Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Quelle(s) oeuvre(s) de J. Sheridan Le Fanu avez-vous lue(s)?
L'Oncle Silas (roman)
12%
 12% [ 2 ]
Le Hobereau maudit (longue nouvelle)
6%
 6% [ 1 ]
Carmilla (longue nouvelle)
35%
 35% [ 6 ]
Thé vert (nouvelle)
6%
 6% [ 1 ]
D'autres nouvelles
6%
 6% [ 1 ]
Un autre roman
12%
 12% [ 2 ]
Rien
23%
 23% [ 4 ]
Total des votes : 17
 

AuteurMessage
francesco
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 19
Age : 37
Localisation : Parigi o mia cara
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Dim 3 Fév 2008 - 0:46

Si par une nuit sans lune vous n'arrivez pas à dormir et que vous êtes prêt à partir pour une nouvelle aventure littéraire je vous conseille de réveiller votre libraire ou votre bibliothécaire et de dénicher L'Oncle Silas de Sheridan Le Fanu.
Très connu pour ses romans gothiques (Carmilla) il a aussi écrit ce chef d'oeuvre de l'intrigue romanesque dont je vous donne quelques uns des ingrédients :
une jeune fille comme il faut, un peu sèche peut être qui tient un journal
un père qui meurt en la laissant orpheline
un oncle surgi de nul part qui récupère chez lui la (très riche) orpheline
une gouvernante française bien entendu louche
des conversations surprises
du brouillard
des vieux manoirs et des cimetières traversés pendant la nuit
des poursuivis et des poursuivants et donc des poursuites !

Bref : un plaisir qu'il ne faut pas se refuser ! C'est écrit à la première personne et ça n'a pas pris une ride au niveau de l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 563
Age : 44
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Lun 4 Fév 2008 - 11:51

Je n'ai jamais aperçu ce livre. J'ai seulement Carmilla et Le hobereau maudit de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Mar 5 Fév 2008 - 20:20

Houlà ça me tente bien! J'avais déjà prévu l'achat de Carmilla, mais là je rajoute ce titre là sans hésiter! Merci francesco!
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6434
Age : 36
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Mer 6 Fév 2008 - 15:51

Voici le lien pour l'acheter sur amazon :

Arrow

Ca me tente beaucoup, mais il faut que ma pal diminue avant d'acheter à nouveau quelque chose. Je suis incorrigible. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Jeu 5 Fév 2009 - 18:38

Je suis en pleine lecture!
Mais par manque de temps, je lis par petits morceaux et c'est frustrant pour une telle histoire!
J'ai hâte de connaître le fin mot de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Mer 11 Fév 2009 - 11:48

Ca y est, j’ai terminé ma lecture.

J’ai bien aimé ce livre. Pendant les ¾ du livre, le mystère se développe et je me demandais vraiment comment cela allait finir : les « méchants » étaient-ils vraiment les méchants, ou y aurait-il un retournement de situation ?

Le dernier quart est vraiment prenant. Je n’en dirai pas plus de peur de trop dévoiler l’intrigue, mais j’ai avalé les pages pour en savoir plus !

Le seul point négatif pour moi, c’est qu’une fois le livre refermé, il reste encore des interrogations je trouve :
Spoiler:
 


Vous l’aurez compris, ayant apprécié ce livre, c’est bien sûr une lecture que je vous connseille. De plus, les clins d’œil aux ouvrages d’Ann Radcliff me donne envie de découvrir cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5647
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Mer 13 Jan 2010 - 18:30

J'ai lu il y a peu Comment ma cousine a été assassinée de cet auteur, et j'ai bien aimé.

L'héroïne, Irlandaise, vit avec son père, qui n'a jamais cru les rumeurs disant que son propre frère, Sir Arthur, était un assassin. Orpheline, elle est envoyée chez cet oncle. Elle se lie d'amitié (voire plus) avec sa cousine Emily, mais elle déteste rapidement son cousin Edward. Rapidement, ce dernier lui fait des avances, et elle sait très bien qu'il s'intéresse avant tout à son argent. Quand elle le rejette, les événements se précipitent, et elle se met à craindre pour sa vie.

De Le Fanu, je ne connaissais que Carmilla, l'un des textes ayant contribué à l'élaboration du vampire moderne dans la littérature. Comment... est un livre sans doute plus oubliable, mais je l'ai trouvé bien mené. Au fil du texte, on sent la tension monter. Les personnages sont peut être un peu manichéens, mais les "mauvais" alternent bien charme et colère, et la fin n'est pas spécialement légère. L'ambiance un peu gothique n'était pas non plus pour me déplaire Very Happy

D'autres l'ont lu ?


Dernière édition par misshoneychurch le Dim 13 Fév 2011 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Dim 13 Fév 2011 - 14:11

Moi je l'ai lu Smile
Et j'ai beaucoup aimé. C'est vrai que ce n'est pas un livre inoubliable, mais l'ambiance créée par Le Fanu m'a beaucoup plu. C'est drôle, car on trouve pas mal de points communs je trouve entre "Carmilla", "L'oncle Silas" et ce livre, mais je ne m'en lasse pas.
Par contre, j'ai lu hier soir Le dernier héritier de Castle Connor, et mon avis est mitigé. Ca se laisse lire, mais il me manque l'ambiance gothique et sombre que j'aime tant chez Le Fanu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Dim 13 Fév 2011 - 16:46

J'ai lu Carmilla et j'ai eu beaucoup de mal à le finir... ou plutôt à le commencer. C'était tellement lent à se mettre en place que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois, j'ai rarement lu aussi lentement

Si l'Oncle Silas est écrit pareillement, je ne vais pas m'y risquer pale
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Sheridan Le Fanu : La Maison près du cimetière   Lun 14 Nov 2011 - 17:15

Bon, j'ai vu qu'il y avait un topic sur L'Oncle Silas ouvert il y a déjà quelques temps, mais apparemment, rien sur La Maison près du cimetière. Je ne présenterai pas Le Fanu, je suppose que tout le monde connaît ici l'auteur de Carmilla ! J'ai eu envie, subitement, d'un peu de gothique, et me suis tourné un peu au hasard vers ce titre, réédité il y a peu chez Libretto / Phébus. J'en ai lu une centaine de pages : il s'agit d'un sacré pavé ! Cette fois, pas de fantastique, ou même d'angoisse ; juste un peu de macabre. Il s'agit avant tout d'une comédie truculente, peuplée de très nombreux personnages, qui prend place dans un petit village près de Dublin. On y suit les allées et venues de chacun, sans qu'un véritable héros ou une histoire stricto sensu n'émergent. Cela peut sembler déroutant, mais au fil des pages, on a l'impression de devenir soi-même un personnage de ce village farfelu. Ceci étant, il y a un peu de macabre, mais le tout dans une ambiance plutôt détendue. Ce n'est pas un texte évident, je trouve, car le refus de l'action et de la dramaturgie classique sont difficiles à surmonter pour des lecteurs modernes. Mais je crois vraiment que c'est un texte qui vaut le coup. Je vous en dirai plus quand je l'aurai fini !
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Lun 14 Nov 2011 - 17:26

Merci Florizel, ça m'a l'air passionnant !

Mais je pense que tu aurais pu mettre ton post dans le même topic que L'Oncle Silas, on change le titre du topic dans ce cas... Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Lun 14 Nov 2011 - 23:04

Je me réjouis de lire tes impressions une fois que tu auras fini ce livre, Florizel. Il est rare qu'on associe Irlande et comédie truculente, ça a l'air plutôt original. Very Happy

Comme l'a anticipé Lady Clare, j'ai fusionné ce nouveau sujet avec le topic consacré à L'Oncle Silas, dans lequel nous avions aussi parlé d'autres romans de Le Fanu. Et j'ai modifié le titre du topic, ce que j'aurais dû faire depuis longtemps, désolée. Embarassed

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
TheLadyInRed
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 26
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Lun 11 Juin 2012 - 21:35

"Carmilla" est un livre que j'ai lu en un aprem, tellement il est court et tant j'ai aimé!
Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais je suis bien contente de l'avoir découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Flo18
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Joseph Sheridan Le Fanu et ses oeuvres   Mar 2 Oct 2012 - 9:21

L’Irlandais Joseph Sheridan Le Fanu (1814-1873) ressemble lui-même par certains traits à un personnage de roman noir. Après la mort de sa femme, il demeure inconsolable et s’enferme dans sa maison dublinoise où il produit une quinzaine d’ouvrages en dix ans ! C’est la nuit, à la lueur des bougies et dans la plus complète des solitudes, qu’il rédige ses romans et nouvelles. Hanté par d’étranges cauchemars jusqu’au jour de sa mort, Le Fanu y puise directement son inspiration. Son œuvre, contemporaine d’un Dickens et d’un Wilkie Collins, est surtout connue en France par les amateurs de littérature fantastique.

Connaissez-vous ce talentueux auteur de l'époque victorienne?


Dernière édition par Flo18 le Mar 2 Oct 2012 - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7130
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Jeu 4 Oct 2012 - 14:00

J'ai voté pour "rien" car je connais le nom de S Le Fanu comme un des précurseurs des romans gothiques de Mary Shelley (Frankenstein) ou Ann Radcliffe (Udolfe) ou Bram Stocker (Dracula, un de mes préférés avec le Moine de Lewis), mais ça s'arrête là : je n'ai jamais rien lu de lui.

J'ai eu ma période "romans gothiques" quand j'étais au lycée, mais maintenant je ne supporte plus que Dracula et le Moine ; les autres sont trop datés trop vieillots, je trouve.

Il faudrait peut-être que je lise un livre de Le Fanu pour me faire une idée : que nous conseilles-tu Flo ???
Revenir en haut Aller en bas
Flo18
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Apologie de Sheridan Le Fanu :D !   Ven 5 Oct 2012 - 8:23

Le Fanu n'est pas un auteur gothique au sens propre du terme (d'ailleurs, chronologiquement, il est postérieur à la période gothique dont l'âge d'or est la fin du XVIIIème et le tout début du XIXème). Certains de ses romans sont effectivement dans cette lignée, mais il modernise considérablement le genre. Le meilleur exemple, c'est "L'oncle Silas". Il y a déjà un post là-dessus je crois, mais je peux en refaire un résumé.
(1863), ne comporte pas à proprement parler d’éléments surnaturels. Certes, on y évoque des revenants, mais il s’agit avant tout de créer une atmosphère horrifique, et en cela Le Fanu est un véritable maître.
« L’Oncle Silas » (1863) raconte l’histoire d’une jeune fille ingénue en proie à de sombres complots. A vrai dire Mathilde Ruthyn a tout de l’héroïne de roman noir : son jeune âge, sa fortune et son absence de protection –elle est orpheline !- en font la cible idéale pour des intrigants dénués de scrupules… et d’argent. Ajoutez à cela une âme pure et une parfaite naïveté, qualités parfois exaspérantes aux yeux du lecteur moderne, mais nécessaires pour en faire une victime. Le Fanu se plaît à soumettre cette proie facile aux plus odieuses machinations. Placée sous la tutelle d’un oncle inquiétant dans une demeure non moins effrayante, déracinée, isolée progressivement de tous ses alliés, Mathilde devra affronter bien des épreuves qui menaceront non seulement ses biens mais sa vie même. Trahisons, enlèvements, squelettes et couloirs sombres sont ici au rendez-vous, dans la lignée d’Ann Radcliffe, à laquelle l’auteur rend d’ailleurs explicitement hommage. Pourtant, malgré deux meurtres suggestifs, on est loin du "gore" avec effusion de sang gratuite. Ce sont surtout les figures de la perversité humaine qui rendent ce roman effrayant. Le scénario est bien bâti et le suspense monte jusqu’à un point insoutenable. On peut donc parler d’horreur psychologique, de terreur diffuse et encore bien efficace aujourd’hui. Jusqu’où iront le machiavélisme de la sinistre « Madame » et la dépravation de Dudley? L’oncle Silas est-il réellement le parent dévoué qu’il veut paraître ? Mais alors que signifie cette lueur spectrale dans ses yeux ? Mathilde fera-t-elle preuve de quelque fermeté, de quelque capacité de décision pour gagner la liberté et le bonheur ?
Ce roman est finalement un thriller captivant qui tient le lecteur en haleine, le plongeant peu à peu dans un effroi glacé. On appréciera aussi une description pittoresque de la nature.

Le Fanu est aussi un génie de la nouvelle fantastique. Il y a d'abord "Carmilla", sans doute son récit le plus connu, qui raconte - avec une grande audace pour l'époque! - une attirance fatale entre une vampire et une jeune femme, sa victime potentielle. Cette longue nouvelle a été publiée à l'origine dans un recueil intitulé "Les créatures du miroir". Celui-ci rassemble des nouvelles très réussies, comme "thé vert", "Monsieur le juge Harbottle", "Le familier" ou "L'auberge du dragon volant". Plusieurs de ces récits ont pour thème la hantise qui mène au suicide. Ils sont très originaux, bien écrits et n'ont plus grand chose à voir avec le gothique, si ce n'est leur noirceur et la présence du surnaturel. Mais c'est un surnaturel plus moderne, car ambigu: il laisse au lecteur plusieurs interprétations.
D'autres recueils de Le Fanu méritent d'être lus: beaucoup ont été publiés chez Corti (Domaine romantique) ou Néo (non réédité?). Il y a par exemple "Le Hobereau maudit", "Le peintre Shalken" ou encore "Le mystérieux locataire".
Quant aux romans, je ne les ai pas tous lus, je viens de commencer "La main de Wylder" et je compte lire par la suite "Prêt à mourir", le dernier roman écrit par Le Fanu. Je vous ferai part de mes impressions bientôt. En tout cas pour les amateurs de fantastique et de mystère, Le Fanu vaut VRAIMENT la peine d'être lu. personnellement, je le préfère de loin à Bram Stoker.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Mer 10 Oct 2012 - 19:42

Flo18, j'ai fusionné ton sujet avec le sujet existant. Wink

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Flo18
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: "Désir de Mort", le dernier roman signé Le Fanu   Mar 16 Oct 2012 - 11:42

« Je m’appelle Ethel Ware. Ma petite personne n’offre pas le moindre intérêt : vous en serez juge. J’aurai quarante-deux ans le 1er mai 1873, et je suis toujours célibataire. Je n’ai pas l’air, me dit-on, de la vieille fille que je suis. On ne me donne pas trente-cinq ans et, assise devant le miroir, je vois bien que mes traits n’ont rien de maussade ni de revêche. Qu’est-ce que cela peut faire ? Evidemment, je ne me marierai jamais et, en toute honnêteté, je me moque bien de plaire à quelqu’un. (…) Avec l’envol des années et la lente approche de l’heure où la poussière retournera à la poussière, l’amour de la solitude s’insinue en moi ; je n’ai aucun regret pour les jours perdus, ni aucune envie de retourner dans un monde clinquant et factice. C’est de l’enfance que me vient cet amour de la campagne solitaire, et l’expérience prématurée de tout ce qui est décevant et déplorable dans la vie n’a fait que le renforcer. »

Dans ce roman sombre et empreint de mystère, Le Fanu a choisi la voix d’une héroïne plus complexe et plus lucide que celle de « l’oncle Silas », roman écrit huit ans plus tôt.
Ethel Ware raconte ainsi ses souvenirs, souvent amers, mais aussi palpitants. Car si la vie n’a pas épargnée cette jeune femme, elle a aussi placé sur sa route des personnages hauts en couleurs et des expériences riches en enseignements. Privée très tôt de sa sœur, de ses parents et de sa confidente Laura Grey, Ethel se retrouve isolée et sans fortune. Autour d’elle gravitent d’inquiétants ecclésiastiques (des « papistes » évidemment !) et un aventurier sans scrupules, Richard Marston. La figure passionnée d’Harry Rokestone est également inoubliable.

Ce roman vaut surtout par le foisonnement des personnages et la puissance de certains d’entre eux. On y retrouve aussi les trahisons, les complots, les retournements de situation et la noirceur propres aux œuvres de Le Fanu ; mais il y a ici davantage de profondeur psychologique. On ne peut plus vraiment parler de roman gothique, comme pour « l’oncle Silas », car l’héroïne de ce livre a plus d’épaisseur et un caractère bien trempé ; elle porte sur le monde un regard plus lucide et assume ses passions jusqu’au bout, quitte à s’interroger sur la distinction entre le bien et le mal. Y a-t-il réellement « happy end », comme dans la plupart des romans victoriens ? Oui et non. La voix désabusée d’Ethel termine ses confessions par un point d’interrogation. Et c'est dans la solitude d'une nature grandiose, entre mer et montagne, que la jeune femme trouve une consolation.

Pessimiste, Le Fanu? Peut-être. Précisons que ce roman est le dernier qu'il a écrit, moins d'un an avant sa mort en 1873. A cette période, l'écrivain est obsédé par un cauchemar étrange dont il parle à son docteur: il se voit déambuler dans une maison effrayante prête à tomber sur lui. Lorsqu'on le retrouve mort dans son lit, son visage offre une expression d'effroi sans égal, au point que son médecin aurait dit: "La maison a donc fini par s'écrouler!"

Si vous aimez les romans à mystère, riches en rebondissements, à la Wilkie Collins, je vous recommande fortement cette lecture, d'autant que le style de Le Fanu est toujours agréable et entraînant. Un auteur à redécouvrir, et pas seulement pour ses nouvelles fantastiques!
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4052
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Lun 11 Mar 2013 - 21:15

Petit up de topic avec mon avis sur Invitation au crime que je viens de finir. cheers

Voici le résumé :
Citation :
Richard Marston, aristocrate désargenté qui a passé la quarantaine, règne sur le domaine des Hêtres Gris qu'il n'a plus guère les moyens d'entretenir, entre sa femme qu'il délaisse, sa fille encore dans l'enfance... et la gouvernante française, Mlle de Barras, invitée à tenir compagnie aux deux dames du lieu.
Mlle de Barras a des manières, déploie mille attentions à l'endroit de la maîtresse de maison dont elle devient vite la confidente, mais sa venue aux Hêtres Gris semble donner le signal de quelques bouleversements inquiétants (dont on laissera le lecteur découvrir les signes annonciateurs). Bientôt la vie monotone et apparemment austère du manoir est troublée par l'arrivée d'un nouvel invité : Sir Wynston Berkley, célibataire coureur de jupons qui fut jadis le rival de Marston à l'occasion d'une amourette de jeunesse. Avec lui, une porte semble s'ouvrir sur un passé que les habitants de la place feignaient d'avoir oublié. Un passé qui a la vie dure, et qui poussera bientôt l'un des protagonistes au crime de sang...

C'est un roman policier, mais on y ressent aussi l'influence du roman gothique et la psychologie des personnages y est assez poussée (surtout celle de Marston).
Le roman est assez court (160 pages ) et on est tout de suite happé par le style fluide et riche de Le Fanu. Ses descriptions, très précises (autant par le sens des mots que par ce qu'ils ne disent pas et ne font que suggérer) nous entraînent dans les méandres des réflexions des personnages.
L'auteur se sent obligé de participer et entraîne le lecteur dans un jeu subtil de commentaires pour attiser sa curiosité.

La fin est assez lapidaire et tout est résolu ou presque d'une façon magistrale mais quand même de façon assez attendue.

En fait ce roman m’a un peu fait penser au film Gosford Park. Des indices sont disséminés tout au long du roman comme dans le film. Au lecteur de démêler les nœuds et remettre les pièces du puzzle en place, même si ce n'est qu'à la fin que tout s'éclaire. De même le meurtre ne peut sembler qu'un prétexte à la description psychologique des personnages

Comme vous l'avez sans doute compris, cette lecture m'a enthousiasmé et je ne peux que vous conseiller de le lire!!! Wink De mon côté je compte rajouter à ma PAL quelques titres de cet auteur ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7130
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Mar 12 Mar 2013 - 10:19

Ton commentaire enthousiaste sur ce livre fait plaisir Elianor !!

Je vais peut-être me laisser tenter, car je cherchais des conseils de lecture sur LeFanu, et ton compte-rendu donne envie ... et puis le liver est mince, cela me convient tout à fait cheers
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Lun 24 Fév 2014 - 23:58

Les mystères de Morley Court m'ont engloutie toute entière!!! J'ai adoré ce roman auquel j'ai accroché dès le début et que j'avais un mal fou à lâcher  study 

L'intrigue est sinueuse à souhait et les personnages retors et machiavéliques, bref tout pour faire une bonne histoire avec en plus une fin qui ne déçoit pas une seconde (je n'en dis pas plus pour ne rien trahir). Au final on ne sait pas absolument tout des fameux mystères du manoir de Morley Court mais on en sait beaucoup et le reste on peut l'imaginer.

Donc voila un nouvel auteur anglo-saxon découvert et un nouveau filon à creuser!

  
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3425
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Sam 23 Juin 2018 - 13:50

Je m'aperçois que je n'ai jamais posté dans ce sujet, alors que cela fait quelques années que je me suis lancée dans une intégrale de son œuvre et qu'auparavant, j'avais lu Carmilla, La Maison près du Cimetière et Les Mystères de Morley Court que j'avais appréciés.

Pour le mois victorien je l'y suis replongée avec Willing to Die. J'ai bien aimé l'héroïne, qui raconte son histoire quelques années après et qui a donc un peu de recul, ce qui la rend un peu moins naïve que certaines autres héroïnes dans ce genre de roman. Cela dit, quand on a lu plusieurs romans de Le Fanu, on a tendance à voir revenir les mêmes ficelles et personnages: les rancunes qui durent des années, les histoires d'héritages, les personnages sinistres vêtus de noir qui apparaissent de temps en temps dans la vie du personnage principal, toujours annonceurs de problèmes à venir Laughing Mais c'était plutôt un bon cru.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15975
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Sam 23 Juin 2018 - 19:23

Merci pour ton avis Zakath ! sunny Tu me donnes envie de découvrir l'une de ses œuvres bounce
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10430
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Dim 24 Juin 2018 - 10:28


Merci pour ton retour Zakath Nath. Si tu as des recommandations de titres pour les non-initiés, je suis preneuse  Wink .

Ce romancier fait partie de ceux que je compte découvrir, du moins ses romans non fantastiques. Les titres ne manquent pas, vos commentaires enthousiastes sont très encourageants  Very Happy .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53045
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   Dim 24 Juin 2018 - 10:43

Je suis en train de lire "la maison près du cimetière", et je me régale !! Si vous connaissez "Les aventures de MrPickwik" de Dickens, c'est un peu dans le même ton d'humour caustique avec une galerie de portraits incroyable, et une pincée (toute petite) de fantastique, une autre pincée (plus forte) de mystère, de l'émotion et une écriture foisonnante (parfois je me perds dans une phrase, je l'avoue ! Laughing ) Hier dans le train je riais toute seule à la lecture des aventures de deux officiers de la marine royale irlandaise partis donner une sérénade et en grande peine au milieu d'une rivière encombrés dans leur tenue d'apparat et leurs guitares !! Laughing Laughing En bref, je le recommande vraiment !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sheridan Le Fanu : L'Oncle Silas et autres romans
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CARMILLA de Sheridan Le Fanu
» Sheridan le Fanu - Schalken le peintre
» [Sheridan Le Fanu] Carmilla
» Carmilla & Autres Nouvelles - J. Sheridan Le Fanu
» Roddy DOYLE : La trilogie de Barrytown et autres romans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: