Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Milena Agus (Italie, Sardaigne)

Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Mer 26 Mar 2008 - 14:09

J'ai entendu un morceau d'interview d'une écrivaine italienne du nom de Milena Agus sur France Inter et cela m'a donné envie de lire un de ses bouquins...

A ce jour, cette italienne de Cagliari a publié 3 romans
-Mentre dorme il pescecane (Tandis que dort le requin) 2005
-Mal de pierres (Mal di pietre) 2006
-Battement d'Ailes (Ali di babbo) 2008

voici ce que nous dit l'éditeur au sujet de "mal de Pierres"


Citation :
Entourée de jeunes hommes qui pourraient demander sa main, l’héroïne tarde pourtant à trouver un mari car elle rêve de l’amour idéal. À trente ans, elle est déjà considérée une vieille fille par les siens, dans une Sardaigne qui connaît les affres de la Seconde Guerre mondiale… Et lorsqu’elle conclut une union très attendue, c’est en affirmant haut et fort que ce n’est pas par amour mais par raison. Comme son unique enfant, l’amour se fera attendre. Elle finira par le rencontrer sur le Continent, lors d’une cure thermale destinée à guérir son « mal de pierres », des calculs rénaux, mais qui aura raison aussi de son « mal d’amour ». À sa petite-fille, elle racontera quelques décennies plus tard ses émotions, ses cheminements, tout en laissant des zones d’ombres. La vérité ne se recomposera que longtemps plus tard, de façon inattendue, lorsque la dernière pièce du puzzle se retrouvera entre les mains de la narratrice. Mais quelle est au juste la vérité ?

Quelqu'un connait cet auteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Sealth
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : :-)
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Ven 28 Mar 2008 - 20:16

Je ne connais pas.
En regardant à droite et à gauche, j'ai lu que Nicole Garcia avait acheté les droits, pour une adaptation au cinéma de "Mal de pierres". Voilà un lien où vous pouvez écouter Milena justement au sujet de son roman.
TELERAMA RADIO

à un moment j'ai cru qu'elle parlé de Lydia scratch Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Ven 28 Mar 2008 - 23:39

JaneBennett, cette citation met l'eau à la bouche: des mystères, des flashbacks, des récits fractionnés, des portraits de médisance villageoise, des pièces de puzzle qui s'emboîtent... bigrement attirant tout ça.

Il me semble avoir entendu l'émission dont tu parles mais j'ai manifestement été moins attentive que toi.

J'étais justement en train de constituer une liste pour mon prochain raid chez le libraire... Wink merci de la suggestion.
Revenir en haut Aller en bas
Sealth
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : :-)
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Sam 29 Mar 2008 - 0:45

MissAcacia a écrit:
une liste pour mon prochain raid chez le libraire...

Je viens d'avoir l'image d'un C-27J traverser mon esprit Laughing...Bon rien à avoir avec la littérature mais c'est assez grand pour stocker et l'utilisation ne sera que meilleur de celle prévu à la base.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Mer 16 Avr 2008 - 15:09

J'ai lu "Battements d'Ailes" et je ne sais pas si j'ai aimé scratch

Battement d'Ailes est une succession de courts récits qui tournent autour de plusieurs personnages : la narratrice qui a 14 ans et vit dans un petit village sarde, "Madame", propriétaire d'un petit hôtel en bord de mer qui refuse de vendre son terrain aux promoteurs immobiliers, la famille des voisins, les amants de Madame.

Ce livre n'est pas un roman à proprement parler : les récits s'enchaînent, de manière assez décousue, comme des cartes postales sans véritable fil narratif. En arrivant à la fin, on se rend compte que tous les éléments du puzzle s'assemblent ....

Je ne suis plus très sûre d'avoir envie de lire d'autres livres de cet auteur pour le moment, car je n'ai pas été conquise No même si je dois dire que je n'ai pas détesté ce livre (ça c'est pour finir sur une note optimiste).
Revenir en haut Aller en bas
majeanne
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1115
Age : 58
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Ven 5 Nov 2010 - 13:49

J'ai fini "Mal de pierres" et j'ai passé un très bon moment.

J'aime l'écriture de Agus sobre, poétique, aride mais chaude comme son pays peut être.

J'ai tendance à apprécier de plus en plus les livres courts, concis, tranche de vie.

Dans ce livre le réel se mêle à l'imaginaire dans une conclusion inattendue peut être
un tantinet décevante.

J'aime cette héroïne sculpturale, à la sombre et luxuriante chevelure en quête de la
passion et peut être aveugle à celle qui imprègne son quotidien.
J'aime sa démesure, son ardeur à vouloir vivre pleinement, passionnément.

Bref un bon moment de lecture.

J'ai moins aimé "battements d'aile" lu depuis trop de temps pour que je me risque à un commentaire.

J'espère serendipity t'avoir donné le goût de le lire sunny
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Ven 5 Nov 2010 - 13:59

Merci pour cet avis Majeanne Razz .

J'ai déjà lu "Mal de Pierre" (je suis étonnée de ne pas en avoir parlé dans ce topic d'ailleurs Rolling Eyes et je ne me souviens plus si je l'ai lu avant ou après "Battements d'Ailes") et je n'en garde pas un souvenir très enthousiaste. Je l'ai préféré à "Battement d'Ailes", c'est certain, mais ce n'est pas un livre que je recommanderais.

Comme je l'ai écrit ailleurs, c'est toujours avec plaisir que je vais lire un avis divergent car je me dis toujours que je suis peut-être passée à côté de quelque chose...

Ces deux romans ne m'ont malheureusement pas donné très envie de continuer mon chemin avec Milena Agus (j'ai d'ailleurs ouï-dire que son succès se faisait beaucoup plus à l'international que dans son propre pays...)
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16596
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Mer 17 Juin 2015 - 17:11

Après avoir lu vos avis sur Mal de Pierres, je me rends compte que le mien se trouve entre celui de Majeanne et celui de Serendipity ! Razz Je ne peux pas dire que j'ai adoré ce livre (la narration m'a dérangée), ni qu'il ne m'a pas enthousiasmée, car j'ai dévoré le livre (le nombre de pages étant propice à cela ! lol! ), et l'histoire m'a bien plu ! Wink
Même si je ne me suis pas vraiment attachée à l'héroïne de cette histoire - la grand-mère de la narratrice - (ce qui est plutôt rare de ma part ! Wink), j'ai été emportée par le récit, et j'ai particulièrement apprécié la fin, avec
Spoiler:
 
Ainsi, je ne pense pas relire du Milena Agus (ou si vraiment l'occasion se présente), mais cette lecture fût plutôt agréable ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Mer 17 Juin 2015 - 20:23

Merci pour ton avis Juliette Very Happy

Au vu de ce qui précède, j'ai été surprise par ta conclusion Wink

Juliette2a a écrit:
Ainsi, je ne pense pas relire du Milena Agus

Comment es-tu arrivée à ce livre (sans indiscrétion) ? Comptes-tu lire d'autres auteurs italiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16596
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Jeu 18 Juin 2015 - 17:48

En fait, je n'ai pas vraiment accroché au style de l'auteur, alors que l'histoire, elle, m'a bien plu ! Wink

J'ai trouvé Mal de Pierres par hasard à la bibliothèque, et comme il était sur ma wish-list, j'en ai profité ! sunny

Je suis intéressée par d'autres découvertes littéraires, et italiennes, si l'occasion se présente ! cheers Si tu as des noms d'auteurs italiens qui te viendraient en tête, n'hésite pas ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Lun 22 Juin 2015 - 19:27

Juliette2a a écrit:
Je suis intéressée par d'autres découvertes littéraires, et italiennes, si l'occasion se présente ! cheers Si tu as des noms d'auteurs italiens qui te viendraient en tête, n'hésite pas ! Wink

En auteur contemporain, je te conseille Elena Ferrante, dont j'ai beaucoup aimé deux romans (et j'ai prévu d'en lire un autre cette année). Je lui ai ouvert un topic ici Arrow . J'ai d'ailleurs appris récemment qu'elle était nominée pour un prestigieux prix littéraire pour son dernier roman publié en Italie Wink

Si tu penches plutôt vers des classiques, je te conseille Dino Buzzatti et Italo Calvino (qui ont également leurs topics Wink ).
Ah et puis il y a "Le Guépard" de Lampedusa (que je n'ai pas lu mais j'ai beaucoup aimé l'adaptation de Visconti Wink

J'espère que tu auras l'occasion de faire des découvertes en littérature italienne pour venir nous en parler car cette littérature est malheureusement peu évoquée à Lambton et c'est bien dommage No
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16596
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Lun 22 Juin 2015 - 20:30

Merci pour tes conseils ! Wink Le Guépard est un livre à lire, c'est sûr sunny Je ne connaissais pas Elena Ferrante, mais, d'après ce que tu en dis, ce doit être une romancière intéressante ! Je me pencherai donc sur ses oeuvres sunny
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Jeu 14 Avr 2016 - 21:47

L'adaptation de "Mal de pierre" par Nicole Garcia est sélectionnée pour le festival de Cannes Cool
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Lun 24 Oct 2016 - 21:25


J’ai été déçue par Mal de Pierres, y compris, ô surprise, par Marion Cotillard. Toujours à fleur de peau, expressive et sensuelle, je l'ai déjà trouvée meilleure. Elle répond parfaitement au personnage et je comprends que la réalisatrice ait tenu à ce qu’elle incarne Gabrielle.

Dans ce mélodrame adapté et transposé dans la Provence des années 1950, elle joue une jeune femme troublante et incomprise par son entourage, en quête de passion avant d’être unie par la volonté de ses parents heureux de s’en débarrasser à un ouvrier saisonnier. Celui-ci très bien joué par l’Espagnol Alex Brendemühl acquiert au fil du récit une prestance et se révèle aussi attentif que compréhensif.

L’ensemble m’a paru froid, académique et dépourvu d’émotion. Pour tout dire je m’y suis même ennuyée. Le face à face entre un Louis Garrel - lui très peu expressif, décidément cet acteur me laisse de marbre - traînant une blessure depuis l’Indochine et Gabrielle est réussi et troublant dans le sanatorium. Dommage que les scènes soient si lentes, j’ai vainement attendu un déclic. Avec un retournement de situation final, ou une dérive comme on voudra, qui m’a surprise sans me convaincre, j’en attendais sûrement trop, malgré ma découverte complète de l'histoire, après les précédents films de Nicole Garcia que j’avais appréciés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Milena Agus   Jeu 27 Oct 2016 - 9:53

Coucou ! Very Happy Je suis allée voir Mal de pierres hier au cinéma, après avoir lu le roman ! J'avais vraiment hâte de voir comment allait s'opérer la transposition !

Tout d'abord le roman. Je l'a vraiment adoré, j'y ai trouvé quelque chose de riche, d'intense dans ce portrait de femme à la recherche de "la chose essentielle", mais aussi assez joyeux. J'ai trouvé que l'adaptation de Nicole Garcia manquait un peu de cette lumière heureuse et aussi sarcastique qui fait la beauté du livre. J'ai aimé le personnage de la petite fille, la narratrice, et déçue de ne pas la retrouver dans le film. J'ai aimé la Sardaigne, les descriptions amoureuses de cette île par Milena Agus, visiblement très attachée à son pays. J'ai aimé la description des gens, des personnages, une certaine simplicité malgré le mystère qui les entoure. J'ai aussi aimé comment sont évoqués, de loin, les évènements historiques qui marquent la vie de la grand mère, et j'ai adoré la fluidité de la narration en général, ponctuée par des moments d'une grande poésie... qu'il s'agisse de "la chose principale" entre la grand mère et le Rescapé, ou de simple descriptions de Gênes, des appartements familiaux, de la relation entre la grand mère et sa petite fille, de la vie en général.
Bref je ne pense pas en avoir terminé avec Milena Agus qui pour moi a réussi à dresser un portrait ambigu d'une femme que tout le monde croit folle ou déséquilibrée, mais qui vit en fait selon la logique de l'amour passionnel sans lequel rien n'existe, elle vit dans une attente perpétuelle, véritablement coupée du monde. Je me suis vraiment particulièrement attachée à ce personnage caractérisée par un manque viscéral, dont le corps exprime sa douleur par cette étrange maladie de la pierre... ll y a une sorte de magie qui se dégage d'elle en fait, dans sa beauté, ses longs cheveux noirs, son comportement, sa volonté ardente d'aimer.

Spoiler:
 


Quant au film, je l'ai trouvé extrêmement différent du livre. Il m'a aussi beaucoup plu, mais j'ai du mal à vraiment pouvoir comparer les deux tant ils sont différents !
J'ai tout d'abord été un peu déçue de ne pas retrouver la trame "sarde" de l'histoire de Milena Agus. Mais très vite Nicole Garcia nous emmène vers quelque chose de très différent, dans un contexte provençal qui n'était pas non plus sans me déplaire.
J'ai trouvé en fait que, là où Angus nous proposait beaucoup de personnages différents, Nicole Garcia est complètement focalisée sur Gabrielle, Marion Cotillard est splendide dans ce rôle qui m'a fait penser à la jeune femme qu'elle incarnait dans The Immigrant. Elle est toute en retenue et elle bouillonne à la fois. Fondamentalement le personnage est assez éloigné de ce que j'imaginais en lisant le livre, comme pour le Rescapé et le mari, José, incarné par Alex Brendemülh, que je trouve incroyable et que j'avais vu dans Le Médecin de Famille. Son personnage m'a beaucoup touchée, tout en force de caractère, de rudesse et de mutisme quant à son passé, et à la fois une tendresse imprévue et même une passion qu'il développe à l'égard de sa femme qui lui échappe toujours.
Finalement je me suis retrouvée dans ce film à ne plus penser au roman du tout. Ce qui a inspiré Nicole Garcia avant tout est cette quête de l'amour, de l'objet sur lequel il pourrait naître, car il doit naître pour Gabrielle, qui pense résoudre ainsi tous ses problèmes, en faisant complètement fi des conventions sociales. Elle apparaît comme quelqu'un qui se fiche complètement de sauvegarder les apparences vis à vis du monde, de ses parents, de son mari, de son fils. Rien ne compte pour elle, et j'ai trouvé qu'en ce sens elle apparaît comme un personnage d'une liberté déconcertante.
Je partage par contre ton opinion Tatiana en ce qui concerne Louis Garrel dans ce film... Je ne suis pas une immense fan en général, mais là je l'ai trouvé de glace également... On a bien du mal à comprendre comment Gabrielle peut être aussi émue de la présence de cet homme plutôt désagréable et évidemment faible dans sa condition de mourant... Mais bien sûr cela renforce le mystère autour de cette femme. J'avais trouvé le Rescapé bien plus charmant dans le livre, et plus attentif à Gabriel

Spoiler:
 

Voilà je ne sais pas trop quoi ajouter. J'ai vraiment aimé le film, même s'il manquait pour moi cet aspect de transmission familiale qui marquait le livre. Le personnage du fils pianiste est peu évoqué par exemple. Beaucoup d'éléments qui m'avaient beaucoup plus dans le roman de Milena Agus sont absents mais en soit ce n'est pas grave, car Nicole Garcia s'est emparé de cette oeuvre pour faire quelque chose d'autre, de plus recentré sur la psychologie des personnages vraiment décortiqués dans leur psychologie ! Je retiendrai surtout la beauté et la fragilité de Marion Cotillard dans ce film, et le magnifique portrait de José, personnage que j'ai finalement préféré dans le film que dans le livre où il m'était plus indifférent.
Bref en conclusion j'ai trouvé que le déplacement géographique ainsi que le travail de Nicole Garcia enlevait un peu le charme italien/sarde du roman pour en faire un film très français. Je n'ai pas du tout retrouvé en voyant le film les images qui me venaient à la lecture du roman. J'ai beaucoup aimé les deux, il faut les prendre comme deux oeuvres indépendantes je pense !

Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Jeu 27 Oct 2016 - 13:24


Merci pour ton retour très intéressant sur le roman et son adaptation Emily Very Happy .

Les libertés prises par Nicole Garcia semblent donc en faire un film qui tout en s'éloignant du livre acquiert une identité propre, très française. Cela me motive à le lire, notamment pour la différence de cadre géographique. Le fait qu'il soit très court est un argument supplémentaire.

Je suis d'accord avec tes remarques sur la proximité du personnage de Gabrielle et de l'héroïne de The Immigrant. A cela près que j'avais réussi à m'attacher à celle-ci sans difficulté alors qu'elle était encore moins expressive que Gabrielle.

D'accord également avec tes commentaires sur Louis Garrel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Jeu 27 Oct 2016 - 17:37

Merci Tatiana et Emily pour vos retours sur le film et sur le livre. Je ne connais pas Milena Agus et c'est sans doute une bonne occasion de le lire. L'histoire de cette femme est très intéressante et me donne envie de le lire. Pour le film, je ne sais pas trop, je verrai.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16596
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Sam 29 Oct 2016 - 18:28

Merci pour vos avis Very Happy

Je n'ai pas vraiment aimé le livre donc je ne suis pas vraiment tentée par le film Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4220
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   Sam 29 Oct 2016 - 18:46

Merci pour vos avis les filles! cheers je vais peut-être me lancer dans le livre, mais le film ne me tente pas trop parce que je apprécie pas vraiment Marion Cotillard, même si elle est, paraît-il, très bien dans ce rôle. Rolling Eyes

J'ai lu il y a peu La comtesse de Ricotta de la même auteur.
Spoiler:
 

J'ai beaucoup aimé le style fluide et léger de son écriture et l’arrière plan sarde (même s'il n'est pas présent directement dans ce livre il y a une atmosphère très particulière que j'ai beaucoup aimé!). J'ai trouvé l'histoire en elle même assez déroutante de même que les personnages des 3 sœurs. Mais j'ai aimé qu'on suive trois vies et trois façons d'appréhender l'existence. Et puis c'est vrai qu'il est très court aussi donc il se lit d'une traite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Milena Agus (Italie, Sardaigne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Milena Agus (Italie, Sardaigne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Milena AGUS (Italie)
» LA COMTESSE DE RICOTTA de Milena Agus
» ITALIE CROISEURS LEGERS CLASSE CONDOTIERRI
» Denier de Sardaigne sous Jaume II (1291-1327)
» Gaggia MDF d'occas sur Ebay italie/cuisinart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: