heu ... j'ai un peu l'impression que le topic part en live scratch . Peut être vaudrait-il mieux parler de ce fameux Mr Z (que je ne connais pas, pour mon plus grand bonheur apparemment) et de la reproduction des saumons dans le topic consacré aux auteurs qu'on déteste Question

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
althea
Countess of Dagobah


Nombre de messages : 2324
Age : 55
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Sam 12 Avr 2008 - 16:09

Je crois que dans la question posée au départ, il faudrait distinguer les ères pré- télévision et post-télévision : EZ, Beigbeder sont plus à mon avis des hommes de télé que des hommes de lettres. D'un autre côté, il a fallu que je l'étudie en cours pour m'apercevoir que ce vieux monsieur pompeux qui déclamait à la télé (vous voyez du style : "entre ici....Jean....Moulin....."), avait écrit des romans passionnants tels que L'espoir ou La comédie humaine! Inversement, j'ai été très déçue par Garçon de quoi écrire alors que Jean d'Ormesson m'avait paru flamboyant quand il était reçu à Apostrophes.

Le fait de trouver un auteur sympathique ou antipathique va me donner envie ou pas de me plonger dans son oeuvre mais quand il s'agit de ce qu'il a fait ou écrit, j'ai plus de mal à franchir le pas si vraiment c'est un salaud comme Céline C'est le seul exemple que je connaisse ou il a vraiment fallu que des amis insistent pour que je lise Voyage au bout de la nuit et je n'ai pas regretté: c'est extraordinaire mais très dérangeant, comme son auteur...Il y a aussi, mais dans une moindre mesure Drieu La Rochelle (collabo mais qui n'a pas, je crois, écrit de pamphlets antisémites) : dans ses romans transparait le dandy un peu lache qu'il était mais je n'ai as ressenti de dégout son égard.

Ensuite, qu'un auteur ait une vie dissolue, se comporte en tyran domestique, je m'en moque un peu. Je suis plus sensible aux aspects politiques, mais si je voulais ne lire que des auteurs politiquement corrects ou qui ne ne soient jamais trompés, il faudrait que j'élimine trop de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2980
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Sam 12 Avr 2008 - 20:00

Citation :
Sinon pour ce qui est de Harry Potter j’ai aussi vui des références religieuse. Moins visible que dans Narnia mais j’ai reconnu certaines choses.

Il y a en effet des valeurs chrétiennes (mais dont le christianisme n'a pas forcément le monopole évidemment) dans Harry Potter, ne serait-ce que l'importance dans l'amour par exemple.
C'est moins visible sans doute parce que Rowling s'est toujours défendu de vouloir donner une morale à ses livres (même si on pourra toujours en tirer une) alors que Lewis, visiblement, voulait vraiment faire passer un message.

En tout cas, c'est un débat intéressant. Je dirais que dans l'absolu, quand on découvre une oeuvre, il faut juger l'oeuvre et non la personnalité de l'auteur... Mais évidemment, c'est beaucoup trop simple dit comme ça Very Happy

J'aime beaucoup l'oeuvre de Lovecraft, mais le bonhomme ne m'attire pas, c'est le moins qu'on puisse dire.
Pour Céline, j'ai lu Voyage au bout de la Nuit, et si je n'ai pas aimé, c'est plus dû au style qu'à quelque chose que j'aurais trouvé à redire sur le fond.

En fait, je pense que c'est surtout gênant si l'auteur a des idées qui nous rebutent, et qu'il semble se servir de son oeuvre pour nous les faire entrer dans le crâne.
Par exemple (désolée dans parler au milieu des grands noms de la littérature cités sur ce sujet) je ne sais pas si vous connaissez un auteur de fantasy (bien qu'il se défende d'écrire dans ce genre méprisable Rolling Eyes ) du nom de Terry Goodkind, auteur de L'épée de Vérité. C'est un objectiviste convaincu, ce qui est son problème, mais ses bouquins servent de plus en plus de simples prétextes à étaler ses idées, ce qui est très lourd. Là, c'est tout de même dur de détacher l'oeuvre de l'auteur.

En fait, ce qui me gêne vraiment, c'est quand un auteur me donne l'impression de vouloir me faire rentrer de force ses idées dans la tête à force de les marteler.
Si ce n'est pas le cas, alors la personnalité ou la vie de l'auteur n'entre pas trop en ligne de compte pour aimer (ou pas) un livre, même si ça peut être très intéressant de la connaître et de voir ce qui en transparait dans l'oeuvre aussi, évidemment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Sam 12 Avr 2008 - 21:34

Begbeidder a été propulsé sur le devant de la scène médiatique grace à 99 Francs, mais il écrivait depuis le début des années 90 et côté littérature, il s'y connait croyez moi, il a juste un style résolument différent des écrivains traditionnels. Il est à l'initiative d'un prix littéraire (le Prix de Flore). Je pense qu'il dérange autant, et même peut être moins, qu'ont du déranger Hugo ( à ses débuts), Zola ou Baudelaire à leurs débuts, parce qu'ils étaient différent de la norme.

edit : Zakath NAth, qu'est ce qu'un objectiviste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2980
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Dim 13 Avr 2008 - 0:07

Voici un article sur wikipedia qui devrait te renseigner:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Objectivisme_%28Ayn_Rand%29

Et une "petite" interview de l'auteur pour se faire une petite idée du bonhomme:

http://www.elbakin.net/fantasy/news/Un-entretien-fleuve-avec-Terry-Goodkind

Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Dim 11 Jan 2015 - 11:46

On pourra maintenant parler ici de Houellebecq aussi et de Joyce Carol Oates. Wink
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 551
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Mar 10 Fév 2015 - 18:08

Oh le remontage de ce vieux et passionnant topic!

Depuis le depuis de ces échanges, j'ai enfin vu à quoi ressemblaient Mr Z et Houellebec...

Et depuis, j'ai aussi lu La dernière Bataille (Narnia) de CS Lewis, et j'ai franchement un malaise avec ce que je crois comprendre :
Spoiler:
 
J'ai trouvé la fin du livre odieuse, et je suis contente que Neil Gaiman ait donné une voix à Susan dans l'une de ses nouvelles:
Spoiler:
 

Conclusion, même en voulant détacher l'oeuvre de l'auteur, là je n'ia pu faire autrement que rattacher la croyance Lewisienne au texte que je lisais et qui me choquait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?   Aujourd'hui à 1:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?
» Tricoter séparément
» Une adaptation doit-elle suivre l'oeuvre original ?
» camping sans passe
» [Q] Où se procurer l'ASUS Transformer ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: