Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Harper Lee: To Kill a Mocking Bird

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7178
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mar 17 Oct 2017 - 21:53

La censure, dans un lycée américain, du roman de Harper Lee, ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, défraie la chronique en ce moment: Arrow. J'ai entendu la nouvelle à la radio.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7484
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mer 18 Oct 2017 - 8:54

Merci MissA ! Ça démontre amplement que le livre est encore d'actualité, et un bon livre I love you
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16727
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Sam 21 Oct 2017 - 18:36

Merci pour le lien, Miss A ! Je n'étais pas au courant de cette nouvelle, et je suis plus que surprise de l'apprendre affraid Je trouve cette censure injustifiée, et l'article est très bien rédigé !
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9274
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Dim 20 Jan 2019 - 1:02

Je commence Va et poste une sentinelle. Jean Louise (Scout dans Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur) a vingt-six ans et revient sur les lieux de son enfance. Je me force à garder à l'esprit que ce roman a été écrit bien avant L'oiseau moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16727
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Dim 20 Jan 2019 - 17:49

J'ai hâte de lire ton avis, Roz ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9274
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mar 22 Jan 2019 - 23:33

Je viens de finir Va et poste une sentinelle et j'ai apprécié ma lecture. J'étais assez dubitative, car d'après différents commentaires lus un peu plus haut je craignais fortement d'être déçue. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est un roman qui m'a enthousiasmée, de même que l'adaptation avec Gregory Peck. Impossible de dissocier le film du roman, j'ai toujours les images à l'esprit.

Ce récit est plus difficile, plus dérangeant mais tout aussi captivant car on assiste à l'évolution du personnage de Scout qui doit affronter la perte de son enfance et de ses illusions, et accepter de comprendre les contradictions et d'entrer dans le monde adulte.

Scout, qui porte à présent son nom de Jean Louise, a 20 ans de plus mais n'a pas changé. Elle est toujours entière, anti conformiste, et refusant tout compromis. Elle n'accepte pas de voir son père frayer avec des gens racistes et bornés, et s'en prend à lui avec colère. Son discours idéaliste et généreux, c'était celui d'Atticus dans l'oiseau moqueur. Ici il semble avoir changé, et comme Jean Louise, nous ne pouvons accepter certaines déclarations qui nous révoltent.

Cependant il faut replacer dans le contexte, et essayer de comprendre ses objectifs, ce que finira par faire Jean Louise grâce à l'aide énergique et musclée Twisted Evil  de son oncle le docteur Finch.

Ce que j'ai retenu de l'attitude d'Atticus, c'est qu'il continue d'appliquer ses principes et d'agir dans le respect et l'esprit de la loi. Pour moi il tente de faire changer les choses en douceur et a foi en un avenir meilleur.

Ce rôle de sentinelle est expliqué au travers de la citation biblique  Va et poste une sentinelle ; qu'elle annonce ce qu'elle verra. L'oncle Jack dit
Citation :
Chacun a sa sentinelle : sa propre conscience.

A part cela, j'ai adoré les anecdotes de l'enfance de Jean Louise, et aussi quand elle rencontre ses anciennes copines, les "jacasses"
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7484
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mer 23 Jan 2019 - 12:17

Merci Rosalind pour ton retour sur ce livre sunny 

J'ai prévu de relire To kill a mocking bird prochainement, je l'ai acheté à ma fille (en français), et je l'avais lu au collège en 5e je pense, donc ça date !
Je me demandais si une admin pouvait renommer le titre du topic sur Harper Lee en général ?
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16727
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Sam 26 Jan 2019 - 18:36

Merci pour ton avis, Roz !
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9274
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mar 12 Fév 2019 - 21:25

Je viens de revoir l'excellent film de Robert Mulligan Du silence et des ombres qui m'a donné envie de relire  Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur.

En attendant j'ai relu la postface d'Isabelle Hausser, passionnante. Elle apporte un éclairage sur le titre anglais.

Isabelle Hausser a écrit:
Le titre anglais "Tuer un oiseau moqueur" n'est pas clair parce que manque la fin de la phrase dont il est une citation : "Tuer un oiseau moqueur est un péché". Même s'il n'y paraît pas à priori, le roman est bel et bien construit autour de la métaphore de l'oiseau moqueur. Cet oiseau, nommé en France, de manière prétentieuse, "mime polyglotte", est un animal très répandu en Amérique du Nord, il est même depuis 1927 l'oiseau de l'état du Texas. Son importance dans la littérature américaine est ancienne, puisque le poème de Walt Whitman "Out of the cradle endlessly rocking", qui figure dans son recueil Leaves of Grass, évoque l'oiseau moqueur dès son second vers : "Out of the mocking-bird's throat, the musical shuttle". Il est impossible que Harper Lee n'ait pas connu ce poème. Ce moqueur est aussi un symbole du Sud, au même titre que l'hymne confédéré Dixie que l'on joue à la fin du spectacle monté par Mrs Merriweather. Comme lui, il rappelle un mode de vie particulier, opposé à celui des Yankees, fait de langueur et de respect des coutumes et des bonnes manières, tous points que Scout ressuscite dans son récit.
L'oiseau moqueur a également une dimension mythique car pour certains peuples, il serait l'inventeur du langage, pour d'autres, c'est lui qui aurait appris aux autres oiseaux à chanter. (L'oiseau moqueur peut chanter trente-neuf chants différents et imiter un grand nombre de sons. La peinture idyllique qu'en fait Miss Maudie est toutefois quelque peu exagérée, le moqueur se nourrit, comme tous les oiseaux, de ce qu'il trouve dans les champs et les jardins. Cette liberté prise avec la réalité laisse penser que la petite fable du péché que l'on commettrait en le tuant sert surtout les desseins de l'auteur. A cela, il faut ajouter l'histoire racontée à Marianne Moates (A bridge of childhood : Truman Capote's Southern years) par un ami d'enfance de Truman Capote et Harper Lee. Le premier aurait un après-midi, pendant que ses camarades se baignaient, expliqué que tuer un oiseau moqueur était un péché parce que ces animaux mangeaient les yeux de bébés de couleur. Rendus aveugles, ceux-ci ne pouvaient plus trouver le sein de leur mère et mouraient de faim. C'était donc un péché de tuer les oiseaux moqueurs car ceux-ci contribuaient à la diminution de la population de couleur. On comprend que Harper Lee n'ait pas repris cette horrible explication, même si Truman Capote n'avait raconté cette histoire que par esprit de provocation. Restons-en à la sienne, plus poétique, qui éclaire le roman de sa métaphore : les deux mockingbirds que sont Tom Robinson et Arthur Radley sont les victimes innocentes de la méchanceté et des préjugés de la société. Notons aussi que le patronyme de la famille, qui était aussi le nom de jeune fille de la mère de Harper Lee - Finch-, est le nom d'un petit oiseau de la famille des pinsons ou des bouvreuils.

Revenir en haut Aller en bas
Uly
Lady à la rescousse
Uly

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mer 13 Fév 2019 - 9:03

Merci Very Happy
On comprend mieux le choix de la traductrice en 2005. En fait elle traduit le sous-entendu du titre original à savoir To kill a mocking bird is a sin qui est effectivement explicitement cité dans le roman.
Par contre elle occulte la notion de "péché" ...

Citation :


   "'Remember it's a sin to kill a mockingbird.' That was the only time I ever heard Atticus say it was a sin to do something, and I asked Miss Maudie about it.

   'Your father's right,' she said. 'Mockingbirds don't do one thing but make music for us to enjoy…but sing their hearts out for us. That's why it's a sin to kill a mockingbird."


On en apprend tous les jours Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7484
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mer 13 Fév 2019 - 9:15

Merci Rosalind, je suis en train de lire le livre et j'ai commencé par la postface moi aussi  Very Happy qui apporte pas mal d'éclairages en effet.

Je viens de lire ce matin le passage relatif à l'oiseau-moqueur : Jem et Scout ont reçu pour Noël des carabines à air comprimé, offertes par l'oncle Jack (le médecin) ; le père n'aime pas les armes, et demande aux enfants de tirer uniquement sur les boites de conserves, mais, dit-il, comme je sais que vous allez quand même tirer sur les oiseaux, tirez sur les geais bleus, mais ne tirez pas sur l'oiseau moqueur car c'est un péché ; ensuite Miss Maudie explique à Scout que les oiseaux moqueurs ne font aucun dégât dans les jardins, et qu'il ne faut pas leur nuire.

Et sinon il me semble que "finch" est un chardonneret comme oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9274
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mer 13 Fév 2019 - 12:32

Pauvres geais bleus Evil or Very Mad

Finch est un nom générique pour une famille d'oiseaux.

Le chardonneret est goldfinch, le pinson chaffinch, le bouvreuil bullfinch, le verdier greenfinch ... j'en ai quatre pages dans mon guide "Birds of Britain and Europe" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7484
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Mer 13 Fév 2019 - 15:00

Blime ! comme on dit au UK Razz Razz Razz 
Je suis époustouflée par ta culture ornithologique, Rosalind ... moi je suis nulle en animaux sunny Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24094
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Jeu 14 Fév 2019 - 15:23

Uly a écrit:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur: j'ai du mal à comprendre l'engouement suscité par ce roman. Passe encore aux USA mais en France ? Il a été redécouvert récemment chez nous car je crois qu'à sa date de sortie en 1961 il n'avait guère intéressé les lecteurs français.

Rosalind a écrit:
Uly je comprends que tu n'aies pas apprécié ce roman, quant à moi il m'a profondément touchée. J'ignore quel accueil lui a été réservé par les lecteurs français à sa parution, je ne peux parler que de ma propre expérience. Personnellement je l'ai découvert grâce au forum, car si je connaissais le film de Robert Mulligan Du silence et des ombres, j'ignorais qu'il s'agissait d'une adaptation. Cela a donc été pour moi une très belle découverte Very Happy

J'ai d'ailleurs revu le film il y a quelques jours, toujours avec le même enthousiasme  Very Happy

Uly a écrit:
Beaucoup d'Américains le considèrent comme un livre presque aussi important que la Bible. En France il a été publié sous 3 titres différents, l'actuel datant de 2005 et je pense que sa notoriété française date de cette époque.
Je comprends qu'il t'ait touchée. Certains de mes proches l'ont adoré. Moi j'ai vraiment eu du mal à m'y intéresser mais j'ai vu aussi le film. Very Happy

serendipity a écrit:
Uly a écrit:
Beaucoup d'Américains le considèrent comme un livre presque aussi important que la Bible. En France il a été publié sous 3 titres différents, l'actuel datant de 2005 et je pense que sa notoriété française date de cette époque.
Je comprends qu'il t'ait touchée. Certains de mes proches l'ont adoré. Moi j'ai vraiment eu du mal à m'y intéresser mais j'ai vu aussi le film. Very Happy

Comme toi Uly, je n'ai pas été plus emballée que cela et j'en concevais même une gêne, j'ai le sentiment qu'il faut impérativement aimer ce livre considéré comme un classique aux USA et étudié dans les écoles. Du coup je me sens moins seule. Je l'ai découvert à travers les classements (anglo-saxons) de livres qu'il faut impérativement avoir lus ans sa vie, ce titre revenait souvent Wink

esperluette a écrit:
Je rejoins le club des quelques déçues par Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. C'est un livre que je pensais adorer, et je suis plutôt passée à côté. Neutral

clinchamps a écrit:
Juste pour dire que je l'ai découvert quand j'étais adolescente, donc aux environs de sa sortie, et qu'il était déjà connu et très connu, même, et que régulièrement depuis il revient dans les listes de livres les plus aimés, donc bien avant 2005 ! Je l'ai toujours lu sous le titre "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui est un contresens avec le titre original, d'ailleurs ! Laughing Quant au fait de ne pas l'apprécier, ça, c'est très personnel et je le comprends tout à fait : je ne ressens rien qu'un grand agacement en lisant "Des fleurs pour Algernon" que tout le monde me présentait comme le livre le plus bouleversant qui soit ! Laughing Laughing

Uly a écrit:
Oui bien des œuvres "cultes", dans tous les domaines, ne font pas l'unanimité et je dirai "tant mieux"  Wink

Pour l'évolution du titre français j'ai lu plusieurs fois l'information dont là :

https://www.google.com/amp/s/www.franceinter.fr/amp/culture/guillaume-gallienne-lit-ne-tirez-pas-sur-oiseau-moqueur-harper-lee

Ce roman présente la particularité d'être paru, en français, sous trois titres successifs :
Quand meurt le rossignol, en 1961, dans une traduction de Germaine Béraud ;
Alouette, je te plumerai, en 1989, dans une traduction d'Isabelle Stoïanov ;
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, en 2005, dans la précédente traduction d'Isabelle Stoïanov revue par Isabelle Hausser.  


https://www.amazon.fr/Quand-meurt-rossignol-Harper-Lee/dp/B0014UM2J2

https://www.amazon.fr/Alouette-je-plumerai-LEE-Harper/dp/2724250893

Bizarre scratch Mais je ne mets pas ta parole en doute  Very Happy  Les deux premiers titres ne sont pas des contre-sens eux.

Concernant sa notoriété française il a peut-être connu une période d'oubli...Car pendant mes études d'anglais ( il y a fort longtemps  Rolling Eyes ) je n'en ai jamais entendu parler. J'ai finalement croisé son chemin dans certaines lectures anglophones qui le mentionnaient. Puis ensuite peu à peu sur les réseaux sociaux. D'ailleurs on constate qu'à l'auberge beaucoup ne le connaissaient pas.

Edit : Ne sommes-nous pas un peu  HS.Embarassed  Peut-être déplacer notre échange dans le topic d'Harper Lee ?

Voilà, j'ai recopié votre échange.

Je rejoins quant à moi le club des afficionados du livre... et du film, que j'ai, tout comme Rosalind, revu assez récemment.  drunken drunken drunken

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16727
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Hier à 17:20

cat47 a écrit:
Je rejoins quant à moi le club des afficionados du livre... et du film
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9274
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   Hier à 19:49

Merci Cat cheers

Petit Faucon
j'aime beaucoup les oiseaux, donc j'essaie de les observer. Ceux de mon jardin étant de moins en moins nombreux , je m'amuse avec les différentes webcams.
Je donne le lien pour celle-ci aux USA. webcam mangeoire d'oiseaux

Je ne suis pas complètement hors-sujet  Wink (ouf je vais pouvoir échapper au fouet de Cruella ! je n'ai pas le smiley  Razz ) car on y voit des geais bleus. Heureusement Jem ne les a pas exterminés   lol!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harper Lee: To Kill a Mocking Bird   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harper Lee: To Kill a Mocking Bird
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Harper Lee: To Kill a Mocking Bird
» [JEU : Flash] KILL KENNY : sauvez le pauvre kenny [Gratuit]
» [AKROSS Con 2010] Kill Him: A Short Detective Story
» Like a bird on a wire
» Kill Me *****

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: