Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Fred
Amazing Needle Spirit


Nombre de messages : 3742
Age : 45
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Sam 22 Mai 2010 - 19:29

nephtis a écrit:
J'avais envie d'aller le voir avec mon fils mais le proprietaire du cinéma prés de chez moi, m'en a dissuadé... Il parait que les combats sont trés violents, trés réalistes. Il conseille le film aux enfants de plus de 10ans.. alors qu'il n'y a aucun avertissement officiel à priori...
Il existe sur la BA en VO (restreint pour les moins de 13 ans aux USA). Ca m'avait contrariée pour mes p'tits gars, mais finalement, j'ai décidé de les emmener et ça a été. C'est pas pire que le Seigneur des Anneaux, à mon avis!


Dernière édition par Fred le Sam 22 Mai 2010 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Sam 22 Mai 2010 - 22:41

Bon, ben sans être une fan hardcore du Ridley actuel (je préfère quand même Alien et Blade Runner...) j'ai adoré Gladiator (et sa BO)(ceci dit, j'ai un frère capable de m'en réciter les dialogues par cœur, aussi... avec la musique...) et je fais partie des gens qui aiment Kingdom of Heaven... malgré une crise de fou-rire dès le début. Et je ne trouve pas tant que ça qu'Orlando manque de charisme (et je reviens de trèèèèèèèèèèèèèèèèèèès loin avec Orlando, croyez-moi ^^).

Mais bon, je prends le Ridley pour ce qu'il fait, maintenant... du hollywoodien de base, avec des batailles très bien orchestrées en général... (enfin, maintenant que j'ai vu les Trois Royaumes ). Personnellement, je préfère la prise de Jérusalem au siège de Minas Tirith.

Ceci dit, l'article posté par Pando ne fait que confirmer le côté Hollywood &co....
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
MD
British countryside addict


Nombre de messages : 828
Age : 32
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 11:51

J'ai fini par le voir hier.
Oh mon Dieu, que je suis déçu !
Très certainement le moins bon film (et on fait plus que frôler l'euphémisme) que j'ai vu depuis un moment. A tel point que j'en ai eu pitié pour Ridley Scott.

En fait mis à part des scènes a gros budget, je ne suis jamais vraiment rentré dans le film et suis passé par tous les stades qui vont de "je m'endors" (et faut le faire dans un film bruyant) et "allez je me casse" (mais n'étant pas seul il fallait être poli.)

Honnêtement je rejoins ceux qui entre autres trouvent que le script est baclé. On dirait un remake raté de "Chevalier" avec Heath Ledger, à ceci près que Chevalier ça se voulait comique et c'était drole. Là ça ne veut pas spécialement drôle mais c'est souvent ridicule.

On a droit à tous les poncifs du genre !
Hop facile je deviens chevalier. J’ai juste à mettre le déguisement, tout le monde n'y verra que du feu.
Longstride en Robert Loxley n'est pas crédible et pourtant pour les besoins du film, on fait comme si tout le monde pouvait y croire. On ne va pas non plus perdre du temps à se justifier, heinh ?
Forcément, Lady Marianne tombe amoureuse de Robin. Surpise !
Bon elle résiste quand même ... 2 ou 3 jours pour la forme, par respect pour son mari !
C'est bien simple, elle tombe sous son charme après cette histoire de semis et de blé. Ah le blé, il semble qu’il en faille pour conquérir le cœur de la belle Rolling Eyes … Je n’ai pas dit que ces Dames sont vénales, je ne m’y risquerai pas voyons !

Les dialogues sont tellement creux que ça en devient parfois abyssal d'anachronisme dans les expressions, les irish-drinking songs du 18th Rolling Eyes

Forcément Robin revient chez lui sans le savoir, à se demander si le vrai Robert Loxley n'a pas tiré sa révérence devant la mort juste pour que Robin retrouve les chaumières de son enfance.
Comme l'a dit Eulalie le passage de "ferme les yeux et souviens toi" est mémorable. C'est tellement facile qu'il faudra que j'y pense la prochaine fois où je perds mes clefs.
Après hop c’est un héros national qui reprend la belle cause de Papa avec la même éloquence qui visiblement a galvanisé les troupes (Roi y compris) et n’a pas réussi a obtenir un seul frisson dans l’audience.

Points positifs : Richard est très bien, mais ne dure pas longtemps.
Frère Tuck est génial.
Spoiler:
 

Parlons-en des batailles. Les barges de débarquement, forcément tout le monde dans le ciné était : WTF ?
Ok un premier clin d’œil, à la rigueur, c’était marrant. Mais alors au bout de 5 minutes de barges et de flèches traçant dans l’eau, moi je finissais par chercher les postes de mitrailleuses allemandes sur la falaise.

Bien sur on s’attend à tout cyclops !
Spoiler:
 

La bataille tout y est, même Robin qui en 20 secondes peut passer du commandement des archers sur la falaise à la tête de la charge sur la plage.
Spoiler:
 

En fait, je n’ai pas été transporté par les acteurs. Je ne me suis pas attaché à l’histoire/souffrances des personnages, encore moins à celle de Robin tant elle est grotesque Neutral .
On a l’impression de vivre plusieurs histoires en même temps, c’est très brouillon et il y a des lenteurs monstrueuses suivies d’accélérations improbables.

Un matin Robin Hood est juste un imposteur qui réussit à se faire passer pour un noble, 2 jours plus tard c’est lui qui dirige l’armée face à l’invasion Française. (William Wallace est demandé en caisse 1.) Cool
Et vu qu’il fallait prévoir une porte de sortie, il est quand-même déclaré out-law vite fait à la fin.
On se demande d’ailleurs comment le Roi Jean a réussi à comprendre l’imposture de Robin, vu que le seul qui savait (enfin qui ne faisait pas exprès d’y croire) est mort.

Un conseil si vous voulez un KoH 2 avec de gros moyens, des figurants(pas tellement), des chevaux, et une bande-son sympa, allez y.
Sinon …

PS: pour les puristes, l'accent de Russel .... c'est juste "wrooooong" ! Mais bon, c'est Russel.
PS2 :
Spoiler:
 


Dernière édition par MD le Dim 23 Mai 2010 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:07

Merci pour le lien Pando ! C'est malheureusement très instructif Evil or Very Mad


J'adore lire toutes vos critiques lol! . En fait, je me retrouve beaucoup dans celles de Darcy et MD, même si je suis beaucoup plus indulgente envers le film (mais je ne pousserai quand même pas le vice jusqu'à acheter le dvd, contrairement à KoH Rolling Eyes )

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16740
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:10

Après avoir lu ton avis MD je n'ai plus aucun regret de ne pas avoir été voir le film. Après je ne critiquerai pas avant de l'avoir vu, ce que je ferai quand il sortira en dvd.
Le côté divertissement et anachronisme ne me gêne pas, loin s'en faut, je suis la reine des nanars et des mauvais films. Mais encore faut-il qu'il s'assume, c'était le cas de Chevalier. Plus anachronique que ce film on ne fait pas et pourtant il passait très bien.

J'ai l'impression, et cela concerne aussi la production cinématographique du moment, qu'il n'y a plus beaucoup d'originalité dans les films à grand spectacle et que cela manque d'âme. Franchement je m'ennuie de plus en plus.


Mimidd c'est sûrement parce qu'il n'y a pas un certain acteur dans le lot lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:15

Je partage ton avis mimidd, ces critiques sont très intéressantes. Very Happy
MD, tu n'y vas pas de main morte, dis-donc ! Je suis d'accord avec toi sur certains points, mais je te trouve un peu dure, notamment sur Lady Marianne. On savait forcément qu'elle allait finir par tomber amoureuse de Robin, parce que bon Robin sans Marianne, ça ne na pas !!
pour Richard qui est vraiment très bien, dommage qu'on ne le voit pas longtemps (mais en même temps si ma mémoire est bonne il est bien mort au combat, donc là encore c'est bien d'avoir respecté l'histoire sur ce point).

Personnellement, je l'ai pris comme un film de divertissement avec des défauts bien sûr, mais pas si mal fait dans le genre.
Revenir en haut Aller en bas
eveange66
Riche célibataire


Nombre de messages : 120
Localisation : Près des grandes villes solitaires et dans mes rêves
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:20

Ah MD j'aime beaucoup ta critique qui m'a bien fait rire.... Rire de Robin Hood et de ce pauvre Russel Crowe (mais qu'est ce qui lui a pris de faire un Robin pareil, ce type est un mystère, faut qu'il arrête de se calmer, il était mieux quand il était dans sa période bad boy quoi!!).
BON alors maintenant j'hésite à aller le voir au cinéma, vu le prix d'une séance.
Mais attendre le DVD... zut quoi !
Et puis cette histoire de poneys m'intrigue.

Bon alors le meilleur Robin Hood, c'est lequel pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:24

eveange66 a écrit:
Bon alors le meilleur Robin Hood, c'est lequel pour vous ?

J'adore le Robin malicieux et extrêêêêêmement charmeur d'Errol Flynn , mais Kevin Costner se défend très bien aussi ! Pour moi, il est difficile de les départager...
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15351
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:38

Merci pour tous ces avis et en particulier celui de MD...le film passe en VO dans un cinéma de ma ville et pourtant il ne me tente pas vraiment.

Tatiana a écrit:
Je partage ton avis mimidd, ces critiques sont très intéressantes. Very Happy
MD, tu n'y vas pas de main morte, dis-donc ! Je suis d'accord avec toi sur certains points, mais je te trouve un peu dure, notamment sur Lady Marianne. On savait forcément qu'elle allait finir par tomber amoureuse de Robin, parce que bon Robin sans Marianne, ça ne na pas !!
Oui, mais si les dialogues sont assez "plats" dans ces scènes-là et même si on connaît leur histoire, il ne faut pas que ce soit trop "facile". or, j'ai l'impression que c'est ce que MD regrette avant tout. S'il n'y a pas de "magie" entre eux, c'est plus que dommage. (c'était peut-être niais pour certains/ certaines d'entre vous, mais pour moi, il y avait beaucoup de magie entre Olivia de Havilland et Errol Flynn, leurs scènes sont ce que je préfère dans ce film!! , il y en avait aussi un peu dans le film avec K. Costner, j'aimerais bien le revoir d'ailleurs!)

Bon après, je critique sans avoir vu le film, mais comme je ne suis pas fan des scènes de bataille à la Ridley Scott (pourtant, je suis super fan de la trilogie du Seigneur des Anneaux et les batailles étaient géniales scratch ) ni de Russell Crowe (qui se la joue super héros), je crois que je vais passer mon tour! il y a un autre film que je veux voir ce soir de toutes façons.
Petite question: est-ce qu'il y a aussi des combats à l'épée entre Robin et les "méchants" ou est-ce qu'ils se battent juste avec des flèches? Question J'aime beaucoup les duels à l'épée.


Dernière édition par marie21 le Dim 23 Mai 2010 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 12:42

ekaterin64 a écrit:

Mimidd c'est sûrement parce qu'il n'y a pas un certain acteur dans le lot lol!
C'est pas faux ^^ (je dirais même trois certains acteurs Laughing ). Mais nonobstant le casting, je garde quand même un meilleur souvenir de KoH que de RH (même si, je le répète, j'ai passé un bon moment au ciné. Pas inoubliable, mais bon quand même ... ceci dit, je n'avais pas de grosses attentes par rapport à ce film, elles avaient disparues en même temps que le scénario initial de Nottingham* Rolling Eyes )


* et donc, je plussoie je ne sais plus qui, j'espère vraiment que le projet initial reverra la lumière du jour d'une façon ou d'une autre ...

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 15:08

marie21 a écrit:
Petite question: est-ce qu'il y a aussi des combats à l'épée entre Robin et les "méchants" ou est-ce qu'ils se battent juste avec des flèches? Question J'aime beaucoup les duels à l'épée.

Je ne crois qu'il y ait de combat à l'épée, sauf entre Sir Walter Loxley et Sir Godefroy, et encore bon je ne veux rien dévoiler mais ce n'est un vrai combat... J'a regretté d'ailleurs qu'il n'y en ai pas, car j'adore ça !!
Le combat final entre Robin et Guy de Gisborne/Errol Flynn et Basil Rathbone est superbe !
Et je plussoie pour Errol Flynn et Olivia de Havilland, ils font partie de mes couples préférés à l'écran, ils vont tellement bien ensemble que ça se ressent à l'écran ! D'ailleurs pour la petite histoire, Olivia a avoué qu'elle était amoureuse de lui (je la comprends !!) et qu'Errol lui avait dit que c'était réciproque, mais ça s'est arrêté là car il était marié... et avait déjà une belle carrière de séducteur derrière lui !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16740
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 15:27

mimidd a écrit:
je dirais même trois certains acteurs Laughing
C'est vrai j'avais oublié les deux autres possibilités Very Happy

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15351
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 17:47

Tatiana a écrit:
marie21 a écrit:
Petite question: est-ce qu'il y a aussi des combats à l'épée entre Robin et les "méchants" ou est-ce qu'ils se battent juste avec des flèches? Question J'aime beaucoup les duels à l'épée.

Je ne crois qu'il y ait de combat à l'épée, sauf entre Sir Walter Loxley et Sir Godefroy, et encore bon je ne veux rien dévoiler mais ce n'est un vrai combat... J'a regretté d'ailleurs qu'il n'y en ai pas, car j'adore ça !!
Le combat final entre Robin et Guy de Gisborne/Errol Flynn et Basil Rathbone est superbe !
Et je plussoie pour Errol Flynn et Olivia de Havilland, ils font partie de mes couples préférés à l'écran, ils vont tellement bien ensemble que ça se ressent à l'écran ! D'ailleurs pour la petite histoire, Olivia a avoué qu'elle était amoureuse de lui (je la comprends !!) et qu'Errol lui avait dit que c'était réciproque, mais ça s'est arrêté là car il était marié... et avait déjà une belle carrière de séducteur derrière lui !! Very Happy
Moi, j'ai aussi une autre version de ce qu'il s'est passé sur le tournage; elle est très différente de la tienne. Comme elle venait d'une famille très puritaine, entre les prises, il essayait de la faire rougir en lui soufflant des mots un peu obscènes, parait-il et je crois que ça a marché car je trouve qu'elle rougit beaucoup à l'écran ou alors, c'est le maquillage! lol! non, mais Errol Flynn, c'était un sacré séducteur!!! Twisted Evil Je ne suis pas que le fait d'être marié l' ait empêché d'entreprendre quoi que ce soit avec elle. lol!
Je ne savais pas qu'elle était amoureuse de lui, par contre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 17:53

mimidd a écrit:
ceci dit, je n'avais pas de grosses attentes par rapport à ce film, elles avaient disparues en même temps que le scénario initial de Nottingham* Rolling Eyes )


* et donc, je plussoie je ne sais plus qui, j'espère vraiment que le projet initial reverra la lumière du jour d'une façon ou d'une autre ...

C'est moi que tu plussoies

Mais tout comme toi, je n'ai pas de grandes attentes non plus, depuis la bande-annonce, perso (je n'avais pas vraiment suivi le projet).
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Queen Margaret
Knight in white muslin


Nombre de messages : 6937
Age : 32
Localisation : A la gare avec John Thornton.
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 18:59

Tatiana a écrit:

Personnellement, je l'ai pris comme un film de divertissement avec des défauts bien sûr, mais pas si mal fait dans le genre.

Je suis tout à fait d'accord avec toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Sév
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 317
Age : 38
Localisation : dans les landes sauvages et arides....
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Dim 23 Mai 2010 - 20:49

marie21 a écrit:

Je ne suis pas que le fait d'être marié l' ait empêché d'entreprendre quoi que ce soit avec elle. lol! Smile

Absolument.
[Mode Gossip On] Flynn était réputé pour sauter sur tout ce que bougeait (femmes et hommes) ces proches disaient même que son épitaphe aurait du être : "If it moved, Flynn fu**ed it". Laughing
Il était connu pour être très tolérant dans ses mœurs, et prônait le "couple libre"....
[ Mode gossip Off]
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 8:27

Sév a écrit:
marie21 a écrit:

Je ne suis pas que le fait d'être marié l' ait empêché d'entreprendre quoi que ce soit avec elle. lol! Smile

Absolument.
[Mode Gossip On] Flynn était réputé pour sauter sur tout ce que bougeait (femmes et hommes) ces proches disaient même que son épitaphe aurait du être : "If it moved, Flynn fu**ed it". Laughing
Il était connu pour être très tolérant dans ses mœurs, et prônait le "couple libre"....
[ Mode gossip Off]
Laughing

Pour continuer dans le mode gossip lol! , il était certes marié mais ça n'avait pas l'air de le gêner, par contre c'est elle qui ne voulait pas aller plus loin paraît-il étant donné sa situation...

BTW, existe-t-il un topic sur Errol ? Si ce n'est pas le cas, on pourrait en crééer un car il a l'air d'avoir du succès ici ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lily
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 58
Age : 22
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 17:43

Je ne suis pas d'accord avec certaines choses que tu dis MD, lorsque tu parles du roi Jean, qu'il n'a jamais cru à ce qu'il disait, et qu'il a dit que Robin était hors la loi sans savoir comment il avait pu connaitre son imposture. A mon avis, le film t'as tellement ennuyé que tu es passé à côté de certains trucs (mais c'est sans doute moi qui me trompe et je veux voir Jean plus gentils qu'il ne l'est car je l'aimais bien, il me faisait un peu pitié). Lorsqu'il dit qu'il va signer la charte, à ce moment là, c'est évident qu'il dit ça juste pour pouvoir chasser les français d'Angleterre mais au moment de la bataille, lorsqu'on lui dit de s'éloigner, comme le faisait Richard (ou ne le faisait pas, je ne sais plus), il prend conscience qu'il est le roi, e tout ce que ça implique. Il veut protéger le peuple pour ce faire aimer de lui (j'exagère peut-être un peu, mais je l'aime bien ^^) et donc il va au combat et se différencie de Richard (ou fait pareil, je ne sais plus =/). Quoiqu'il en soit, lorque les français partent, il est en plein dans son combat et est vraiment heureux de se sentir utile à son pays, alors quand on lui dit que la guerre est finie et que SON peuple acclame Robin, il est véxé, et il a honte, honte d'avoir ressenti ce qu'il a ressenti (je vais peut-être un peu loin là), son peuple considère que c'est grâce à Robin qu'ils ont gagné la guerre et non grâce au roi, son peuple préfère Robin à lui-même!! il voulait se faire aimer de lui, être un bon monarque, se dégager de l'image de Richard qui le hante depuis tout petit puisqu'il était le préféré de sa mère. Pendant cette bataille, il sentait qu'il pouvait faire quelque chose, et pas que des mauvaises pour pouvoir se distinguer de son frère. Aussi quand le peuple ingrat lui préfère Robin, tout est fini. Il ne voit pas pourquoi il a voulu se faire aimer du peuple et a honte de l'avoir voulu, mais il est tout de même terriblement véxé qu'un paysan se voit attribuer le mérite de la victoire, l'amour de la population. A cet instant, on peut même voir un début de larme dans ses yeux , ils sont tous rouges (ou alors c'est encore moi qui l'ai inventé ou bien c'était juste que le combat avait été rude, mais je ne crois pas que ce soit ça). Donc lorsque le roi Jean décide de faire de Robin un hors la loi, ce n'est pas parce que celui-ci était un imposteur, mais parce que le pauvre monarque était jaloux de lui (en plus c'était lui qui avait proposé l'dée de la charte), et pour se dire qu'il avait raison de le faire, il doit sans doute se dire que Robin souhaitait soulever son peuple contre lui et ainsi prendre le pouvoir. A mon avis, au moment du combat, si l'armée avait réagi comme il le voulait à l'annonce de la victoire, il aurait peut-être regardé un peu plus profondément cette charte mais maintenant il n'en a plus envie, comme sa mère qui lui préférait richard, les anglais préfèrent Robin et il n'éprouve plus que de la haine pour eux et pour Robin.
Sinon, il ya un truc que tu as dit que je n'ai pas comprit,
Spoiler:
 
Par contre je suis d'accord avec la mise en scène façon débarquement américain, j'avais même trouvé que au moment où un anglais a envoyé avec un pigeon que les français débarquaient, ça ressemblait un peu à ça aussi, le costume dans le noir, le casque qui faisait penser à un casque américain (en fait je sais même pas s'il en avait un, mais ça tête, alors, en avait la forme ^^), sa posture, il avait tout d'un américain ^^
J'étais partie pour voir un film avec des combats, de la guerre tout le temps, et je n'ai pas été déçue contrairement à beaucoup d'entre vous, je ne m'attendais pas à avoir des super dialogues (et puis qui suis-je pour pouvoir juger la qualité d'un dialogue ^^) ni des super sentiments, donc je n'ai pas pu être déçue pas ça. Je voulais des combats, du feu, de l'action (pas spécialement de suspens), et ça m'a convenue. Je l'ai bien aimé, c'était agréable (bon après, je ne dirais pas que c'était le film de l'année ^^
Eulalie 12, tu dis :
Citation :
Bon je n'avais pas compris qu'il s'agissait de raconter "l'avant robin"
nous non plus (avec des copines) on avait pas capté, c'est à la fin qu'on s'est dit que s'était pas possible de tout mettre en 1/4 d'heure, mais ça ne m'a pas déplu, au contraire, il y a eu suffisament d'adaptation sur Robin des bois qui étaient excellentes, pas la peine d'en rajouter une.
Citation :
Pour moi, c'est limite s'ils avaient le droit de mettre "Robin des bois" sur l'affiche étant donné qu'il n'y a rien dans le film qui se passe dans "les bois".
c'est exactement la réflexion qu'on s'est faite en sortant du cinéma ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20728
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 18:59

vous êtes très divertissants, et j'ai vraiment envie de m'acheter le DVD Embarassed Embarassed Embarassed J'avoue, j'aime bien les nanars, si celui-ci en est un, d'après quelques uns... je n'y cours pas, car je n'ai pas le temps, mais le voir chez moi un soir, ce sera possible et alors je penserais à tout ce que vous avez dit. Merci d'être d'avis si différents. (ça changera du petit lutin vert à la flèche tout propret et qui ne rate jamais une cible) lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: robin hood   Lun 24 Mai 2010 - 19:52

Robin Hood n'est pas un nanard je pense, c'est un film a grand spectacle plutôt réussi, enfin moi j'ai aimé, il ne faut pas le comparer à Gladiator je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20728
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 20:05

Very Happy Very Happy alors j'aime tout autant lol!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 20:15

J'en reviens à l'instant, j'en profite pour poster mes impressions à chaud. La bonne nouvelle, c'est que je ne suis qu'à moitié déçue, car même si je n'ai lu vos commentaires qu'en diagonale, pour ne pas trop me spoiler, je ne m'attendais pas à un miracle.

Tout de même, pour un projet que j'ai suivi avec attention depuis, le début, il y a de quoi déchanter. Le film se laisse regarder mais il est loin d'atteindre des sommets. Ce qui m'ennuie le plus, je pense, c'est que je n'y trouve aucune originalité. L'idée de prequel me plaisait bien, pourtant, j'aurais pu adhérer si le scénario ne s'était pas enfoncé dans les poncifs du genre. Et également si le traitement de la fin ne laissait pas de manière aussi évidente la porte ouverte à une suite (pourtant logique, me direz-vous, et en tout quoi réjouir les fans de MMF, le shériff pourra sans aucun doute y occuper une place bien plus importante que dans cet opus, où son personnage ne sert à rien No ). Autre souci, je n'aime pas trop les méchants caricaturaux, alors là, pas de chance, avec Jean on tombe pile dans le piège (ok, le personnage n'est jamais facile à traiter, je l'admets). Le personnage de Godfrey, lui, n'est sauvé que par le charisme le Mark Strong. Mais sur ses motivations, sur ce qui le guide, rien de rien. silent

Question réalisation, eh bien c'est Ridley Scott qui fait du Ridley Scott. Avec Gladiator, on avait la surprise de voir le genre du péplum renouvelé, ici j'ai eu l'impression de voir en gros les même ficelles adaptées à une autre époque. La palme du mauvais goût revenant aux techniques modernes utilisées dans les combats (explosion de la porte du château, barges de débarquement). Rolling Eyes Un combat final sans surprises, aussi long que les moyens investis pouvaient le laisser supputer. Laughing Je n'ai pas non plus aimé la musique, soit c'était du Gladiator, là encore, soit c'était de la country. rabbit

Bon, alors totalement nul? Non, et je dirais même loin de là, si on se contente d'attendre du travail de pro sans surprise. D'abord les vieux Razz (Max von Sydow, William Hurt, Douglas Hodge), les femmes Cool (enfin Cate Blanchett et Aileen Atkins, parce que Lea Seydoux ne fait pas le poids face à ces grandes dames du cinéma) et puis aussi les décors (j'ai aimé Notthigham et les côtes galloises).sunny J'ai bien aimé le fait que le sire de Loxley donne la place de son fils à Robin et le fait que le côté redresseur de tort de celui-ci soit une sorte d'héritage familial (même si j'ai un peu grincé des dents sur le fait
Spoiler:
 
Et puis même si je trouve le film trop long et manquant de rythme, on ne peut pas dire que Scott ne sait pas organiser ses plans.

Je n'aurais pas pu ne pas aller voir ce film, cela fait trop de temps que je l'attendais, donc je ne regrette pas trop, surtout parce que je tenais vraiment à me faire une opinion par moi-même. Bon, je m'en vais relire vos posts plus en détails, j'espère que je n'ai pas répété trop de choses.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2982
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 20:33

Citation :
Le scénario ne tient pas le route, c'est bourré de clichés - il y en a nettement moins dans Robin des Bois heureusement - et c'est vraiment trop hollywoodien.

Franchement, je ne vois pas en quoi il y a moins de clichés dans Robin Hood. J'en vois au moins autant, sinon plus. Et je ne trouve pas le script plus satisfaisant, au contraire. Ça commençait pourtant très bien, mais une fois à Nottingham, je trouve que tout s'écroule un peu, que tout se règle en pilotage automatique. Rien que les enfants de la forêt, qui avaient droit à une première apparition réussie et... rien, finalement ils aident Marianne, on ne sait pas trop pourquoi (ils ont entendu Women of Ireland, ça les a émus?), tout est franchement baclé, la révolte des barons, l'intrigue autour du père de Robin... C'est bien pour ça que j'espère que des pans de l'intrigue ont été supprimé, parce qu'en l'état, c'est vraiment léger après un début qui promettait quelque chose d'ambitieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
MD
British countryside addict


Nombre de messages : 828
Age : 32
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 21:24

Je suis plutôt d'accord avec les clichés et les manques du script de Zakath Nath.
La meilleure partie du film c'est celle qui se passe en France selon moi (ça n'est en aucun cas du chauvinisme Laughing ).
Après ... bah j'ai déjà dit ce que j'en pensais ! C'est long, plat et parfois on accélère tout d'un coup (ça sent les coupes!) Vous avez vu en combien de temps Godfrey et sa troupe de Frenchies mettent à sac le nord de l'Angleterre ? On passe sur l'effet progression-sur-carte en transparence (over-cliché)....
Tiens en parlant des joyeux drilles français qui débarquent en Angleterre. Avez-vous aimé cette scène mémorable où, en pleine nuit au milieu de la forêt, on fait un petit cri de hibou et Hop .... un chevalier sort de terre ...et puis Hop 200 autres.... comme des champignons ! Au moins c'était drôle.

Bref je ne m'en cache pas Lily, je n'ai pas aimé. Evil or Very Mad
Je ne dis pas non plus que le film est un navet, mais j'en attendais beaucoup plus et je n'ai pas pris le temps de suivre son développement (la chute est donc d'autant plus violente.) Je suis d’accord, l’idée d’un prequel était génial et mériter à mon avis beaucoup plus de cohérence dans le script. Là on a l’impression que certaines choses sont bombardés sans raison, juste parce qu’on en aura besoin.
Après je sais reconnaitre les qualités du film... les décors sont superbes et les plans parfaits (du reste je ne suis pas réalisateur je ne vais pas lui expliquer son métier.)
Je note au passage que les plans sont sacrément étroits pour les batailles (même à Châlus ... peu de figurants, pas d'immense charge ... pour du Ridley Scott ceux sont des armées assez légères. Ca n’est pas plus mal d'ailleurs. Wink )

Seulement c'est le script qui ne tient pas debout (maintenant savoir si c'est la faute du réalisateur qui a voulu en changer ...dans un sens on s'en fiche un peu, on juge tous sur pièce.)


Enfin Lily pour répondre à ta question :
D’une part je ne m’interrogeais pas sur le pourquoi de la disgrâce de Robin mais sur le comment de l’accusation. Jean l’accuse textuellement d’être un imposteur. De qui le tient-il ? De Marshall ? Bref c’est un détail qui m’a plus fait tiquer qu’autre chose.

Ensuite je ne pense pas qu’il faille chercher à savoir si Jean est gentil ou méchant. C’est très manichéen …Trop !
A mon très humble avis, Jean, (dans ce film) est la figure parfaite de l’opportuniste.
Maintenant savoir s’il cherche à se faire aimer de son peuple, c’est évident que non, il le dit lui-même. La loyauté du peuple lui est due, il ne cherche pas à gagner les cœurs, il attend simplement que le peuple soit loyal à son statut de droit divin. Il est « jeune » et jeune roi, et ne semble pas avoir une expérience politique, diplomatique et guerrière monstrueuse, donc il donne l’impression de se laisser influencer, mais au fond de lui il sait très bien qu’il est tout puissant.
Quant à son envie subite de faire « comme Richard » et de "s'illustrer au feu", c’est un caprice de Roi aussi ridicule qu’inutile. Il ne mène pas la charge, donc il est symboliquement inutile. Il charge par besoin de reconnaissance, par inconscience, il donne plus l'apparence d'un jeune chien fou que d'un Roi paternaliste pour son peuple. Il fait la guerre par sport !
Dans le film, on comprend juste qu’il est à ce moment pétri d’ego et qu’il souhaite avoir sa part d'un combat gagné d'avance.

Je suis d’accord, l’armée acclame Robin (c’est du reste assez stupide, je notais d’ailleurs le fait qu’il passe en 3 jours du statut de parfait inconnu au statut de « chef d’état-major » … au moins dans Braveheart, William Wallace avait pris le temps de convaincre les « barons » par des actes. Là Robin il nous fait un discours plat de 2 minutes et c’est parti, tout le monde l'aime et tout le monde le suit.)
Encore des coupures ?


Quant à Lady Marianne qui se noie dans un verre d’eau… c’était bien sur pour rire Wink ! Elle a un peu du mal tout de même.
D’ailleurs tout la relation Robin-Lady Marianne pendant la bataille relève à la fois d’un cliché du genre et de nouveautés étranges.
Nouveau : on dit adieu Robin, je t’aime … Blabla, mais 10 min plus tard on se rejoint sur le terrain avec les enfants de Timpelbach et Peter Pan, montés sur des poneys ! C'est celaaaaa, oui ! Suspect
Cliché : Robin je t’aime trop je vais t’aider… Aïe c’est lourd une épée, Aïe je tombe dans l’eau pour tuer le méchant qui a tué mon Papa (Eowyn syndrome) Aïe j’y arrive pas, c'est dur en fait la guerre ! Oops je me noie !
Le méchant va donc aussi tuer la fifille à son papa.
Mais Robin nous fait un superbe « noooooo » au ralenti, demi-sourdine (comme je disais) … Il arrête tout, il accourt … Tu parles, il va, court, vole et la venge !
L’élue de son cœur boit la tasse comme tu dis, Robin (un peu rien à foutre) décide de tuer le méchant qui s’échappe (le méchant est souvent lâche) avec un tir de 500m. Ca c’est fait !
Je ne sais plus exactement à quel moment on le voit aussi en mode « belle au bois dormant » inversé, il fait le baiser à la noyée, et elle repart !
Comme d’hab quand le héros embrasse sa chère et tendre en plein milieu d’une bataille, tout le monde les laisse tranquilles (c’est comme quand deux stars se battent entre elles, on ne les dérange pas. Cool )
Ici on rajoute juste la petite goutte de sang qui tombe d'un visage à l'autre : plôôk !
D’ailleurs on voit peu de sang dans les batailles, pas très ketchup comme film.

J’arrête et désolé pour la tartine, mais je n’ai jamais été aussi déçu par un film. (ça frôle l’adaptation de Monte Cristo avec Depardieu (telefilm).
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Lun 24 Mai 2010 - 21:57

MD a écrit:
Quant à Lady Marianne qui se noie dans un verre d’eau… c’était bien sur pour rire Wink ! Elle a un peu du mal tout de même.
D’ailleurs tout la relation Robin-Lady Marianne pendant la bataille relève à la fois d’un cliché du genre et de nouveautés étranges.
Nouveau : on dit adieu Robin, je t’aime … Blabla, mais 10 min plus tard on se rejoint sur le terrain avec les enfants de Timpelbach et Peter Pan, montés sur des poneys ! C'est celaaaaa, oui ! Suspect
Cliché : Robin je t’aime trop je vais t’aider… Aïe c’est lourd une épée, Aïe je tombe dans l’eau pour tuer le méchant qui a tué mon Papa (Eowyn syndrome) Aïe j’y arrive pas, c'est dur en fait la guerre ! Oops je me noie !
Le méchant va donc aussi tuer la fifille à son papa.
Mais Robin nous fait un superbe « noooooo » au ralenti, demi-sourdine (comme je disais) … Il arrête tout, il accourt … Tu parles, il va, court, vole et la venge !
L’élue de son cœur boit la tasse comme tu dis, Robin (un peu rien à foutre) décide de tuer le méchant qui s’échappe (le méchant est souvent lâche) avec un tir de 500m. Ca c’est fait !
Je ne sais plus exactement à quel moment on le voit aussi en mode « belle au bois dormant » inversé, il fait le baiser à la noyée, et elle repart !
Comme d’hab quand le héros embrasse sa chère et tendre en plein milieu d’une bataille, tout le monde les laisse tranquilles (c’est comme quand deux stars se battent entre elles, on ne les dérange pas. Cool )
Ici on rajoute juste la petite goutte de sang qui tombe d'un visage à l'autre : plôôk !
D’ailleurs on voit peu de sang dans les batailles, pas très ketchup comme film.

lol! lol! Je suis bien d'accord avec toi sur ce point, sur scène-là est franchement trop... et les clichés s'accumulent. Je ne comprends pas pourquoi les scénaristes ne cherchent pas un peu plus d'originalité, parce que bon c'est le genre de scène qu'on connaît par coeur et qui n'a aucun intérêt selon moi, sinon à alourdir le tout...
Et pourtant, malgré tout, j'ai bien aimé la relation Robin-Marianne. Certes, elle ne se défend pas bien longtemps (et encore il s'en faut de peu pour qu'elle cède dès le premier soir !), mais ce n'est pas une innocente, elle sait ce qu'elle veut et on sent bien qu'elle a beaucoup souffert du départ soudain de son mari pour la croisade. Si elle avait été nunuche elle ne m'aurait pas plue, mais là son caractère m'a plu. Et puis, c'est Cate Blanchett, que diable ! Very Happy

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois   Aujourd'hui à 16:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robin Hood: une version "Gladiator" de Robin des Bois
» biscuits à la poudre à pâte (robin hood)
» Robin Hood no daibôken:
» Robin Hood : les Mystères de Sherwood
» Fanarts Robin Hood BBC 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: