Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 On Chesil Beach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Satine
Flaming Eyes and Soul
avatar

Nombre de messages : 2885
Age : 27
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 20 Juil 2011 - 3:54

Suis-je la seule à avoir détesté ce livre ?
J'ai pu lire environs 50 pages et après je l'ai lu en diagonale en sautant plusieurs pages. J'ai trouvé ce livre du gros n'importe quoi, un livre qui ne sert vraiment à rien. Je suis très très déçue et moi qui était impatiente de le lire ... Rolling Eyes No
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Chantilly
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : 34
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 20 Juil 2011 - 15:35

Non tu n'es pas la seule Satine ! Et j'ai retrouvé mon commentaire (heureusement parce que j'aurais été incapable d'en reparler maintenant ! Mais de le relire ça m'a remis un peu les choses en tête...) :

J'ai lu ce petit roman court, 150 pages à peine il y a quelques temps déjà et.... je ne sais toujours pas si j'ai aimé ou non ! J'ai rarement lu un livre autant en diagonale, et pourtant certains passages d'introspection sont tellement intenses qu'ils en sont bouleversants ! Cela débute comme un conte de fées, un jeune couple dans l'intimité au soir de leur nuit de noces. L'amour, la peur, les tabous, la pudeur, la non communication, l'orgueil, la fierté, l'ignorance, le manque de confiance..... tout cela se mélange et débouche sur un malaise palpable pour faire de cette scène en huis-clos un drame prêt à exploser, le moment où tout bascule. De nombreux flashbacks nous racontent l'enfance des deux protagonistes, leur rencontre, un milieu social que tout oppose au début des années 60 dans une Angleterre encore bien puritaine.... Beaucoup de longueurs, de sentiments, d'incompréhension.....

Il me faudra peut-être le relire pour pouvoir trancher et donner un avis plus clair !... et peut-être qu'avec vos commentaires j'arriverais à voir les choses autrement, mais..... franchement, autant j'aime bien relire certains livres, autant celui-là ne me dit rien du tout ! Neutral .... et puis, j'ai tellement d’autres livres dans ma PAL Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Sam 23 Juil 2011 - 17:28

Merci d'avoir fait remonter, le topic, Satine et Chantilly. Le livre est sur ma PAL, depuis un certain temps, je pense que je ne vais pas tarder à m'y mettre. Du coup vos commentaires me stimulent, car je me demande si je vais être aussi déçue que vous. Very Happy McEwan ne m'a pas encore déçue jusqu'à maintenant, mais je n'ai lu que deux de ses livres. J'ai comme l'impression que ses livres ne font pas toujours l'unanimité. rabbit

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 40
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 24 Juil 2011 - 15:33

Je n'avais pas encore posté de commentaires sur ce topic alors que je l'ai lu il y a pourtant plusieurs mois.
Je profite de 2 avis contradictoires et de l'interrogation de cat pour livrer brièvement mon avis : j'ai adoré ! cheers
Je ne saurais faire mieux que clinchamps qui a parfaitement su exprimer tout ce que j'ai ressenti et le brio de McEwan dans ce livre. C'est incroyable la façon qu'il a d'exprimer les sentiments et les émotions contradictoires de ces deux jeunes gens. C'est encore plus remarquable dans le cas de Florence. Comment un homme arrive t-il à entrer aussi intimement dans l'âme d'une femme, sans en faire une caricature ou un cliché ? Pas de doute, McEwan est un écrivain brillant et en tout cas, je ne compte pas m'arrêter là dans l'exploration de l'univers de cet auteur.
Alors cat, toujours stimulée ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 24 Juil 2011 - 15:35

Oh oui. lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 1 Fév 2012 - 17:00

A six mois d'intervalle, un double post, c'est acceptable, non? lol!

Ceci pour introduire le fait que j'ai enfin lu On Chesil Beach et que sans surprise, j'ai adoré. Je trouve que le style, parfois un peu affecté (au point que je me souviens avoir trouvé certains passages de Atonement assez étouffants), de McEwan, se prête parfaitement à l'exercice de dissection psychologique mené dans ce bref roman. Car oui, le roman est très court, mais pas trop court. Cette brièveté participe à la réussite du résultat final. Le romancier ouvre une fenêtre sur un moment crucial de la vie de deux personnes, il entremêle ces instants de quelques retours sur le passé* qui permettent de situer le contexte et de donner quelques pistes pour ceux qui ont envie d'analyser les causes
Spoiler:
 
, et il referme doucement les battants, tout en ne nous laissant pas dans l'inconnu pour la suite. C'est parfaitement maîtrisé et écrit dans une prose élégante, toute de nuance et de précision.

Le choix du thème est, certes, téméraire, mais la finesse de l'écriture et de l'analyse psychologique font que le défi est relevé. On n'a pas l'impression d'être un voyeur, même lorsque les deux jeunes époux
Spoiler:
 
Je suis d'accord avec Toxic, c'est assez époustouflant de voir qu'un homme a su capter avec autant d'acuité non seulement les émotions du héros, mais aussi les craintes et les maladresses d'une jeune femme. Aucun des deux n'attire vraiment la sympathie, mais il est difficile de ne pas les plaindre, victimes qu'ils sont de leur inexpérience. Neutral


* Le passage dans lequel sont évoquées les relations d'Edward et de ses futurs beaux-parents est un véritable morceau de bravoure, tellement vrai, tellement intelligent, tellement glaçant.



_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5568
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 1 Fév 2012 - 18:53

Quelle surprise que ton enthousiasme face à ce livre Cat. lol! Je me retrouve complètement dans ton avis. Ce livre, que j'ai lu il y a déjà plusieurs années, m'a énormément marquée. Au risque de blasphémer, je pense même que c'est le livre de McEwan que j'ai le plus aimé, pour son efficacité incroyable alors qu'il est vraiment très court. Maintenant, il faut que tu commences à songer à lire Solar, j'aimerais vraiment lire d'autres avis sur le dernier roman de McEwan. Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Jeu 2 Fév 2012 - 18:01

Citation :
c'est le livre de McEwan que j'ai le plus aimé, pour son efficacité incroyable alors qu'il est vraiment très court


Mais en même temps, je n'en ai lus que trois. Very Happy Je vais très certainement suivre ton conseil et poursuivre par Solar. Cool

J'ai relu vos avis, en ouvrant les spoilers, cette fois-ci. Et le dernier commentaire de Clinchamps m'a fait penser au fait que j'avais particulièrement aimé cet aspect à la Smoking/No Smoking. On ne peut pas s'empêcher de penser à tous les what if. Neutral Pas besoin de SF pour imaginer des réalités alternatives. Very Happy Et rien que pour cela, le roman vaut la peine d'être lu. bounce

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Amazing Needle Spirit
avatar

Nombre de messages : 3742
Age : 46
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Lun 5 Mar 2012 - 20:06

J'ai refermé ce livre depuis quelques jours maintenant et je peine à écrire un avis. J'ai lu les vôtres pensant que ce serait plus facile et en fait, non, vous avez déjà tout dit!
J'ai beaucoup aimé lire le livre, le style est agréable, on voyage à travers l'histoire de Florence et Edward de manière fluide et puis quand, j'ai arrêté de lire, l'horreur et la violence de la situation m'ont sauté à la figure. (Oui, je suis lente à la réflexion lol!) Ca s'est pour la forme. Sur le fond, je suis absolument du même avis que toi, cat quand tu écris:
cat47 a écrit:
Aucun des deux n'attire vraiment la sympathie, mais il est difficile de ne pas les plaindre, victimes qu'ils sont de leur inexpérience.
Et je rajoute que l'auteur réalise aussi le tour de force de ne pas non plus nous mettre dans la situation de devoir juger l'un ou l'autre, ou leurs milieux respectifs, ou leur éducation. J'ai aimé ce côté fataliste du roman jusqu'à ce qu'on nous mette dans la situation de "Oui mais si..." Après, je reste comme vous sur ma faim s'agissant de Florence. Mais seulement parce que je sais qu'Edward n'a pas vraiment tourné la page. Le manque ne serait pas si flagrant si le livre s'arrêtait 5 pages avant.

C'était mon premier roman de Ian McEwan, je pense qu'il y en aura d'autres... Mais je ne sais pas encore lesquels.
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23572
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Lun 5 Mar 2012 - 23:19

C'est cool de lire que ce roman t'aie donnée une image positive de McEwan. cheers

Par contre pour la suite, je peine à te donner un conseil. J'ai lu trois de ses livres seulement, et ils avaient peu de points communs. Je dirais que celui qui ressemble le plus à On Chesil Beach est Enduring Love. Mais le plus intéressant est sans aucun doute Atonement, même s'il est plus touffu. Je pensais que tu l'avais déjà lu, en fait, mais ne me demande pas pourquoi. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On Chesil Beach   

Revenir en haut Aller en bas
 
On Chesil Beach
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» On Chesil Beach d'Ian McEwan
» plage juno beach wn31 au 1/72
» Newport Beach
» invitation à participer au tournois de Beach Impro
» Tere Mere Beach Mein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Ian McEwan-
Sauter vers: