Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les héroïnes austeniennes vues par une féministe

Aller en bas 
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23742
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Sam 17 Nov 2007 - 22:33


_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Dim 18 Nov 2007 - 12:03

Plutôt intéressant, dans la société de la Regence, le mariage est la seule chose qui donne une vraie place dans la société, d'où le fait que les héroïnes d'Austen - qui sont toutes effectivement assez malines - veulent cette place pour pouvoir enfin être libre de leurs jugements, de leurs paroles. En tant que "filles" elles ont déjà cette liberté mais elle leur est comptée car en tant que vieilles filles elles n'auront plus d'avis à donner (voir Anne Elliott qui est envoyée à droite à gauche au gré des besoins de sa famille). D'où, selon moi, le fait qu'un personnage secondaire comme Charlotte Lucas se marie si vite, elle a un regard acéré sur le monde qui l'entoure et elle se rend bien compte qu'il se resserre autour d'elle: donc mariage et ouf de soulagement! scratch
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady
avatar

Nombre de messages : 2237
Age : 61
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Dim 18 Nov 2007 - 15:20

Cet article est passionnant (bien qu'en Anglais, il est facile à lire) et j'ai été très intéressée par le parallèle que fait Germaine Greer entre le prétendant des romans d'Austen et la figure paternelle. Pour elle, c'est un peu un inceste déguisé, un non-dit qu'on retrouve un peu partout dans la littérature dite "pour filles ( ou "chick-lit") puisqu'il existe également chez Barbara Cartland.

Et c'est vrai qu'en reprenant les romans de JA, on s'aperçoit que Darcy remplit auprès de Lizzie et sa famille, le rôle du père, laissé vacant par Mr Bennett. Il règle au mieux le scandale qu'a pu causer la fuite de Lydia et Wickham et sauve la famille toute entière du déshonneur.Il est celui qui, au contraire de Mr Bennett, met le doigt sur l'inconduite des plus jeunes filles et qui, finalement, offre à Lizzie paix et prospérité en l'épousant.


Dans Emma, le cas est encore plus criant puisqu'avant d'en faire sa femme, Mr Knightley est tombé sous le charme d'Emma lorsqu'elle n'avait que 13 ans affraid et que lui-même jouait auprès d'elle le rôle d'un père qui lui enseignait à se bien conduire. Et comme le dit Mrs Greer, la récompense d'Emma pour s'être conduite en fille sage et obéissante sera la joie de consommer son union avec son mentor.

C'était une chose courante, en Europe jusqu'au XXème siècle que des vieux barbons de l'époque (35 ou 40 ans, un age alors canonique) épousaient de jeunes oiselles auprès desquelles ils poursuivaient le rôle précedemment tenu par le père, à savoir autorité et subsistance, lui ajoutant tout de même les joies de l'amour physique.

Ce qui peut être parfois considéré comme choquant à notre époque ne l'était pas alors où tout l'avenir d'une jeune fille était souvent de passer de l'autorité toute-puissante d'un père à celle d'un époux tout aussi vieux et remplissant à peu près les mêmes rôles!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23742
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Dim 18 Nov 2007 - 15:39

Je trouve également intéressant les considérations faites sur le mariage, qui qui m'ont rappelé un autre article lu récemment et qui parlait des fins heureuses chez Jane Austen. Greer souligne le fait que les couples mariés décrits dans les romans de JA ne sont jamais le reflet de la douce félicité que l'ont pourrait imaginer lors des conclusions style conte de fée de ses romans. Même regard un peu acide sur le rôle de la mère en général, d'ailleurs. Tout l'art d'Austen réside dans ce parallèle subtil entre réalité de la vie et les aspects plus romantiques de ses histoires.

Oups, j'ai utilisé le terme "romantique", Damien va venir me chercher noise. lol!

PS: voici le lien vers l'article sur les fins heureuses:
http://www.guardian.co.uk/g2/story/0,,2208171,00.html

(source: AustenBlog)

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Joëlle
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 62
Localisation : sur une branche de l'arbre de Vie dans le jardin d'Eden
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Mer 22 Juil 2009 - 15:26

J'ai enfin retrouvé ce sujet, voilà un moment que je le cherche dans les dédales de l'Auberge.
j'ai lu vos commentaires à propos de l'article de Germaine Greer il y a déjà quelques mois...je les ai trouvés très intéressants mais hélas maintenant je ne peux plus accéder à l'article il a disparu car trop vieux me dit-on sur le site... c'est dommage j'aurai bien continué la réflexion car j'ai lu il y a quelques temps ''la femme entière'' de Germaine Greer et ça m'avait bien aidée à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6951
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Jeu 27 Fév 2014 - 13:45

Comme j'arrive bien tard, et que le sujet m'intéresse au plus haut point, j'ai exhumé l'article en question, dont je donne le lien Arrow

J'ai trouvé pas mal de réponses, en tout cas des pistes de réflexions, sur les figures plus paternelles que maritales de Darcy, Knighley et autres, qui je crois me mettent mal à l'aise dans mes lectures austéniennes de découverte récente.

C'est quoi qu'il en soit un article intelligent, qui mérite d'être (re)découvert  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15309
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   Jeu 27 Fév 2014 - 18:16

Merci pour l'article Petit Faucon   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les héroïnes austeniennes vues par une féministe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les héroïnes austeniennes vues par une féministe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les héroïnes austeniennes vues par une féministe
» Expo photo 'abbayes vues du ciel' de Yann Arthus Bertrand à Abbaye De Villers-la-ville
» Albi 2 autres vues
» Quelques vues des arcs ou de La Plagne
» Quel est le tarif pour une journée de prises de vues ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations-
Sauter vers: