Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Colum McCann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Colum McCann   Jeu 25 Oct 2007 - 13:35

J'aime bien cet auteur irlandais, et j'attends de lire Zoli !

J’ai retrouvé dans le bois, la 2é nouvelle d' Ailleurs en ce pays, de belles qualités littéraires : concision du récit, cohérence du narrateur, un adolescent qui partage un secret avec sa mère, et dont toute la conduite est gouvernée par un souci de discrétion.

Citation :
J’ai levé les yeux vers la lumière de la chambre de papa puis j’ai de nouveau regardé le tracteur. A présent Maman tenait ferment le volant en tournant le coin de la maison.
Il y avait du lierre sur les murs et on aurait cru que notre secret grimpait par ses branches vers la chambre de papa.

En arrière-plan, les autres personnages, dont on devine les pensées ou les préoccupations par un simple détail.

On vit ces histoires car diverses sensations (visuelles, sonores ou olfactives) renseignent sur les opérations dans les différents lieux.

Quelques autres titres : Le chant du coyote en 10/18, ainsi que les saisons de la nuit, et des nouvelles, La rivière de la nuit, toujours chez 10/18.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grain-de-sel.cultureforum.net
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Colum McCann   Jeu 25 Oct 2007 - 18:38

Je viens de finir Zoli et j'ai beaucoup aimé!! Il y aborde trés bien l'amour, la trahison, l'exil.

Aprés ce trés bon roman, je me laisserais bien tenter pas d'autres oeuvres de lui. Merci d'y avoir consacrer un topic.
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Colum McCann   Jeu 25 Oct 2007 - 19:00

J'ai lu Danseur, qui résume la vie de Rudolf Noureev. C'est assez fragmenté, avec beaucoup de points de vue (l'entourage de Noureev, des revues de journaux, la voix de Noureev lui-même) mais je m'attendais davantage à une biographie donc j'ai tout de même été un peu déçue même si l'idée de la forme était originale et agréable à lire néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
elixir
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Colum McCann   Sam 27 Oct 2007 - 20:11

Les critiques de Zoli sont excellentes *** même le très sérieux et sévère magazine Lire le note ainsi. J'ai hâte de le lire. Je viens de l'avoir cheers cheers Exclamation I love you I love you sunny
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Colum McCann   Sam 27 Oct 2007 - 21:59

Mais de quoi parle Zoli ?
La première de couv est très jolie en tout cas. Elle me donne envie d'ouvrir le bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Colum McCann   Sam 27 Oct 2007 - 22:35

Voila un résumé Doddy. Le livre est aussi beau que la couverture Promis! Very Happy

Citation :
Des plaines de Bohême à la France, en passant par l’Autriche et l’Italie, des années trente à nos jours, une magnifique histoire d’amour, de trahison et d’exil, le portrait tout en nuances d’une femme insaisissable. Porté par l’écriture étincelante de Colum McCann, Zoli nous offre un regard unique sur l’univers des Tziganes, avec pour toile de fond les bouleversements politiques dans l’Europe du XXe siècle. Tchécoslovaquie, 1930. Sur un lac gelé, un bataillon fasciste a rassemblé une communauté tzigane. La glace craque, les roulottes s’enfoncent dans l’eau. Seuls en réchappent Zoli, six ans, et son grand-père, Stanislaus. Quelques années plus tard, Zoli s’est découvert des talents d’écriture. C’est le poète communiste Martin Stransky qui va la remarquer et tenter d’en faire une icône du parti. Mais c’est sa rencontre avec Stephen Swann, Anglais exilé, traducteur déraciné, qui va sceller son destin. Subjugué par le talent de cette jeune femme, fasciné par sa fougue et son audace, Swann veut l’aimer, la posséder. Mais Zoli est libre comme le vent. Alors, parce qu’il ne peut l’avoir, Swann va commettre la pire des trahisons.
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Colum McCann   Sam 27 Oct 2007 - 22:43

Prometteur !!! Very Happy C'est un gros bouquin ? (j'aime les pavés lol)
Merci pour les infos en tout cas... Enfin ça ne fait pas diminuer ma PAL mais bon... heureusement dès janvier j'aurai plus de 2h de transports par jour je vais me remettre à lire mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Colum McCann   Dim 28 Oct 2007 - 17:32

Malheureusement, il ne fait que 300 pages.
Revenir en haut Aller en bas
elixir
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Colum McCann   Lun 12 Nov 2007 - 9:28

j'suis assez déçue, je viens de le finir et je m'attendais à beaucoup mieux. C'est vraiment pas mal mais il manque quelque chose pour que cela soit inoubliable (ce n'est que mon avis perso). Zoli n'en finit pas de fuir !
Revenir en haut Aller en bas
elixir
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Colum McCann   Lun 11 Fév 2008 - 17:56

Je viens de lire un livre SUPERBE qui est exactement ce que j'aurais aimé lire (ressentir !) en lisant le décevant Zoli. Je vous le conseille donc vivement tant il est splendide : Le sang des fleurs d'Anita Amirrezvani



Dans un village d'Iran du XVIIe siècle, le passage d'une comète porteuse de mauvais présages scelle le destin d'une jeune fille de quatorze ans dont le père décède peu après. Sa mère et elle, laissées sans ressources, doivent leur salut à un parent, l'oncle Gostaham, tisserand réputé qui les recueille chez lui, à Ispahan. Pour la jeune femme, c'est l'occasion de révéler un talent artistique hors norme. Mais son génie agace les artisans de la cour et son espoir de s'affranchir de la tutelle familiale, puis d'un homme qu'elle est contrainte d'épouser, s'amenuise peu à peu. Alors, plutôt que de perdre sa dignité, elle risquera tout.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6205
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Colum McCann   Mar 29 Jan 2013 - 17:06

De Colum Mc Cann je n'ai lu que Zoli dont vous avez déjà parlé plus haut, et qui est vraiment un livre magnifique, un de mes grands coups de coeur récents.

Cette histoire est librement inspirée de la vie de Papusza / Bronislawa Wajs qui était une poétesse tzigane.
C'est l'histoire d'une femme décidée à vivre sa passion pour l'écriture, et qui est déchirée entre les interdits de sa communauté, et son souhait d'en être partie prenante ; elle se retrouve exclue, excommuniée, et devient une sorte de paria (c'est très bien décrit, cette affreuse solitude de celui qui se sent appartenir à un groupe qui ne veut pas de lui).

J'ai beaucoup apprécié aussi l'écriture du livre, simple et efficace I love you


Pour approfondir l'histoire récente des Tziganes, disons de la 2e guerre mondiale à nos jours, je vous conseille la lecture de :
Enterrez-moi debout ! l'odyssée des Tziganes de Isabel Fonseca, une écrivain-journaliste américaine (comme Colum Mac Cann) qui a vécu plusieurs années dans différentes communautés tziganes d'Europe Centrale dans les années 80 et 90, et qui a tiré de cette expérience un livre très intéressant, en particulier sur ce qui fait la spécificité et la culture au quotidien des tziganes, leur volonté d'être libres à tout prix, et leur souhait de faire entendre leur voix, différente. Vraiment à lire si on veut avoir un regard de l'intérieur sur cette culture.

Voilà ; si j'en ai l'occasion, je lirai avec grand plaisir un autre livre de Colum Mc Cann. study
Revenir en haut Aller en bas
Siofra
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Colum McCann   Mar 29 Jan 2013 - 22:32

J'ai lu seulement "Let the great world spin" (Et que le vaste monde poursuive sa course folle), et je n'avais pas trop accroché ! Je ne me suis pas attachée aux personnages, à part quelques-uns, et en général j'ai été insensible au récit morcelé, aux bribes d'histoires qui se recoupent. Faudrait que je lise quelque chose d'autre, j'accrocherais peut-être davantage !
Revenir en haut Aller en bas
http://fatras.tumblr.com/
Saatiya
Jellyfish in a Ceylan Tea
avatar

Nombre de messages : 2413
Age : 35
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: Colum McCann   Lun 20 Jan 2014 - 0:57

J'ai commencé ce soir Transatlantic, j'ai eu beaucoup de mal sur les 50 premières pages, j'aimais beaucoup le style mais je n'accrochais pas à cette partie de l'histoire, j'avais du mal à m'intéresser au récit; clairement c'est le style qui m'a donné envie de poursuivre en me disant que peut etre, j'allais finir par accrocher ^^ et puis effectivement le déclic est venu avec le second point de vue, et là j'ai eu du mal à m'arrêter xD J'avoue que pour le moment, je ne vois pas la cohérence entre ces deux parties ceci dit, mais à vrai dire ça me donne juste envie de poursuivre pour voir quelle elle sera (en espérant que le livre ne sera pas une grosse déception s'il n'y en a pas  xD Laughing)
Je stoppe ce soir, à un tiers du livre parce qu'il faut bien se lever demain, mais à ce rythme, il ne me fera pas long feu^^
Le synopsis du livre, si certaines sont intéressées:
"À Dublin, en 1845, Lily Duggan, jeune domestique de dix-sept ans, croise le regard de Frederick Douglass, le Dark Dandy, l'esclave en fuite, le premier à avoir témoigné de l'horreur absolue dans ses Mémoires.
Ce jour-là, Lily comprend qu'elle doit changer de vie et embarque pour le Nouveau Monde, bouleversant ainsi son destin et celui de ses descendantes, sur quatre générations.

À Dublin encore, cent cinquante ans plus tard, Hannah, son arrière-petite-fille, tente de puiser dans l'histoire de ses ancêtres la force de survivre à la perte et à la solitude. "

La première partie parle de personnage totalement en dehors de ce synopsis, j'ai vraiment eu du mal à comprendre, mais je suppose qu'on finira par avoir un lien dans la suite de l'ouvrage xD
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6205
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Colum McCann   Lun 20 Jan 2014 - 9:40

Saatiya, merci d'avoir parlé de Transatlantic !

Je l'ai lu il y a quelques semaines, et j'ai été sensible au charme qui se dégage de ce livre.
J'ai trouvé la construction du livre un peu artificielle, avec son prologue, et ses 3 premières histoires auxquelles répondent les 3 histoires suivantes, avec comme seul lien la terre d'Irlande.
Mais j'ai été prise par le ton mélancolique et doux-amer du livre, et par les 3 personnages historiques : Alcock, Douglass et Mitchell. Je ne connaissais que Douglass parmi eux, et le livre m'a donné envie d'en apprendre plus sur chacun d'eux.

J'ai trouvé le livre bon, mais il m'a manqué quelque chose pour le trouver formidable ; peut-être sa construction, peut-être je suis restée un peu au bord de l'histoire ... je ne sais pas.
Mais globalement un livre très intéressant, et écrit avec beaucoup de poésie et de douleur retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6205
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Colum McCann   Ven 2 Sep 2016 - 10:55

Je réanime le topic de McCann à propos de Danseur, biographie fictionnelle consacrée à Rudolf Noureiev, parue en 2003.

Je suis un peu mitigée sur ce livre : il est construit, comme souvent avec McCann, par touches autour du personnage principal, en racontant des anecdotes sur des personnages périphériques (Anna l'ancienne danseuse mariée à un exilé, Yulia sa fille à Leningrad, Kolya son fils, Hamet le père de Rudi, Tom le réparateur de chaussons aux mains magiques, Odile sa cuisinière ...), et à travers eux se dessine la personnalité de Noureiev ; cet aspect-là est le plus réussi, bien que le plus anecdotique aussi. Il y a toute une partie sur la vie d'homosexuel de Noureiev qui n'a pas vraiment d'intérêt, et que j'ai un peu survolé, ce qui m'arrive quasiment jamais dans un livre.
Il y a beaucoup de personnages réels aussi, comme Margot Fonteyn, mais j'ai trouvé que McCann était moins bon au fur et à mesure qu'il s'approche de son sujet ; il dit finalement que le seul amour et la seule raison de vivre de Noureiev, c'était la danse, ce qu'on comprend fort bien et tout de suite ; mais il n'y a rien sur son travail de chorégraphe, l'empreinte profonde qu'il a laissé sur la chorégraphie de la 2e moitié du XXe siècle en Occident, et j'ai été plutôt déçue par le livre, qui peine à saisir son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Colum McCann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colum McCann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)
» [McCann, Colum] Et que le vaste monde poursuive sa course folle
» [McCann, Colum] Le chant du coyote
» [Mc Cann, Colum] Les saisons de la nuit
» [McCann, Colum] Danseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: