Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Dim Sep 16, 2012 12:11 pm


Tes premières impressions enthousiastes renforcent mon envie de le lire, Emily. C'est dit, je le rajoute sur ma PAL virtuelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Dim Sep 16, 2012 12:19 pm

J'ai ajouté ce livre à ma PAL il y a quelques mois, et comme Tatiana mon voyage dans l'ouest américain m'a donné encore plus envie de le lire. Very Happy J'ai également prévu de découvrir bientôt Louise Erdrich qui est considérée comme la voix de la communauté indienne aujourd'hui ; j'ai Love medicine sur ma PAL.

Je pense avoir lu le livre évoqué au début du topic par serendipity mais en version jeunesse, avec pour titre Ma vie chez les Indiens. Ce livre m'avait passionnée. study (edit : après recherches, il ne s'agit pas de la même histoire mais ces récits semblent présenter beaucoup de similitudes !)
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: indiens d'amérique   Dim Sep 16, 2012 7:20 pm

Je vous le conseille absolument esperluette et Tatiana !

J'ai fait une petite recherche cette après-midi et j'ai trouvé de très belles photos d'indiens que je partage avec vous. C'est formidable que la photographie existait alors !




Ci-dessous, les chefs Sitting Bull, Geronimo et Little Wolf (le chef Cheyenne de Mille femmes blanches)
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: indiens   Lun Sep 17, 2012 6:13 pm

je suis vraiment navrée de reposter Embarassed Je viens de terminer Mille femmes blanches et je préfère donner mon avis maintenant que tout est bien frais dans ma tête de squaw (j'ai peut être trouvé un rang... il faudrait que je réfléchisse à un nom indien ça pourrait être pas mal Razz )

Bref, mes premières impressions étaient les bonnes, ça faisait longtemps que je n'avais pas été autant transportée et impliquée dans un roman... j'avoue que ça a été très très dur de fermer la dernière page de ce roman après deux jours de lecture compulsive...

Spoiler:
 

Quoi qu'il en soit, je me demande même si je ne vais pas le relire tant j'ai aimé... C'est une lecture qui m'a marquée et je suis enchantée de ne pas être passé à côté de cet oeuvre si authentique et magnifique... (sans exagérations de ma part...) Je reste éblouie par le style de Jim Fergus, on a du mal à penser qu'un homme ait pu aussi bien reproduire les sentiments d'une femme, c'est assez incroyable...
Je pense toujours que ce roman pourrait, si c'est bien fait, faire un film splendide...
Maintenant j'ai bien l'intention de me mettre à l'autre roman de Jim Fergus, Marie Blanche je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5659
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Lun Sep 17, 2012 6:38 pm

Ouh, là, je sens qu'il faut que je me précipite, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: indiens d'amérique   Lun Sep 17, 2012 6:45 pm

Ca me ferait sacrément plaisir que tu le lise Selenh et que tu nous donne ton avis, comme Tatiana et esperluette ! Après je suis très enthousiaste parce que c'était un peu mon entrée en la matière en ce qui concerne les indiens, je me suis un peu sentie comme May Dodd en les découvrant... Mais ce qui m'a semblé à moi c'est que ça m'a bouleversée ! Je pense vraiment que ça peut te plaire !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9272
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Ven Sep 21, 2012 10:37 am

J'étais passée à côté de ton avis Emily et cela fait plaisir de lire autant d'enthousiasme, ce livre fait définitivement partie de ma PAL virtuelle cheers
(et pour mettre un petit coup de pression supplémentaire, Selenh, j'ai hâte de lire ton avis Very Happy )

Petit HS :
@ esperluette (mais pas que...) : Louise Erdrich m'intéresse aussi, elle était hier l'invitée de l'Humeur Vagabonde sur France Inter (cela peut se réécouter si l'on est intéressée Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Ven Sep 21, 2012 11:02 am

Emily, merci pour les photos et pour ton avis ! cheers

Serendipity, merci pour le lien, je vais essayer de penser à aller l'écouter. Wink J'avais beaucoup apprécié son interview par François Busnel sur la 5 et cette semaine Télérama lui consacre un article, alors je pense que je vais prévoir Love medicine dans mes prochaines lectures. bounce

(Pour parler de Marie Blanche, peut-être faudra-t-il créer un topic pour Jim Fergus ? l'avis d'Emily m'intéresse mais on risque d'être un peu HS ici. Razz )
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18583
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Ven Sep 21, 2012 11:49 am

1000 Femmes Blanches me faisait de l’œil depuis un moment! drunken merci, Emily pour cet avis si enthousiaste!!! cheers drunken il faut que je le trouve! bounce

pour ma part, j'ai vu le film The Last of the Mohican! Wink je me souviens très bien de certaines scènes drunken Sad et j'avais lu le livre juste après pour m'apercevoir que le film ne finissait pas comme dans le livre et qu'il y avait eu pas mal de modifications et des choses qui ont été zappées dans le film! mais ça reste un beau film qui est plus une histoire d'amour autour de batailles entre blancs et indiens qu'une fiction sur les Indiens! Wink
par contre, je recommande le film Danse avec les Loups, vraiment très beau et très riche concernant la vie de cette tribu Commanches! j'ai aussi lu le livre en anglais mais j'ai trouvé la lecture un peu laborieuse par moments à cause des longues descriptions et puis c'est un journal intime donc beaucoup de monologues! Sleep j'ai préféré le film! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: indiens d'amérique   Sam Sep 22, 2012 5:17 pm

Esperluette, mon avis sur Marie-Blanche risque en effet d'être HS... par contre si ça t'interesse, je pourrai toujours t'envoyer par MP mes impressions... j'ai un peu peur qu'un topic sur Jim Fergus ne fasse un doublon avec celui-ci, il y a pas mal d'avis pour mille femmes blanches sur ce topic... Mais si tout le monde est d'accord alors je pourrais le créer

En tout cas je suis ravie de vous avoir donné envie de lire Mille femmes blanches, j'ai vraiment adoré ce roman...
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: indiens d'amérique   Lun Oct 01, 2012 7:17 pm

C'est un peu tard mais je voulais juste dire que Little Big man d'Arthur Penn avec Dustin Hoffman passe en ce moment sur arte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Mar Oct 02, 2012 6:09 pm


Ah zut, ce film m'aurait intéressée, mais je suis passée à côté No .

Mais bonne nouvelle, c'est en fait tout un cycle que Arte consacre aux Indiens d'Amérique en octobre cheers . Tant mieux pour nous, et pour ce topic Very Happy .

Plus d'infos directement sur le site, par là Arrow

Demain soir sera diffusé Les disparues de Ron Howard avec Cate Blanchett et Tommy Lee Jones. Il me tente bien, mais je me demandais si certains Lambtoniens l'ont vu, histoire d'avoir l'un ou l'autre avis Question

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7391
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Mer Oct 03, 2012 1:25 pm

En ce qui me concerne "les disparues", je te le conseille Tatiana, c'est à la fois un thriller et une histoire entre un père et sa fille, avec des personnages entre 2 cultures (indienne / occidentale).

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt les pages de ce sujet sur les Indiens d'Amérique du Nord ; les peuples premiers de notre planète m'ont intéressé depuis toujours, je ne sais pas pourquoi.

Je voudrais dire 2 mots du livre Mille femmes blanches dont vous avez parlé, et qui m'a beaucoup marqué ; pourtant je l'ai lu il y a au moins 12 ans, c'est ma soeur qui me l'a offert alors qu'il venait juste de paraïtre. C'est vraiment un très beau livre, sur la condition des minorités opprimées : femmes et indiens, et la duplicité du gouvernement américain de cette époque. Je me suis toujours demandé pourquoi il n'a pas été adapté à l'écran car ça ferait un film magnifique.

Je voulais aussi parler des photographies de Edward Sheriff Curtis, dont certaines figurent dans le message de Emily-de-Winter.
Je laisse parler Wiki qui le dit mieux que moi :

Citation :
Edward Sheriff Curtis, né le 16 février 1868 près de Whitewater et mort le 19 octobre 1952 à Whittier, est un photographe ethnologue américain.

Il a été un des plus grands anthropologue social des Amérindiens d'Amérique du Nord1 — et l'Ouest américain — laissant trace d'écrits et de nombreuses photos sur verre. Ainsi, de manière non exhaustive, il a entrepris l'inventaire photographique 'amérindiens des 80 tribus existantes. Cette population indienne qui était estimée à plus d'un million d'individus au XVIIIe siècle, avait chuté aux alentours de 40 000 lorsqu'il débuta son projet.

Enfance et formation :

Edward S. Curtis est né près de Whitewater dans le Wisconsin le 16 février 1868. Il est le deuxième d'une famille de quatre enfants. Le père d'Edward Curtis, Johnson Asahel Curtis, était un vétéran de la guerre de Sécession et un ancien aumônier de l'armée devenu fermier. Il gardera de la guerre une santé fragile.

Lorsqu'Edward a cinq ans, sa famille déménage pour s'installer dans le Comté de Le Sueur au Minnesota, puis après sept ans plus tard à Cordova pour que le père ouvre une épicerie. Johnson Curtis travaillait aussi comme prédicateur. Il emmenait souvent son fils dans de longs voyages à cheval et en canoë lorsqu'il parcourait sa paroisse dispersée.

Edward Curtis montre rapidement un intérêt pour la photographie, technique alors émergente, en fabriquant son propre appareil photographique. En 1885, il fut apprenti chez un photographe de Saint Paul.

Sa famille déménagera de nouveau à Seattle en 1887 où il exerça à partir de 1891, après la mort de son père, la profession de photographe en studio.


Expédition Harriman :

Une équipe scientifique qui parcourait les montagnes voisines, séduite par ses capacités de guide et de photographe l'aida à obtenir un contrat qui lui permit de partir en Alaska comme photographe officiel de l'expédition Harriman.

Il commença ensuite l'étude des Indiens, qui le fascinaient, par un été chez les Indiens de la Prairie, accompagné d'un anthropologue. Sa passion ne le quitta pas jusqu'en 1930, date de parution du vingtième et dernier tome de sa monumentale encyclopédie.


The North American Indian : une œuvre monumentale :

De 1907 à 1930, eut lieu une véritable course contre la montre. Parmi les tribus qu'il visita : les Kwakiutl sur la côte pacifique, les Comanches, les Apaches et les Crees, dans leurs tipis caractéristiques, dans les Grandes Prairies et au pied des Rocheuses, les Hopis, les Pueblos et autres habitants du Sud-Ouest, les Blood, les Blackfeet et les Algonquins dans le Montana.

On estime que Curtis traversa les États-Unis environ 125 fois en rendant visite à quatre-vingts tribus et que quarante mille clichés furent pris les trente ans que dura son enquête. Il utilisa également un appareil à cylindre de cire enregistreur d'Edison qui lui permit d'étudier soixante-quinze langues et dialectes et d'enregistrer dix mille chants. Cependant, Curtis passa probablement au moins autant de temps à parcourir les salons de la côte est en quête de financement qu'à étudier les indiens dans leurs territoires. En effet, il pensait que tous ses problèmes financiers seraient résolus par John Pierpont Morgan, mais la réalisation de l'encyclopédie dura vingt ans de plus que prévu, et on estime l'investissement total que nécessitèrent la rédaction et la publication de l'œuvre à plus d’un million de dollars.

En fait, il ne s’intéressa guère à ceux qui présentaient des signes trop évidents d’acculturation ; il exigeait de ses modèles une certaine pureté des mœurs. Son projet était soutenu par le grand industriel, financier et philanthrope new-yorkais John Pierpont Morgan et par le président Theodore Roosevelt, pour qui il entendait enregistrer « tous les aspects de la vie dans toutes les tribus demeurées à un stade primitif » afin d'immortaliser ce qui pouvait être sauvé de ces cultures sur le point de disparaître, dans leur forme originelle.

Une partie de son travail fut publié dans une somme en vingt volumes intitulée : « The North American Indian », comprenant 2 500 photographies, 4 000 pages de textes, alors qu'au total, Curtis réalisa près de 50 000 prises de vue. Dans ce travail d'une vie, Edward S. Curtis a mis au service de la science ses dons d'artiste, ce qui confère à son œuvre non seulement des qualités ethnologiques, mais aussi artistiques et même spirituelles.

Le résultat force l'admiration : ses photographies restituent la beauté et la grandeur d'un univers aujourd'hui mythique. À travers son objectif, Curtis a saisi les visages, les attitudes, les rites, les scènes de la vie quotidienne et de l'intimité, mais aussi les paysages, le cadre de vie et l'habitat de quelque quatre-vingts tribus. Son œuvre est un élément majeur de l'histoire des natifs sur le sol des États-Unis, mais elle constitue aussi un évènement et une première dans l'histoire de la photographie.

Ce travail fut exposé au festival des Rencontres d'Arles (France) en 1973.

Des problèmes de financement :
Le but de Curtis était de réaliser une œuvre populaire qui permettrait de faire connaître dans le monde ces peuples indiens qui constituaient déjà à l'époque une attraction parquée dans des réserves. Cependant, devant le peu de proposition de financement de son œuvre, il dut accepter les conditions de John Pierpont Morgan, un magnat du chemin de fer, qui voulait « voir ces photos dans des livres – dans les plus beaux livres qui aient jamais été publiés ». En échange Curtis devait recevoir 15 000 $ par an pendant cinq ans, la durée estimée de réalisation de l'œuvre, et en fournir à terme vingt-cinq exemplaires à Morgan. La réalisation finale devait donc être faite du meilleur papier, reliée en cuir et dorée sur tranche, et les photos reproduites selon les techniques les plus perfectionnées. Au total furent vendus seulement 272 exemplaires de The North American Indian dont le titre final fut en fait : The North American Indian, being a series of volumes picturing and describing the Indians of the United States and Alaska, written, illustrated and published by Edward S. Curtis, edited by Frederic Webb Hodge, foreword by Theodore Roosevelt, field research conducted under the patronage of J. Piermont Morgan, in twenty volumes.

Un travail de photojournaliste :
On peut dire de Curtis qu'il est l'un des premiers photojournalistes. Cependant, son travail fut assez peu publié dans la presse – il écrivit quelques articles qui rencontrèrent un assez mauvais accueil du fait de son manque de compétences académiques : Curtis ne possédait pas réellement de diplôme et c'était surtout un homme de terrain. La raison pour laquelle on peut s'intéresser à lui aujourd'hui fut la rigueur et la minutie avec lesquelles il travailla toutes ces années : il travailla en s'investissant pleinement dans son projet tout en tâchant de nouer des liens avec les Indiens rencontrés. Ceux-ci avaient conscience que le travail de Curtis permettrait de faire connaître au monde leurs traditions quand cette génération aurait disparu : ils comprenaient d'autant mieux l'importance du travail de Curtis que leurs cultures étaient essentiellement orales. Les tribus qui avaient été étudiées par Curtis informaient d'autres tribus que le photographe pourrait les aider à conserver une trace de leurs fragiles traditions et celles-ci l'accueillaient. Même si Curtis commit quelques impairs, dus à son ignorance de certaines traditions locales, il était en général bien considéré. Il fut même le premier blanc à filmer et à participer à la fameuse Danse du Serpent des Indiens Hopi, qui se déroulait tous les deux ans pendant seize jours et qui consistait en une invocation théâtralisée de la pluie. Il était photojournaliste dans le sens où il photographia la vérité pour pouvoir ensuite la transmettre à ses compatriotes.

Un journaliste écrivit : « Il devint un Indien. Il vécut, il parla indien ; il fut une sorte de Grand Frère Blanc. Il passa les meilleures années de sa vie, comme les renégats d’autrefois, parmi les Indiens. Il découvrit d’anciennes coutumes tribales. Il ressuscita les fantastiques costumes d’antan... ».

Curtis avait pris conscience de l'importance de conserver une trace des traditions indiennes, tout comme le président Roosevelt, mais pour d'autres raisons. Theodore Roosevelt pensait que la disparition des Indiens se faisait pour le plus grand bien de la civilisation et que leur seul intérêt était leur valeur de document historique. Ceci n'était pas le point de vue de Curtis, même s'il essaya toujours de présenter les Indiens comme un peuple « intouché » par la civilisation blanche ; il alla pour cela jusqu'à retoucher les photos où apparaissaient des objets non indiens ou des touristes blancs. Ceci devint rapidement extrêmement difficile : les Indiens furent durement frappés par diverses épidémies de varicelle et de tuberculose, par la guerre avec les blancs et la réduction progressive de leur territoire. Des agences organisaient des visites touristiques des réserves indiennes, dépossédant ainsi les Indiens de leurs traditions. Les Hopi décidèrent à partir de 1911 de ne plus danser la Danse du Serpent devant des étrangers.

Edward S. Curtis est mort à Whittier (Los Angeles) en Californie le 19 octobre 1952.


Je mets aussi lien vers les photos de E S Curtis en accès libre sur wiki commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Edward_Sheriff_Curtis?uselang=fr#The_North_American_Indian
Elles sont classées par tribus, et elles sont superbes, soit noir&blanc, soit sépia.

Je mets aussi un lien de la Library of Congress qui contient les photos de The North American Indian qu'on peut trouver par sujet, par lieu ou par volume de publication :

http://memory.loc.gov/ammem/award98/ienhtml/curthome.html

C'est quelqu'un de formidable, qui a fait un travail remarquable et qui s'est battu toute sa vie pour cette passion ; j'ai 3 livres de photos de lui à la maison, et à chaque fois que je les ouvre, c'est un choc. je ne peux que vous le recommander !


Dernière édition par Petit Faucon le Mer Oct 03, 2012 3:05 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Autour des indiens d'amérique   Mer Oct 03, 2012 2:03 pm

Merci petit Faucon ! J'ai fait quelques recherces sur ce photographe et en effet quels superbes clichés drunken
Merci aussi pour ce nouveau point positif pour Mille femmes blanches.

J'ai donc vu Little Big man Lundi et j'ai bien aimé, Dustin Hoffman est épatant comme d'habitude. C'est un film qui oscille entre comédie et drame et j'ai beaucoup aimé toutes les parties qui se passent chez les Indiens

Spoiler:
 

J'ai bien aimé le personnage du chef et "grand père" de Dustin Hoffman. Bref, il a été réalisé en 1970 et c'est certainement l'un des premiers films traitant des indiens en étant de leur côté... L'attitude des "blancs" est très critiquée.

Tatiana, je n'ai jamais vu les disparues mais ça donne envie... malheureusement je ne serai certainement pas devant la télé ce soir avant 21h30 donc j'essaierai de le louer plutôt...
Revenir en haut Aller en bas
Folfaerie
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 49
Localisation : The Middle-Earth
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Mer Oct 03, 2012 5:18 pm

Les Amérindiens sont aussi l'un de mes sujets de prédilection aussi dans les livres que dans les films. Je vous conseille le très beau roman d'une Native, Linda Hogan, dispo en poche, Le sang noir de la terre.

Sans trop dévoiler le sujet, je peux vous dire que c'est un roman riche et dense qui traite une période tragique de l'histoire des tribus indiennes aux Etats-Unis.
Nous ne sommes plus à l'époque des grandes guerres indiennes du XIXème siècle mais au tout début du XXème. Dans les années 1920, du pétrole fut découvert sur les terres incultes où le gouvernement avait relégué les Osages.

Du jour au lendemain ces Indiens figurèrent parmi les nouveaux riches. Ils s'achetèrent des maisons, des voitures, des bijoux, tous contents de ce nouveau changement de vie. Mais voilà, très vite le gouvernement se mit à modifier les conditions de paiement des revenus liés au pétrole, allant même jusqu'à déclarer les Indiens de sang pur incapables de gérer leurs biens et leur attribuer des tuteurs blancs !!

C'est à travers les tribulations de la famille Graycloud que Linda Hogan évoque ce pan de l'histoire peu glorieux des USA. Je vous laisse imaginer la suite... un autre bon point : les femmes sont à l'honneur dans ce roman, ce n'est pas si fréquent.

Revenir en haut Aller en bas
http://labibliothequedefolfaerie.wordpress.com/
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Jeu Oct 04, 2012 4:24 pm


Je note ce titre Folfaerie, car plus j'avance dans ma lecture de Mille femmes blanches plus j'ai envie de continuer sur ma lancée.

J'ai regardé Les disparues hier soir, et je n'ai pas regretté mon choix. Comme Petit Faucon, j'ai beaucoup apprécié ce thriller sans aucun temps mort. Il y a des scènes dures pendant lesquelles j'ai eu du mal à ne pas fermer les yeux pale , mais pas un instant je n'ai décroché. Sans surprise, les acteurs sont excellents, Cate Blanchett royale comme d'habitude. Tommy Lee Jones m'a impressionnée, déjà physiquement son personnage fait très indien, et j'ai trouvé son attirance pour la culture indienne intéressante. Son cas n'est pas commun, mais j'imagine que des hommes qui sont "devenus indiens" en laissant derrière eux leur culture occidentale ont dû réellement exister. En plus il parle Indien (je ne me souviens plus du nom de la tribu avec laquelle il a vécu) à plusieurs reprises dans le film sans être doublé, d'où une préparation du film qui a dû être assez poussée de sa part.

EDIT : Le lien que j'ai mis plus haut ne présente pas le programme "L'été indien" dans son intégralité. Voici la liste de tous les films et documentaires diffusés Arrow . Je suis très tentée par Jeremiah Johnson de Sydney Pollack avec Robert Redford et le documentaire "Hollywood et les Indiens" bounce .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7391
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Ven Oct 05, 2012 7:01 am

je suis contente que tu aies aimé "Les disparues" Tatiana.

C'est un très beau film qui, comme tu l'as dit, laisse aussi la place à la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Folfaerie
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 49
Localisation : The Middle-Earth
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Sam Oct 06, 2012 9:57 am

Je vous propose un autre beau roman, dans la même veine que Danse avec les loups (pour l'atmosphère du film en tout cas).
Il s'agit de l'hiver du fer sacré de Joseph Marshall III (folio).

Joseph Marshall III est un écrivain Sioux Brulé. il a choisi d'entraîner son lecteur en 1740 en pays Sioux, à l'époque des premiers contacts entre Indiens et blancs.

En ramenant un homme blanc blessé à son campement, le guerrier Whirlwind ne se doute pas qu'il va déclencher une série d'événements plus ou moins dramatiques et troubler la paix de son village. L'auteur nous offre une vision romantique et idyllique des temps où les Sioux vivaient en paix et en harmonie avec la terre. L'arrivée des blancs et du "fer sacré", le fusil, va tout changer.

Voilà, c'est beau, bien traduit et on se sent terriblement nostalgique à la fin de cette lecture, avec l'impression d'avoir perdu le paradis sur terre...

Pssst, le tableau de la couverture est superbe, non ?

Revenir en haut Aller en bas
http://labibliothequedefolfaerie.wordpress.com/
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Autour des indiens d'amérique   Sam Oct 06, 2012 10:13 am

Merci Folfaerie, ça donne vraiment envie, je le met en tête de ma liste de prochaines lectures ! drunken

Pour celles qui étaient interessées, et même si ce n'est pas trop le topic, je voulais juste dire que j'ai terminé Marie-Blanche de Jim Fergus ce matin. Rien à voir avec les Indiens alors je mets juste un petit mot. J'ai bien aimé, bien que ce soit moins captivant que Mille femmes blanches, mais j'ai trouvé courageux de la part de Jim Fergus de nous raconter l'histoire de sa mère et de sa grand-mère, françaises, même si leur histoire est franchement loin d'être rose. Le roman parle vraiment deux deux femmes l'une au fort caractère, capricieuse, et l'autre, sa fille, complètement ecrasée sous le poids du charisme de sa mère... C'est toujours très bien écrit et ça me donne envie de continuer avec son troisième roman : La fille sauvage qui parle une d'une petite fille apache enlevée à sa tribu... donc retour chez les indiens que j'ai bien envie de tenter Smile
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 18583
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Mer Oct 10, 2012 8:36 pm

je ne suis peut-être pas sur le bon topic Embarassed mais je viens de voir un film excellent sur Arte Dance Me Outside, Wink un film canadien qui parle d'une bande de jeunes vivant dans une réserve indienne au Canada! le film est construit autour d'un drame et notamment autour de deux Indiens un peu voyous et très instables!
Mais le film nous montre aussi de façon tout à fait intéressante le genre de vie que peuvent avoir les Indiens d'Amérique dans les réserves indiennes de nos jours et aussi toute cette communauté, soit qui se contente de s'amuser, boire et se bagarrer dans des bars, soit qui tente de se construire un avenir ou une vie en dehors de la réserve! Wink

je vous remets le synopsis:
Citation :
Synopsis : Dans la réserve indienne de Kidabanesee, au Canada, Silas Crow et Frank Fencepost vivotent, espérant tous deux obtenir une place d'apprenti mécanicien. La sortie de prison de leur ami Gooch, après trois ans de détention, et la visite de la grande soeur de Silas, accompagnée de son mari blanc, ne suffisent pas à rompre la monotonie de leur quotidien, rythmé par les rixes et l'alcool. Un soir, alors que Silas, Frank et Gooch en viennent aux mains avec un groupe de Blancs, leur amie Margaret disparaît. Elle est retrouvée le lendemain, violée et assassinée. La condamnation à deux ans de prison d'un Blanc notoirement raciste ne calme pas le désir de vengeance des deux amis...

j'ai commencé à regarder ça en me disant "ouais, pourquoi pas? " et en fait, ce qui m'a poussée à continuer, c'est la galerie de personnages dans le film, ils sont tous très charismatiques, en particulier les deux héros, plus bêtes que méchants et très attachants! au final, j'ai vraiment beaucoup aimé!!! et ça finit de façon assez inattendue! très belle fin!!!
la musique et les paysages m'ont beaucoup plu également!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Dim Oct 14, 2012 4:53 pm


J'ai terminé Mille femmes blanches, enthousiaste mais moins qu'au début de ma lecture. Je crois que ce sont surtout les dernières scènes du camp Cheyenne qui m'ont dérangées, car je me doutais un peu que cela finirait mal, mais pas qu'il y ait une telle violence.
Spoiler:
 
Néanmoins j'ai apprécié le réalisme de ces scènes, et d'autres tout aussi dures.

En dépit de ce passage difficile qui m'a marquée, comme Emily j'ai trouvé la forme du journal fluide et agréable à lire. La situation de ces femmes, envoyées dans un camp cheyenne pour épouser des Indiens, serait très invraisemblable si ce n'était pas basé sur un fait réel, le demande du chef Little Wolf au Président des Etats-Unis de lui donner 1000 femmes américaines. La réalité dépasse la fiction, en quelque sorte. J'ai ressenti beaucoup de sympathie pour ces femmes courageuses, surtout May, femme intelligente et moderne, victime des codes moraux de sa classe sociale. Les détails qu'elle donne sur la vie quotidienne des Indiens et sur l'intégration progressive et réussie des Américaines sont prenants. C'est aussi un triste récit de l'hypocrisie du gouvernement américaine et de son peu de considération pour les tribus indiennes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Indiens   Dim Oct 14, 2012 7:25 pm

Je suis contenté que le livre t'ait plu...moi aussi il m'a beaucoup émue parce que je ne m'attendais pas a une chose pareille mais c'est réaliste vue l'ampleur des massacres indiens perpétrés... Je retiendrai toujours ce roman je pense, il m'a énormément marquée et j'ai mis du temps avant de m'en remettre !
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 43
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Lun Oct 15, 2012 8:11 pm

L'an dernier j'ai offert à Mr Nougatine Terres Indiennes, une magnifique série de documentaires, passés depuis sur Arte, qui couvrent l'histoire des Indiens du Mayflower à Wounded Knee. Comme nous avions été en terre Cherokee pendant notre voyage de noce, l'histoire des Indiens nous avait intéressés et nous nous étions rendus compte que sortie des indiens et des cowboys et de quelques grandes figures, nous ne connaissions rien de cette histoire. Ce documentaire est remarquable, clair, parfois un soupçon ennuyeux dans les reconstitutions, mais vu ce que l'on apprend ça vaut le coup. En plus il a été réalisé sous l'égide des frères Burns déjà auteur d'un documentaire de génie sur la Guerre de Sécession ( cheers Civil War), ce qui a fait que nous sommes partis à l'aventure les yeux fermés. J'ai découvert des personnages comme Tecumseh (second prénom du Général Sherman de la Guerre de Sécession, comme quoi tout est lié!), Géronimo...
Donc si l'histoire indienne vous intéresse et que papa Noël est dans les parages santa , c'est le moment de lui envoyer une petite lettre!

Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Ven Oct 19, 2012 4:57 pm


Je note le nom de ce documentaire Nougatine, car plus j'en apprends sur les Indiens plus j'ai envie de poursuivre ma découverte.

Grâce au site Arte + 7 j'ai pu voir un autre documentaire très intéressant, "Hollywood et les Indiens". J'y ai appris une foule de chose sur l'évolution de la manière dont les Indiens sont dépeints dans les films depuis les débuts du cinémas. Plusieurs acteurs et réalisateurs indiens y sont interviewés. Danse avec les loups y est bien sûr abordé, et j'ai été surprise de sa perception par les Indiens. S'ils saluent la qualité du film, ils lui reprochent de présenter leur peuple du point de vue d'un Américain, car après tout il s'agit de l'histoire d'un Américain. J'ai à présent très envie de découvrir des films réalisés par des Indiens, il y a en de plus en plus d'après le documentaire.

Pour ceux que ça intéressent, il est disponible lici jusqu'à dimanche. Et il sera rediffusé sur la chaîne le 29 à 11h.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4175
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   Dim Fév 17, 2013 1:40 pm

J'ai terminé 1 000 femmes blanches depuis quelques semaines et je n'avais toujours pas donné mon avis.... Embarassed

Ce n'était pas ma première rencontre avec les indiens, je m'y intéresse depuis que je suis petite, mais cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongé dedans !!! Very Happy

J'ai bien aimé ce livre, qui prend comme départ un fait historique et assez insolite que je ne connaissais pas. J'ai particulièrement aimé la forme du journal intime, notes, lettres, qui donne une certaine fluidité au récit et qui nous entraine d'autant plus dans cette aventure. Ses écrits sont tout ce qui rattache May à son "monde d'avant" et on sent bien qu'elle est entre deux mondes ! Les personnages, que ce soit May Dodd, ses compagnes du programme "secret", ou leurs familles indiennes sont tous très attachants. Et bien que je m'y attendais
Spoiler:
 

Petit bémol quand même, à peu près au milieu du livre, il y a un moment où j'ai eu un peu de mal à avancer ma lecture : j'avais l'impression de stagner et de piétiner dans l'herbe haute des plaines .....

En fait je rejoins tout à fait ton avis Tatiana ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs
» L'origine du scalp
» Les indiens d'Amérique du Nord
» Les musiques Saint Seiya
» Proverbes indiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: