Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 57
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Jeu 4 Nov 2010 - 23:12

C'est bien de lire des avis plus partagés! Je suis d'accord avec toi sur le dernier point de ton spoiler mais j'avoue ne pas y avoir accordé beaucoup d'importance.

Par contre je ne suis pas d'accord avec toi sur le 2ème point : le parallèle très exagéré entre les 2 vies accroit le coté tragique de leurs destins et c'est l'exagération qui donne cette ambiance de malédiction, non?

Pour le premier point

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Ven 5 Nov 2010 - 20:44

althea a écrit:
Par contre je ne suis pas d'accord avec toi sur le 2ème point : le parallèle très exagéré entre les 2 vies accroit le coté tragique de leurs destins et c'est l'exagération qui donne cette ambiance de malédiction, non

C'est vrai mais j'aurais préféré que ce soit un peu plus nuancé car c'était un peu trop, et ça ne me paraissait plus assez crédible, le comble ayant été pour moi l'histoire du stylo, improbable!

Après ce n'est pas quelque chose qui a gâché ma lecture et je m'en accomode Smile
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 57
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Sam 6 Nov 2010 - 0:05

nathy's a écrit:

C'est vrai mais j'aurais préféré que ce soit un peu plus nuancé car c'était un peu trop, et ça ne me paraissait plus assez crédible, le comble ayant été pour moi l'histoire du stylo, improbable!

Moi j'ai beaucoup aimé le retour du stylo lol! Je crois que pour ce genre de roman "d'ambiance", soit on se prend au jeu de l'écrivain et ensuite, on ne cherche plus le réalisme (même si tout ne fonctionne pas), soit le charme ne prend pas et les effets deviennent alors très artificiels.C'est dommage, la magie de l'ombre du vent n'a pas opéré sur toi! Laughing



Le jeu de l'ange te plairait sans doute plus (c'est plus gothique, tout aussi noir mais moins glauque) Aie Aie aie, je sens qu'avec de tels qualificatifs tu ne vas pas te précipiter pour le lire... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Sam 6 Nov 2010 - 0:25

Non j'ai été prise dans l'histoire mais pas à fond (la faute aussi au fait que je l'ai lu étalé sur trois semaines environ...)

mais je ne pense pas lire Le Jeu de l'ange, ce roman était tellement noir, ça m'a un peu écoeurée, autant de haine No
Revenir en haut Aller en bas
Setsuka
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Ven 3 Déc 2010 - 14:30

J'ai adoré l'ambiance livre, cet histoire de Cimetière des Livres Perdus, le fait que le personnage principal décide retrouver un auteur...
Ca va très vite à lire, c'est super beau et c'est captivant !
J'ai hâte de lire "Le Jeu de l'Ange" du même auteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.land-of-books.skyrock.com
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10886
Age : 28
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Sam 26 Fév 2011 - 9:11

J'ai fini l'Ombre du vent hier soir et j'ai beaucoup aimé.
Le livre est très prenant (au bout de 50 pages, j'étais perdue Razz) et l'intrigue pas trop mal ficelée.
Bien sûr il y a des éléments trop gros
Spoiler:
 
Les personnages secondaires (en particulier Fermin mais aussi Jacinya, Nuria...) sont très sympas Smile
Et l'idée du Cimetière est vraiment originale, dommage qu'elle ne soit pas plus développée...
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 36
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Lun 6 Juin 2011 - 16:18

Marina



Citation :
Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne. Où est-il allé et que lui est-il arrivé ? Quand l’histoire commence, Oscar vagabonde à travers Barcelone. Attiré par une mystérieuse maison apparemment abandonnée, il pénètre à l’intérieur. Se croyant seul, il commence ses investigations. Alors qu’il est en train d’examiner une curieuse montre à gousset laissée sur une table, il se rend compte que quelqu’un l’observe. Terrorisé, il s'enfuit. En rentrant au pensionnat, il s’aperçoit qu’il a gardé la montre. Tenaillé par les remords, il retourne quelques jours plus tard dans la grande maison. Il y fait alors la connaissance de Marina, fille du propriétaire. Elle a son âge, de l’audace et une intelligence très vive. Elle entraîne son nouveau compagnon dans l’élucidation d’un mystère qui la tourmente : au coeur du plus vieux cimetière de Barcelone, une vieille femme voilée visite une tombe anonyme sur laquelle figure le dessin d’un papillon noir. Qui est-elle, et qui dort sous la pierre tombale ? En menant leur enquête, les deux adolescents franchissent les limites d’une propriété privée délaissée. Dans la serre qui la jouxte, des pantins en partie amputés de leurs membres pendent dans les airs. Soudain, ils descendent lentement et semblent s’animer. Une odeur pestilentielle envahit la serre… Sur le fronton, un papillon noir identique à celui de la tombe paraît contempler l’épouvantable scène. Parcourant les plus effrayants endroits de Barcelone, s’égarant dans les entrailles de souterrains où vivent des créatures de cauchemar, s’enfonçant dans les coulisses d’un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d’une tragédie vieille de plusieurs décennies. La vengeance est en route, mue par une armée de fantômes, guidée par un savant de génie et une amoureuse désespérée. Entraînés dans la folie homicide de ces ombres tout droit sorties du passé, Oscar et Marina frôlent la mort. Pourtant, celle-ci les attaquera là où ils ne l’attendaient pas..

J'ai lu ce livre avant mon départ en vacances (et j'ai dû attendre mon retour pour lire les 10 pauvres pages qui me restaient à lire... A ne pas faire, car du coup, je n'étais plus du tout dans l'ambiance du livre et ça m'a gâché la fin) et j'ai bien aimé, même si, pour moi, "L'ombre du vent" est meilleur.
Alors forcément, vu que je n'ai pas pu donner mon avis juste après ma lecture, je ne peux pas vous dire grand chose, mis à part que ce livre est vraiment sombre et inquiétant à beaucoup d'endroits. C'est une histoire d'amour, de mort, de vengeance, bref que du bon, mais à ne pas lire la nuit seule car certains passages, je le répète, sont vraiment stressants pour mes pauvres nerfs!
Un peu déçue quand même par la fin, même si je pense que je l'aurai plus apprécié si je l'avais lu dans la foulée.
Revenir en haut Aller en bas
Laurenzina
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 40
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Mar 19 Juil 2011 - 0:03

L'Ombre du vent est une merveille ! Je m'apprête à lire Marina... J'espère l'aimer tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
marion65
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: l'ombre du vent   Dim 6 Nov 2011 - 13:49

j'aimerai ouvrir un topic sur mon dernier coup de coeur littéraire. cet été j'ai acheter un peu par hasard L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon.
Sur la couverture une critique de Lire disant : "si vous avez le malheur de lire les trois premières pages de ce roman, vous n'avez plus aucune chance de lui échapper."
ET bien cela c'est révélé vrai, dès le début du livre l'intrigue fonctionne et on ne veut déjà plus s'arrêter.

Voici un petit résumé:
Dans la Barcelone de l'après guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon- Daniel Sempere, le narrateur- dans un lieu mystèrieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. l'enfant est ainsi convié à choisir par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventure et de secrets "enterrés dans l'âme de la ville" : l'ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique où les mystères s'emboitent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

le récit est vraiment bien structuré, des rebondissements surviennent alors que l'on ne si attend pas, et jusqu'à la fin le suspense est préservé et la chute est vraiment attendue. je ne veux pas trop dévoiler l'histoire, mais ce roman est tout à fais passionnant, il mèle le récit, l'histoire de Barcelone sous le Franco et sa dictature, qui semble être vivante sous nos yeux et qui révèle ses fantômes, et l'on se prend vraiment d'attachement pour le jeune héros qui grandit au fil du livre. En effet, on suit le garçon qui se lance à la recherche de l'auteur du livre qu'il a "adopté", ce qui n'est pas sans risques pour lui.
De plus, si vous avez eu la chance d'aller un jour a Barcelone, vous reconnaitrez surement la ville et son atmosphère dans les description de l'auteur.

En ce qui concerne l'auteur l'ombre du vent est son premier livre écrit en 2001, le titre original est la sombra del viento (je trouve çà plus joli en espagnol). il a obtenu de nombreux prix en Espagne, aux USA et en France dont le prix du meilleur livre étranger. l'auteur a écrit un second livre, le jeu de l'ange que je n'ai pas encore lu.

En bref, je ne saurais que vous conseillez la lecture de ce roman, et je serai ravie d'avoir vos avis et vos impressions. Pour ceux qui l'ont déjà lu, j'aimerai aussi avoir vos impressions.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24078
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Dim 6 Nov 2011 - 13:54

Marion, comme je te l'ai dit sur un autre topic, L'ombre du vent et son auteur ont déjà été pas mal évoqué sur notre forum. C'est ici que cela se passe. Arrow

Quand tu auras lu ce message, je fusionnerai ton sujet avec le sujet existant. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marion65
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Dim 6 Nov 2011 - 14:02

merci beaucoup pour ta réponse, je suis nouvelle et j'ai pas encore tout compris en ce qui concerne le fonctionnement, j'ai noté ma recherche dans l'espace chercher et je n'ai trouvé. alors peut être que je ne n'ai pas fait comme il fallait. Crying or Very sad
je te laisse fusionner mon message et je suis impatiente de lire ce topic
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24078
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Dim 6 Nov 2011 - 14:34

Voilà, j'ai fusionné, et également changé le titre du sujet, pour qu'il apparaisse plus facilement comme résultat lors des recherches.

Marion, je suis consciente qu'il n'est facile de s'y retrouver, surtout lorsqu'on débute. Et même après, d'ailleurs. rendeer N'hésite pas à poser des questions, tu trouveras toujours quelqu'un pour te répondre. Very Happy Et n'hésite pas non plus à flâner dans les différents sous-forums et à passer en revue les titres des sujets existants pour te donner une idée de leur contenu. Tu verras, il y a de quoi se perdre. Cool sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Ven 15 Mar 2013 - 13:29


J’ai terminé hier L’ombre du vent, séduite et comblée. J’en avais entendu beaucoup de bien et avais peur d’être déçue. Mais non, j’ai été prise par le récit dès les premières pages et ai difficilement pu m’en détacher.

L’intrigue à l’atmosphère sombre rappelant Dickens est brillante, oscillant entre roman policier et roman d’apprentissage, le tout saupoudré de deux belles histoires d’amour. J’ai tout de suite aimé le mystère entourant les romans de Julian Carax, et plus largement que l’ensemble se déroule dans le monde des livres. Au-delà de l’histoire de Daniel, ce roman est un bel hommage à la lecture et au plaisir de se plonger dans un bon livre.
Ce n’est toutefois pas un roman parfait. Les éléments qui m’ont déplu correspondent au spoiler de Nathy’s en page précédente.
Spoiler:
 
Autre point faible, Fumero, trop noir et trop méchant. L’excès de méchanceté chez un personnage ne me gêne pas lorsqu’il est compensé par un ingrédient intéressant comme l’humour, mais dans ce cas précis son cas est vraiment exagéré. Humour que justement, j’ai énormément apprécié chez Fermin. J’ai adoré ce personnage loquace et optimiste, à l’ingéniosité à toute épreuve
.
Dernier point, le style, enlevé, beau, et très agréable à lire.

Je garderai donc un très bon souvenir de ce roman, qui marque ma première plongée dans la littérature hispanophone, découvert avec curiosité et lu avec grand plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8151
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Sam 16 Mar 2013 - 12:16

Tiens c'est marrant, j'ai rangé ma bibliothèque pendant les vacances et je suis retombée sur ce livre, j'avais oublié qu'il était sur ma PAL. lol!

Ton avis donne envie en tout cas Tatiana. sunny

Si tu veux poursuivre un peu avec la littérature hispanophone, je ne suis pas une grande connaisseuse mais je pense que Cent ans de solitude de Garcia Marquez est incontournable. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Sam 16 Mar 2013 - 14:15


Contente de t'avoir donnée envie, esperluette Very Happy .

Merci pour la recommandation, c'est noté. Parce que ma lecture m'incite effectivement à continuer sur ma lancée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ardilla
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : midi-pyrénées
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Ombre du vent   Dim 17 Mar 2013 - 11:21

J'ai découvert ce livre par hasard, et j'ai beaucoup aimé.

D'abord le titre "l'ombre du vent", j'apprécie la poésie qui se dégage de ce titre, ensuite la belle idée d'amener un enfant "dans le cimetière des livres oubliés". L'enfant doit choisir un livre. J'imagine, un tel lieu en France

où je déposerai mon livre préféré, pour les générations futures, avec un petit mot pour dire pourquoi j'ai choisi ce livre.

"L'ombre du vent" a pour cadre la ville de Barcelone. Ambiance gothique. Barcelone a été dévastée par la Guerre d'Espagne (1936-1939), elle a subi des bombardements, les républicains fuyant les armées de Franco

se sont réfugiés dans cette ville, puis terrorisés ont fui encore , mais vers la France. La ville de Barcelone a été brisée. Beaucoup de républicains étaient emprisonnés et exécutés, à Montjuich, longtemps après que la

guerre eût été finie.

Ce passé sombre est bien restitué, dans ce livre passionnant.

Il y a quelques années, j'ai recommandé ce livre, à mon club de lecture, et il a obtenu un franc succès.
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8151
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Jeu 21 Mar 2013 - 19:31

Carlos Ruiz Zafon est dans La grande librairie ce soir (avec Umberto Eco). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Jeu 21 Mar 2013 - 19:58


Merci pour l'info esperluette, je ne vais pas pouvoir regarder l'émission en direct mais heureusement elle sera disponible en replay. Je suis curieuse de découvrir l'auteur maintenant que j'ai une lecture derrière moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
austen94
Victorian Time Lady
avatar

Nombre de messages : 3182
Age : 50
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Jeu 21 Mar 2013 - 22:16

et il sera présent au Salon du Livre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
papotea
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1444
Age : 42
Localisation : quelque part dans la verte Normandie
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Ven 17 Oct 2014 - 18:06

Je viens d'achever Marina, qui est mon deuxième Carlos Ruiz Zafon après l'ombre du vent.

le pitch: Dans la Barcelone des années 1980, Oscar, quinze ans, a l'habitude de fuir le pensionnat où il est interne. Au cours de l'une de ses escapades, il fait la connaissance de Marina. Fascinée par l'énigme d'une tombe anonyme, Marina entraîne son jeune compagnon dans un cimetière oublié de tous. Qui est la femme venant s'y recueillir? Et que signifie le papillon noir qui surplombe la pierre tombale? S'égarant dans les entrailles d'une terrifiante cité souterraine, s'enfonçant dans les coulisses d'un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d'une tragédie vieille de plusieurs décennies.


Attention, Marina est un titre un peu trompeur... Elle est certes un personnage important, mais elle n'est pas du tout l'axe central... Suspect

Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé : Ruiz Zafon a un style très agréable à lire, très fluide, et il a l'art de créer des ambiances inquiétantes, sombres, gothiques, grâce à des ingrédients bien précis - que l'on retrouve dans l'ombre du vent au demeurant - : une Barcelone comme un décor de théâtre baroque, des maisons en ruine, des vieux cimetières oubliés, des malédictions, des incendies, des personnages abîmés tant au physique qu'au moral...le tout vu par les yeux d'un héros jeune - sorte de novice qui va entrer dans des évènements graves qui le dépassent, et une jeune fille belle comme un rêve...

Cet univers vous poursuit longtemps après avoir refermé le bouquin, ce qui est un vraie force...j'adhère vraiment aux ambiances créées par Ruiz Zafon.

Deux choses m'ont gênée:

La première est très personnelle: si dans l'ombre du vent on lorgne un peu vers le fantastique, dans Marina on y est carrément...c'est très bien fait, mais moi je ne suis pas une fan de ce genre  de littérature.

La seconde c'est l'abus du procédé narratif: genre un personnage raconte pendant un ou deux chapitres une grosse partie de l'histoire, ce qui fait avancer le lecteur en accéléré sans passer par l'étape dialogue. Ca ne m'avait pas gêné dans l'Ombre du vent, par contre dans Marina, qui est beaucoup plus court, l'auteur y a recours ou 4 ou 5   fois, et ça fini par être lassant. Comme si Ruiz Zafon n'était pas très à l'aise avec les dialogues. scratch

Ceci dit globalement mon impression est bonne, et je pense que j'en relirai avec plaisir. study..

Edit: la preuve, je viens de télécharger sur ma liseuse "les lumières de septembre".

Le pitch :1937. Simone Sauvelle accepte d'être secrétaire particulière de Lazarus Jann dans sa propriété de Normandie. Elle part avec sa fille Irène et son fils Dorian. Irène tombe amoureuse d'un jeune homme Ismaël. C'est alors qu'une force criminelle prend possession de la maison...
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Dim 5 Avr 2015 - 12:42

Je n'ai pas encore lu L'ombre du vent (honte à moi) mais j'en ai lu d'autres de l'auteur. Ces trois romans sont souvent présentés comme une trilogie et pourtant n'ont aucun lien entre eux.

Le prince de la brume


Citation :
1943. Menacée par la guerre, la famille Carver gagne la côte anglaise et emménage dans une belle maison de station balnéaire. Mais un démon les y a précédés... Intrigués par l’histoire trouble de la maison et ses ombres rôdeuses, Max et Alicia, les enfants Carver, explorent les alentours : le jardin aux statues si expressives, l’épave du cargo échoué dans la baie... De redoutables secrets les attendent. D’un Prince, surgi de la brunie, la malédiction attend son accomplissement.

La guerre a déraciné bien des familles et celle de Max, le héros, n’y a pas fait exception. Pour fuir la ville et ses bombardements, la famille Carver trouve refuge dans une petite ville balnéaire. Ils reconstruisent alors leur vie dans leur nouvelle maison au bord de mer mais très vite des choses étranges se passent. Le danger rôde, un danger plus grand que la guerre elle-même.

Pour son tout premier roman paru en Espagne en 1993, Carlos Ruiz Zafon va amorcer ce qui sera sa marque de fabrique par la suite. Il va jouer de nos peurs. Vous ne trouverez rien de gore ni de gros effets liés à l’horreur. L’auteur place son récit autrement, il crée un roman d’ambiance. On retrouve ici les marques de ses prochains récits : le courage que seuls peuvent avoir les enfants, la notion de l’amitié, du sacrifice. Mais ses héros ne sont pas parfaits non plus...

Le récit est intéressant, cohérent et très bien écrit. On lui reprochera cependant une certaine précipitation finale. Mais la patte Zafon est là et bien là.

Les lumières de septembre (mon préfèré)



Citation :
1937, Simone Sauvelle et ses deux enfants, Irène et Dorian, déménagent en Normandie, où la mère accepte un poste de gouvernante chez l’étrange M. Lazarus, un fabricant d’automates. Celui-ci vit avec sa femme, qu’il soigne depuis plus de 20 ans, dans un immense manoir, rempli de ses créations. Alors qu’Irène se fait des amis et tombe même amoureuse, une force obscure sévit au manoir. La tragédie est proche…

Lorsqu’une mère de famille dans le besoin reçoit une offre d’emploi loin de Paris, c’est avec bonheur qu’elle saisie la chance d’une vie meilleure loin de la capitale et ses créditeurs, une chance pour ses enfants de vivre leur enfance après la mort de leur père. Direction la Normandie où très vite la petite famille prend ses marques et s’intègre avec facilité dans le petit village de la côte. Mais bientôt l’horreur frappe à leur porte et l’histoire s’emballe.

Irène et Ismaël, deux adolescents amoureux et Dorian le petit frère d’Ismaël sont au coeur du récit. Entre découverte des premiers émois amoureux et la passion d’un petit garçon pour la géographie, ils prennent plaisir à cet été 1937. Tous trois vont voir leur vie bouleversée par un événement tragique. Du jour au lendemain, une ombre place au dessus d’eux.

Dans la préface du livre, Carlos Luis Zafon explique avoir commencé sa carrière d’écrivain par de la littérature jeunesse. Mais le défi pour lui était d’offrir au plus jeunes, un livre qui plairait aux adultes. Le pari est réussi ! Si les ingrédients de la littérature jeunesse sont bien présents (des enfants où adolescents qui sont les héros du livre), la poésie de l’histoire et sa construction sont de nature à intéresser voir passionner les plus « vieux ».

Nous sommes ici dans une histoire fantastique … à l’ancienne. Non pas que le texte soit suranné, l’intrigue use des ficelles fantastique comme l’on ne retrouve plus réellement. Point de vampires amoureux ou autre créatures de la nuit, l’auteur joue avec nos peurs : notre peur du noir, de l’ombre .. Mais aussi avec les sentiments, l’amour qu’il soit filial ou non, le courage … Le courage de trois enfants qui vont affronter le « monstre ».

J'ai été fascinée par cette histoire! On tourne les pages sans réellement sans s’en apercevoir mais une fois le roman terminé, c’est avec une certaine réticence que l’on éteint la lumière !


Le palais de minuit


Citation :
Calcutta, 1932. Ben et sa soeur jumelle Sheere, séparés depuis leur naissance seize ans plus tôt, se retrouvent enfin. Mais à peine réunis, les voilà traqués par un mystérieux assassin. Aidé par la Chowbar Society, un club secret créé avec six copains de l’orphelinat, Ben devra faire face à Jawahal, un démon maléfique, une âme damnée qui doit tuer l’un de ses enfants pour trouver le salut... Commence alors une course-poursuite, entre palais abandonnés et trains fantômes. L’odyssée indienne de deux enfants qui vont tout faire pour échapper au spectre de la terreur et mettre un terme à la malédiction...

Plongés dans la ville de Calcutta nous allons vivre, en compagnie d’une étrange société secrète, la semaine, voir la nuit, qui va à jamais changer la vie de sept personnes.

Nous découvrons sept orphelins unis par le même serment et en vertu duquel, ils vont devoir affronter l’inimaginable pour aider l’un d’entre eux : Ben.

Ben n’est pas un orphelin comme les autres. Son existence est entourée de mystère et de plus, il découvre à la veille de ses 16 ans qu’il a une famille et surtout une jumelle. Mais un grave danger pèse sur le frère et la sœur. Et c’est aidés des amis du jeune homme qu’ils découvriront le secret de leur naissance.

Une fois encore j'ai été étonnée du sens du récit de Carlos Luiz Zafón. Il nous conte une histoire qui va nous emmener dans l’étrange et mystérieuse Calcutta, dans une Inde pleine de légende et de magie. Pourtant, le roman ne m'a pas totalement emportée, quelque chose fait que je suis restée en retrait sans m'attacher réellement aux personnages. Peut être est-ce du au fait que par leur nombre, ils ne sont qu’effleurés ? Que le narrateur n’est pas le héros de l’histoire ?

De plus, malgré les bonnes idées de l’auteur, certains aspects de l’histoire paraissent trop "énormes" pour réellement convaincre le lecteur. Dommage...


Il me reste maintenant à enfin lire, L'ombre du vent lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10886
Age : 28
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Mar 14 Juil 2015 - 9:29

Tombée sur Marina dans une librairie d'occasion, et ayant un bon souvenir de L'ombre du vent, je me suis lancée et j'ai bien aimé.
Ce roman se lit vraiment très vite et est très haletant, passé un certain stade, il devient difficile de le refermer.
Après la dimension fantastique est pleinement assumée, ça faisait un moment que je n'avais pas lu ce genre d'ailleurs.
Bref un bon moment de lecture, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16596
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Mar 14 Juil 2015 - 14:37

Merci pour ton avis, Ju ! cheers

Je profite de ton message pour dire que j'ai adoré L'Ombre du Vent (que j'ai terminé il y a peu ), à tel point que je l'emporterais bien sur une île déserte ! J'ai trouvé tout ce que j'aime dans ce roman (du suspense avec une enquête passionnante, une atmosphère pesante, des histoires d'amour), et les personnages ont été terriblement attachants
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Mar 30 Mai 2017 - 21:43

Je viens de finir l'ombre du vent et, après un début un peu poussif, un peu hésitant entre mystère et fantastique où j'ai eu du mal à m'installer, j'ai été emportée par ce roman dont le rythme s'accélère progressivement au fur et à mesure que le mystère s'épaissit et que le suspense augmente. Au final une bonne histoire, bien maîtrisée.
J'ai beaucoup aimé la reconstitution du Barcelone des années 50 sous les années de plomb de la dictature, ainsi que l'ambiance assez sombre dans laquelle les ombres inquiétantes du palais en ruine des Aldaya ou de l'asile de Santa Lucia et les pensions/appartements humides et sombres sont une composante déterminante.
J'ai bien aimé les faiblesses de Daniel, héros malgré lui, la truculence de Fermin ou de Ricardo Aldaya, le quatuor Carax-Moliquer-Aldaya-Fumero et la silhouette éthérée de Penelope.

Encore une bonne découverte que je vous dois (ainsi qu'au libraire qui a vaincu mes dernières hésitations).

Dans le style (je l'ai lu en VO) ça me fait penser à Arturo Perez Reverte.

EDIT: En relisant le topic, je me suis rendue compte que j'ai relevé comme vous
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   Jeu 1 Juin 2017 - 7:41


Contente de te savoir enthousiaste sur ce roman prenant MissA. J'en garde un bon souvenir, même si en 4 ans (déjà Shocked ) les ingrédients du récit comme les personnages ont eu le temps de s'estomper dans ma mémoire...

Ton parallèle avec le style d'Arturo Perez Reverte en VO me rappelle que je n'ai toujours pas découvert ce romancier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» L'ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon
» [Carlos Ruiz Zafon] Le jeu de l'ange
» L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafòn, Contemporain
» Deuxième texte reçu - Hommage à Carlos Ruiz Zafon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: