Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hommes, femmes, lecture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Hommes, femmes, lecture...   Ven 27 Mai 2011 - 21:32

Je n'ai rien de concret à ajouter à ce sujet, je voulais juste signaler à Cat qu'elle pouvait continuer à y poster toute seule car je trouve le sujet très intéressant lol!

Cela dit, je vais quand même faire un effort et tenter de contribuer à cette discussion. Quand j'étais petite, je n'aimais pas tous les trucs "de fille" (un exemple absolument édifiant : je refusais de regarder Sailor Moon mais était complètement fan de Dragon Ball & co ; je n'ai commencé à porter des jupes et des robes qu'à la fin de la faculté. Ceci s'explique par le fait que ma soeur, avec qui j'ai 15 ans de différence, a quitté la maison à ses 18 ans et que donc, j'ai surtout eu pour modèle mon grand frère [avec qui c'était une guerre permanente, on se détestait à l'époque] et mon voisin qui était mon meilleur ami). Je lisais pourtant beaucoup, mais, étonnamment, aucun livre avec l'étiquette romantique (Rolling Eyes) car j'avais énormément de préjugés : ils étaient présentés comme sans réflexion, avec des personnages et un scénario caricaturaux, jouant sur la facilité, et en plus, c'était des trucs de filles donc faibles (j'étais très très intelligente à l'époque Laughing), je lisais donc, dans l'ordre : des Oui-Oui, des Chair de Poule, des livres policiers, des livres de Anne Rice, Anne McCaffrey et autre SF, puis de la littérature anglaise, pour enfin m'avouer qu'on pouvait tout aimer tant que c'était bien construit, même si il y a des coeurs et des sentiments dedans.

Alors... peut-être que pour les garçons c'est le même cheminement.
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Hommes, femmes, lecture...   Sam 28 Mai 2011 - 22:10

MD a écrit:
Le Grand-chef est thuriféraire en plus ! tongue
J'espère que le parfum n'est pas trop lourd? lol! A part ça, j'adore ce mot, j'aimerais le voir utiliser plus souvent. cheers

Merci d'avoir rompu mon isolement, les gens. sunny

Tatiana a écrit:
J'y vois peut-être le poids de la réputation de certains auteurs comme Jane Austen ou Charlotte Bronte qu'on considère souvent comme trop romantiques voire à l'eau de rose.
Sur la question de la dévalorisation de certains types d'histoires, j'ai une réponse pratiquement toute prête, mais j'attends l'aval de mes co-modératrices pour relancer la polémique. Very Happy


Sale Panda a écrit:
Je lisais pourtant beaucoup, mais, étonnamment, aucun livre avec l'étiquette romantique (Rolling Eyes ) car j'avais énormément de préjugés : ils étaient présentés comme sans réflexion, avec des personnages et un scénario caricaturaux, jouant sur la facilité, et en plus, c'était des trucs de filles donc faibles (j'étais très très intelligente à l'époque Laughing )

Tu me balises le chemin, Sale Panda. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Sethy
Demande enflammée


Nombre de messages : 378
Age : 49
Date d'inscription : 06/11/2011

MessageSujet: Re: Hommes, femmes, lecture...   Dim 13 Nov 2011 - 12:24

Il y a un élément qui différencie fortement femmes et hommes, ou devrais-je dire jeune femme et jeune homme, c'est la "maturité".

Les jeunes filles sont "mures" plus vite que les jeunes garçons. Elles ont donc des aspirations que les jeunes hommes ne peuvent pas combler. Je crois que ce manque fait que les jeunes femmes lisent beaucoup vers l'âge de 16-17 ans, et évidemment prennent des "bonnes habitudes".

Un autre élément à mon avis clé, c'est qu'il y a deux types de romans. Ceux qui ont un happy end, et les autres. De mon point de vue, les femmes sont plus à même d'apprécier les deux genres alors que les hommes, sont plus à la recherche du happy end. Je ne prétends pas que les jeunes femmes sont masochistes, je crois au contraire qu'elles ressentent le besoin de s'entrainer vis-à-vis d'un rôle qu'elles se sentent appelées à jouer. Lire "Le pavillon des cancéreux" à 16 ans, de sa propre initiative j'entends, ne sera jamais (?) un choix de garçon.

Ce n'est pas une question d'éducation !

La différence de maturité s'amenuise par la suite, et c'est souvent au contact d'une jeune femme que les hommes vont développer cet aspect de leur personnalité. Mais la vie actuelle, avec toutes ses tentations n'est pas propice à la lecture.


Pour ce qui est des romanciers et des lectrices, je commencerai par rappeler une évidence : il y a infiniment moins de romanciers que de lecteurs.

Les femmes ont généralement plus d'empathie que les hommes. Peu nombreux sont les hommes qui développent cette qualité, mais quand ils le font, ils deviennent d'excellents romanciers.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Hommes, femmes, lecture...   Dim 19 Aoû 2012 - 15:31

Je viens de tomber sur la présentation d'un bouquin qui va me permettre de faire remonter ce sujet : The Woman Reader, par Belinda Jack. C'est Hermione Lee, biographe d'Edith Wharton, qui en donne une critique très positive dans le Guardian. A history of women's reading, and those who opposed it. Arrow

Voici la présentation de l'éditeur :
Citation :
This lively book tells a story never told before: the complete history of women readers and the controversies their reading has inspired since the beginning of the written word. Belinda Jack's groundbreaking volume travels from the Cro-Magnon cave to the digital bookstores of our time, exploring how and what women have read through the ages and across cultures and civilizations. Jack traces a history marked by persistent efforts to prevent women from gaining literacy and to censor their reading. She also recounts the counterefforts of remarkable women - and some men - who have fought back and battled for the educational enfranchisement of girls. The book introduces dissatisfied female readers of many different eras - ancient poetesses disappointed by the limitations of male poets, Babylonian princesses calling for women's voices to be heard, rebellious nuns who wanted to share their writings with others, confidantes questioning Reformation theologians about their writings, famous and infamous wives whose reading provoked their husbands, and nineteenth-century New England mill girls who risked their jobs to smuggle novels into the workplace. Today, a new set of distinctions between male and female readers has emerged, and Jack explores such contemporary topics as the commitment of mothers vs. fathers to children's literacy, women's vocal demands for censorship in school libraries, and the impact of women readers in their new status as the prime movers in the world of reading.

Comme je suis faible, je l'ai immédiatement mis sur ma liste de livre à acheter. tongue

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Hommes, femmes, lecture...   Dim 19 Aoû 2012 - 15:35

Ce livre a l'air drôlement intéressant ! J'espère qu'une fois qu'il sera passé dans ta liste de livre achetés puis dans celle des livres lus, tu nous diras ce que tu en penses !
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hommes, femmes, lecture...   Aujourd'hui à 9:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Hommes, femmes, lecture...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hommes, femmes, lecture...
» [Kauffman, Jean-Claude] Corps de femmes, regard d'hommes
» Le grand mystère Hommes/femmes
» L'arrivée d'un enfant accroit les inégalités hommes/femmes
» Lutte dans la boue avec deux hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: