Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 On Chesil Beach

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
emese
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 15
Age : 46
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: On Chesil Beach   Lun 22 Oct 2007 - 0:38

J'ai lu ce livre il y a quelques mois. J'ai jamais lu un livre par Ian McEwan avant de ce livre. Je l'aime beacoup. J'ai entendu une critique decrire le livre comme tres sensible. Je trouve cet adjectif est tres apropos, et aussi les mots 'doux' et 'intelligent.' C'est un sujet difficile pour un ecrivant, je pense. Et McEwan est tres sensible.

Avez-vous lire ce livre? L'aimez-vous aussi?

Maintenant, je voudrais lire Atonement et Saturday, aussi. Particulierement, je voudrais lire Atonement avant du film est dans les cinema.
Revenir en haut Aller en bas
http://bookbash.wordpress.com
Ada-MacGrath
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 32
Localisation : Lisbonne
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mar 13 Mai 2008 - 21:36

Je suis actuellement en train de lire ce roman, je ne l'ai pas encore achevé mais je peux déjà donner un avis très positif. J'aime beaucoup McEwan que j'ai découvert avec Atonement, puis j'ai lu Amsterdam. On Chesil Beach est un livre court, à peine 150 pages, sur un thème très intime qui est la découverte de la sexualité et de la vie à deux pour deux jeunes mariés. J'ai trouvé le style beaucoup plus simple que dans Atonement par exemple, il se lit très vite sans doute pour cette raison. J'aime beaucoup la délicatesse avec laquelle il décrit les situations, mais aussi l'humour et la franchise d'autres passages. Les deux s'équilibrent parfaitement. J'ai surtout aimé un passage du début où l'auteur décrit la lente progression des gestes sensuels du couple avant qu'ils ne soient mariés: le toucher et le dévoilement de certaines parties du corps au fil des mois, petit à petit. C'est très subtil et sensuel. Je précise que je lis actuellement la version anglaise du roman. Je ne sais pas s'il a été traduit en français.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53058
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Jeu 18 Sep 2008 - 16:41

Télérama dit carrément que c'est "un chef d'œuvre" !!
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Lun 22 Sep 2008 - 19:38

Ada-MacGrath a écrit:
Je ne sais pas s'il a été traduit en français.
Si, si ! Il est dans toutes les librairies en VF en ce moment.

Voici d'ailleurs ce qu'en dit Lire de ce mois-ci :
Edward et Florence sont deux jeunes gens de bonne famille, qui dans l'Angleterre puritaine du début des années 1960 ont gardé leur virginité jusqu'au mariage. C'est par leur nuit de noces que débute ce roman. Lui attend ce moment avec une impatience presque animale, elle, totalement introvertie face à la sensualité, est tétanisée à l'idée du contact, des odeurs... Ce malaise sous-tend l'histoire de ce roman magnifique jusqu'à la conclusion désastreuse de la nuit fantasmée par l'un et abhorrée par l'autre qui fera basculer leur vie. Véritable manifeste contre le puritanisme, ce livre démontre comment deux personnes sont dupées par un idéal amoureux parce qu'elles croyaient devenir libres en collant à un moule social attendu, Ian McEwan réussit à rendre très sensuel ce roman. Un petit bijou ironique et surprenant. (Traduit de l'anglais par France Camus-Pichon, 152 p., 19.90€).
Revenir en haut Aller en bas
Cachou
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 35
Localisation : Tournai, Belgique
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Lun 29 Sep 2008 - 13:22

J'ai lu ce livre, c'était mon premier McEwan, et j'ai beaucoup aimé, mais contrairement à vous, je n'ai pas eu l'impression de lire un livre doux. Tout au contraire, je l'ai trouvé dur et cru même parfois. Il nous confronte à des sensations et des problèmes à la fois perturbants et "normaux". Il m'a beaucoup plus. Et rien que pour faire ma pub, j'en ai fait une analyse plus complète sur mon blog, que vous pouvez lire ici:

http://leslecturesdecachou.over-blog.com/article-23093835.html

(hihihi, comme j'en profite! tongue )
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdecachou.over-blog.com
Axoo
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Sam 11 Oct 2008 - 15:36

Je me permets de remonter le topic.

Je me suis décidée à acheter ce livre en parcourant le blog d'Emjy. Et je n'ai pas été déçue. Ian McEwan a un style remarquable (je précise que j'ai lu le livre en VO), que j'avais déjà senti dans Expiation avec la traduction mais évidemment plus flagrant en anglais. Il sait très bien analyser la nature humaine et résumer en une phrase des sentiments complexes, paradoxaux. De plus, son rythme est superbement élaboré entre réminiscence et présent.
Outre ces quelques considérations stylistiques qui peuvent le caractériser, l'histoire est bien pensée et bien menée. J'ai tout à fait réussi à me mettre à la place d'Eward et Florence, parce que McEwan sait parfaitement décrire leurs peurs et leurs envies. Et ce malgré qu'ils soient tout les deux poussés par de forces différentes. Ils sont avant tout victimes de l'éducation de leur temps et prisonnier d'un silence encombrant qui a du provoquer pas mal de ravages. On a du mal à imaginer ça dans notre société aujourd'hui, dans d'autres parties du monde ça doit malheureusement toujours être d'actualité…
J'ai été incapable de poser le livre, d'autant plus qu'il n'est pas très long. C'est très intense et les personnages sont traités avec qualité. J'ai été aussi très touchée par la mère d'Edward, bien qu'elle n'apparaisse que dans les souvenirs.

C'est seulement mon deuxième McEwan mais j'ai très envie de rattraper mon retard. il me semble qu'on a affaire à un écrivain majeur de ce début de siècle. Comme Cachou, je l'ai parfois trouvé cru mais bizarrement pas trop dérangeant, dans le sens où il faut bien parler de ce qui existe et que je suis contre l'idée de poser des voiles à tout bout de champ sur ces choses jugées trop intimes. Vraiment sous le charme, je le conseille aux membres de l'auberge qui ont aimé Expiation ou qui souhaitent simplement découvrir cet auteur. study
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53058
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Sam 11 Oct 2008 - 16:03

Je viens de l'acheter, je ne lis pas vos posts, je les lirai quand j'aurai fini le livre !!
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 7 Déc 2008 - 22:34

On m'a offert ce livre pour mon anniversaire. J'espère que j'aurai le temps de le lire très bientôt. J'ai beaucoup aimé Expiation, je pense que ça ne peut que me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mar 6 Jan 2009 - 11:26

J'ai fini On Chesil Beach ( again Cat !) et je suis encore sous le charme. J'aime décidemment énormément le style de McEwan, qui m'avait déjà époustouflé avec Atonement.
Dans On Chesil Beach, il décrit à merveille les sentiments et les craintes de ces deux jeunes amoureux, qui ne savent pas comment les affronter, comment s'y prendre pour vivre les expériences vécues par les autres couples, comment grandir ensemble vers une vie de couple adulte, comment dépasser leurs angoisses à deux... Je pense que l'histoire est assez révélatrice de ce qu'il a pu se passer bien souvent dans la "vraie vie".
McEwan s'est attaqué à un thème intime, qu'il a traité avec perfection, douceur, tendresse et fermeté à la fois.
Alors, pour conclure je cite Axoo :
Axoo a écrit:

C'est seulement mon deuxième McEwan mais j'ai très envie de rattraper mon retard. il me semble qu'on a affaire à un écrivain majeur de ce début de siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Resmiranda
Faithful Heart


Nombre de messages : 3896
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 11 Jan 2009 - 15:53

J'ai terminé ce livre il y a a peine 5 minutes, je vous livre donc mon avis à chaud.

Je l'ai trouvé splendide. L'écriture est simple mais décrit à merveille les doutes, les peurs et les aspirations de Florence et d'Edward, les deux personnages principaux. Un sujet pourtant pas évident qui peut tourner soit au vulgaire soit au cliché. Et pourtant non, tout est écrit avec sensibilité et sensualité et même si comme pour Atonement la "scène d'amour" est presque "anatomique" voir crue on la lit en comprenant aussi bien le jeune homme que la jeune femme sans jamais être choqué.

A aucun instant, je n'ai su prendre parti pour l'un ou pour l'autre. Leurs sentiments sont magnifiquement décrits, on peut imaginer la honte, la colère, le dégout, la tristesse mais aussi l'espoir et l'amour de ces deux personnages sans jamais les juger.
Le désastre et les regrets engendrés par les non-dits, la peur et les incompréhensions de l'autre sont vraiment poignants. Deux destins gachés par une époque, par la lourdeur des conventions, la peur d'aborder ce sujet tabou et l'aveuglement face aux désirs et aux attentes de l'autre qu'on croit en harmonie avec les siens et qui finalement ne le sont pas tant que ça.

Un livre qui m'a beaucoup touché et que je recommande.
Revenir en haut Aller en bas
http://mysideofthestory.hautetfort.com
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53058
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 11 Jan 2009 - 17:28

Tu m'as donné envie, il y a longtemps qu'il m'attend, je le meets sur le desus de ma PAL, ce sera le prochain ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 11 Jan 2009 - 17:32

Je ne peux que plussoyer Vas-y Clinchamps, fonce !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53058
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Jeu 15 Jan 2009 - 17:49

Alors voilà, je l'ai lu et je l'ai autant aimé que "Expiation".
Autant par ce que j'y ai retrouvé cette étude de caractère si claire, vive, nette qui fait que l'on est dans la peau de chacun des deux personnages, on partage leurs angoisses, leurs sentiments.
On les comprends parfaitement. l'auteur nous fait complètement partager l'inquiétude de ces deux personnes qui, à la veille de la révolution sexuelle de 68, ne connaissent rien à leur corps, et se trouvent au seuil de l'expérience la plus forte qui soit : leur nuit de noce.
Le personnage de Florence me fascine, j'ai connu bien des filles que l'idée de l'amour physique terrorisait et dégoûtait : l'ignorance, le tabou, la honte toujours attachée à tout ce qui touchait au domaine du sexe, mais le jour où elles aimaient, elle franchissaient le pas, plus ou moins bien, mais la réaction générale c'était "c'est tout ???". Alors que Florence met une frontière complètement étanche entre l' amour intellectualisé et son expression physique,
Spoiler:
 
Et je crois que tout vient de ce fameux petit livre où tout est décrit d'une façon si crue, en termes anatomiques, et aux images affreuses qu'il peut susciter. Si Elle avait parlé avec ses camarades (on le faisait, au retour des week-end où on avait rencontré l'amoureux, on ne savait rien, mais on en parlait, on essayait d'imaginer) mais Florence est seule avec ce terrible petit livre, et cela devient infranchissable.
Quant à Edward, la frustration sexuelle qu'il s'inflige le rend aveugle et totalement incapable de comprendre ce que ressent sa femme.
Car ils sont aussi démunis l'un que l'autre mais aucun des deux ne le dit à l'autre, chacun croit qu'il est seul dans son angoisse.
Nous les voyons comme sous un microscope, nous savons ce qu'ils devraient faire, ce qu'ils devraient dire
Spoiler:
 
Car c'est quand même un cas extrême :
Spoiler:
 
et on se demande comment elle s'est laissée embarquer dans ce mariage.
On ne sait pas grand chose d'elle par la suite, car l'auteur esquisse seulement la vie d'Edward dans les dernières lignes,
Spoiler:
 
Spoiler:
 
C'est un récit maîtrisé de bout en bout, une démonstration presque sociologique. Les nombreux retours en arrière expliquent les différences culturelles des deux personnages, qui ne semblent pourtant jamais les gêner,
Spoiler:
 
Encore une fois Ian McEwan démontre l'impact que peut avoir une seule journée sur toute une existence, cette impression de "si seulement", ce qui semble être un fil conducteur de son œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Resmiranda
Faithful Heart


Nombre de messages : 3896
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Jeu 15 Jan 2009 - 17:56

clinchamps a écrit:

... On ne sait pas grand chose d'elle par la suite, car l'auteur esquisse seulement la vie d'Edward dans les dernières lignes.

J'avais trouvé ça un peu dommage de ne pas avoir plus de détails sur le destin de Florence alors que nous avions les grandes lignes de celui d'Edward.
Revenir en haut Aller en bas
http://mysideofthestory.hautetfort.com
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53058
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Jeu 15 Jan 2009 - 18:02

oui, moi aussi. Bien sûr elle réussit dans sa musique, mais rencontre-t-elle quelqu'un ? Franchit-elle un jour ce terrible obstacle ? J'aurais aimé savoir qu'elle n'était pas restée toute sa vie privée de ce qui en est quand même une part importante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 15 Fév 2009 - 11:08

J'ai lu On Chesil beach et je suis sous le charme ! Very Happy

Le style de McEwan m'a vraiment impressionné, en quelques mots, il arrive à exprimer parfaitement des sentiments complexes. Je me suis trouvée transportées aussi bien dans cette chambre d'hôtel que dans les souvenirs des deux personnages.

En refermant ce livre, j'ai à la fois ressenti une impression de gâchi, de "if only", un peu comme pour Atonement d'ailleurs, et surtout, l'envie de lire d'autres romans de McEwan. (Et ma PAL qui monte, qui monte, qui monte...)
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Sam 3 Oct 2009 - 20:20

de poster mon avis, alors que ça va faire un moment que j'ai fini le roman.

Eh bien dans l'ensemble j'ai trouvé ça très très spécial... En parlant action il ne se passe strictement rien mais on en apprend évidemment plus sur les personnages dans les flash-back.

Dans la description des faits et gestes des deux héros, j'ai retrouvé le style de McEwan (il utilise des termes toujours très "scientifiques" lors des scènes d'amour), enfin je n'ai lu que Atonement mais ça m'a bien refait penser à la scène de bibliothèque de Robbie et Cecilia.

Dans l'ensemble je crois que j'ai été trop dérangée par l'atmosphère du livre pour l'avoir apprécié. Mais je n'ai pas non plus détesté !!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Lun 23 Nov 2009 - 14:20

Je remonte le topic pour vous donner une petite info. Le roman sera disponible en poche chez Folio dès le 21 janvier
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 38
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 9 Déc 2009 - 13:13

J'ai terminé hier soir la gorge serrée. Clinchamps a parfaitement su mettre des mots sur les émotions que j'ai ressenties à cette lecture.
L'impression d'un immense gâchi, l'envie de secouer chacun des deux personnages en leur disant : bon sang mais pourquoi tu ne dis pas ce que tu éprouves!!! On devine les carcans de l'époque et les souffrances qu'elles ont entraîné. On devine aussi que Florence est une victime de ses parents, de la sécheresse de sa mère et de sa relation trouble avec son père.
Spoiler:
 
Et c'est d'ailleurs pour ça que, même si Florence partage la responsabilité du fiasco de cette nuit de noces, j'en veux surtout à Edward de s'être montré si inflexible par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 32
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mar 15 Juin 2010 - 17:14

Je viens de voir qu'une adaptation pourrait bientôt voir le jour avec Sam Mendes pour réalisateur et Carey Mulligan pour le rôle principale.

Source : http://www.comingsoon.net/news/movienews.php?id=66777

Ca ne m'étonne franchement pas !! Je trouvais que Revolutionary Road avait quelques similitudes avec le roman de Ian McEwan !
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23875
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mar 15 Juin 2010 - 22:28

Merci pour cette info, Kary!

Le roman est toujours sur ma PAL et là tu viens de booster mon envie de lecture, qui était déjà grande!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 8 Sep 2010 - 14:50

En parcourant la film de Carey Mulligan j'ai vu ce projet en cours et je venais l'annoncer mais c'est déjà fait apparemment Razz

J'ai hâte de lire ce roman du coup cheers
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5650
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Mer 8 Sep 2010 - 15:36

Bonne idée d'avoir remonté le topic, je n'avais pas vu l'info Very Happy C'est hyper alléchant, j'ai adoré le livre en plus !!
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 33
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 7 Nov 2010 - 20:24

Je suis tombée sur un autre article au sujet de l'adaptation, le voilà : http://www.celebrity-mania.com/news/view/00014150.html
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: On Chesil Beach   Dim 7 Nov 2010 - 20:45

Merci de l'article Camille! j'avais complètement oublié cette adaptation, il faut que je me décide à lire ce livre Exclamation

J'ai lu aussi les autres articles relatifs à Carey Mulligan sur ce site, elle devient une des mes actrices préférées, je la trouve géniale sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On Chesil Beach   

Revenir en haut Aller en bas
 
On Chesil Beach
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» On Chesil Beach d'Ian McEwan
» On Chesil Beach, l'adaptation du roman d'Ian McEwan, avec Saoirse Ronan
» plage juno beach wn31 au 1/72
» Newport Beach
» invitation à participer au tournois de Beach Impro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Ian McEwan-
Sauter vers: