Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Littérature canadienne francophone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Sam 30 Aoû 2008 - 19:53

En effet lol! . J'ai donc déplacé le message de Frankie626 dans ce topic, puisqu'on y avait parlé de Marguerite Volant dans les premières pages Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Jeu 4 Sep 2008 - 10:42

Je continue à donner mes avis sur mes lectures de l'été et j'entre pour la première fois dans ce topic grâce à la trilogie du Goût du Bonheur (Gabrielle, Adélaïde, Florent)de Marie Laberge, que Fée Clochette a lu également je crois Very Happy. C'est un cousin de mon père qui l'a prêté à ma mère, qui l'a offert à ma tante qui me l'a prêté ainsi qu'à mes soeurs... autant dire que ces romans sont devenus une histoire de famille Razz!

Ce qui tombe bien puisque c'est une histoire de famille, qui débute dans les année 30 au Québec pour finir vers 1965 si ma mémoire est bonne. Ce qui fait qu'à travers les histoires personnelles des (nombreux) protagonistes, se déroule le tableau d'une société en mouvement, en particulier en ce qui concerne la place de la femme, mais également de la place donnée à la religion, etc. Ainsi qu'une vision de la Seconde Guerre Mondiale, vue depuis l'autre côté de l'Atlantique.

Globalement j'ai adoré et je l'ai dévoré, comme je n'avais pas dévoré un livre en français depuis longtemps. Le style, sans être grandiose, est très fluide, et en tant que française, je trouvais aux espressions québequoises un charme tout particulier (mes soeurs et moi utilisons parfois le verbe « placoter » à présent Razz). J'ai été assez surprise par les nombreux emplois de mots anglais tels quels, convaincue que j'étais qu'à l'inverse le québecquois bannissait les angliscismes; ça fait drôle de lire « où en est ta business » mais on s'y fait Razz.

Il serait extrèmement complexe de résumer tout ça, car énormément d'histoires, petites et grandes se croisent et que les liens qui lient les personnages sont... mouvants et assez complexes parfois.
Je reprocherais tout de même au roman un certain manque de crédibilité au bout d'un moment. Le premier tome est le moins « farfelu », mais par la suite, c'est parfois un peu « trop » tordu et surréaliste de par le nombre de choses extraordinaires et pas des plus gaies...) qui tombent sur le nez des membres de la même famille:

Spoiler:
 

Ma soeur a même dit qu'au bout d'un moment "ça faisait un peu « Plus Belle la Vie » par écrit", au niveau du scénario Rolling Eyes. J'avoue avoir un peu décroché sur la fin du 3eme tome:

Spoiler:
 



Cela dit, je vous conseille fortement la lecture de cette trilogie pour en juger par vous même et voyager au Québec en compagnie de Gabrielle, Adélaïde et Florent!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7168
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Jeu 4 Sep 2008 - 11:11

Je viens de finir le premier tome, et je vais courir à la médiathèque pour essayer d'avoir la suite ! J'ai bien accroché moi aussi, tout en trouvant que le personnage de Gabrielle était un peu trop "parfait" ... Mais ça fait partie du charme de l'histoire. J'ai surtout hâte de savoir ce qu'il advient d'Adélaïde et de Florent, et je me suis bien gardée de lire tes spoilers, malgré l'envie qui me démangeait !
Et moi aussi je dis placotage à présent ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Halcombe
Wandering White Soul


Nombre de messages : 3837
Age : 66
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 9 Sep 2008 - 11:51

J'ai achevé hier soir la lecture d' " Un Ange Cornu avec des Ailes de Tôle " ( je sais maintenant d'où vient ce drôle de titre ! ) de Michel Tremblay, et je l'ai littéralement dévoré. J'ai beaucoup aimé cette histoire de la relation de l'auteur (et des autres membres de sa famille ) avec les livres et la lecture - depuis sa toute petite enfance jusqu'à ses débuts dans l'écriture -. Quelle saveur, en particulier , dans les échanges " littéraires "avec sa mère , ses relations avec les bibliothécaires !Je m'y suis souvent reconnue dans ses réflexions ou interrogations d'enfant sur ses lectures , dans beaucoup de livres évoqués dans chaque chapitre ( l'Auberge d e l'Ange Gardien, Tintin, Les Enfants du Capitaine Grant , Grimm ,
le premier contact avec les livres des éditions Rencontre ...).
Un vrai coup de coeur !
Puis-je me permettre de demander aux " spécialistes " l'explication de quelques mots que je n'ai pas bien compris ?

- émites : y'a toujours ben des émites !
- boutes : t'es niaiseux par boutes
- frette : l'eau frette
- balloney : j'adorais les tranches de balloney
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 9 Sep 2008 - 12:29

Miss Halcombe, je suis heureuse que tu aies apprécié de concentré de petits bonheurs (je ne relis jamais les livres mais, celui-là, je le garde précieusement pour une relecture en cas de période de blues I love you ).

Ce qui en fait un livre attachant I love you , c'est qu'à mon avis, il est transgénérationnel. Je pense que Michel Tremblay rappelle à tous ses lecteurs, quel que soit leur âge, le jeune lecteur qu'ils ont été.

En ce qui concerne l'eau frette, j'avais compris que cela voulait dire eau froide scratch mais peut-être me suis-je trompée ...

Je laisse les spécialistes te répondre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Miss Halcombe
Wandering White Soul


Nombre de messages : 3837
Age : 66
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 9 Sep 2008 - 14:34

Ah, oui, je n'y avait pas pensé : eau frette = eau froide Surprised

Je suis de ton avis pour le côté transgénérationnel . Tout lecteur passionné peut se retrouver dans les anecdotes de Michel Tremblay.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 9 Sep 2008 - 21:35

Tiens, je viens de démarrer la lecture de ce livre (M. Tremblay, je précise), sur vos conseils, et pour le moment je suis assez emballée. Je reviendrai donc... Wink Ton avis m'incite à hâter le pas Miss Halcombe.

En voyant la liste d'auteurs québécois recommandés quelques posts plus hauts et dans le topic en général, je sens que je vais avoir de quoi occuper mes longues soirées d'hiver. Chic ! Very Happy

En attendant la réponse d'une spécialiste, voici un lien qui peut être utile pour certains mots ou expressions...Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Anne Elliot
Sailor's Faithful Love


Nombre de messages : 1901
Age : 23
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 9 Sep 2008 - 23:04

cheers Je suis vraiment contente de voir que de nombreux membres ont apprécié leurs lectures québécoises. En plus ça m'amuse toujours autant de découvrir que certains mots que je n'aurais pas soupçonné d'être des québécismes le sont en réalité, et vice versa Very Happy

Miss Halcombe a écrit:

Puis-je me permettre de demander aux " spécialistes " l'explication de quelques mots que je n'ai pas bien compris ?

- émites : y'a toujours ben des émites !
- boutes : t'es niaiseux par boutes
- frette : l'eau frette
- balloney : j'adorais les tranches de balloney

- émites : scratch ??? Là je ne sais vraiment pas. Peut-être une contraction de limites?
- boutes : l'expression par boutes veut dire parfois ou par moments. On utilise aussi des fois, je ne sais pas si ça se dit en France. Ex : "T'es niaiseux des fois!"
- frette : Je confirme ce que Serendipity a dit, c'est simplement un synonyme de froid.
- balloney : Saucisses de Bologne. Le mot vient du terme populaire anglais.

Si quelqu'un d'autre a besoin d'aide pour comprendre toutes les nuances de la langue québécoise, n'hésitez pas.


Dernière édition par Anne Elliot le Jeu 11 Sep 2008 - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lancaster
Préceptrice


Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : Where you want...
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mer 10 Sep 2008 - 1:40

Moi qui cherchait le topic depuis trop longtemps, enfin, je le retrouve !!!!!!!!! Very Happy
Je suis vraiment heureuse de pouvoir enfin cerverser avec mes confrères québécois et d'outre mer à propos des livres de ma culture Wink
En fait, je n'étais pas venue depuis un bon moment, et voilà que ej tombe comme par hasard sous la première page que je vois ^^
À travers ces dernières pages, vous m'avez charmée avec toutes vos lectures, et je ne peux qu'en être réjouis d'avance puisque, du coup, j'ai découvert d'autres auteurs qui me tardent de lire !!!!! Very Happy

Mais si ce n'est pas fait, j'aimerais vous proposer mon petit coup de coeur à moi. Coup de coeur pas très spéciale, mais une histoire qui m'accroche un sourire et qui me fait vivre 1001 émotions à chaque fois !

Nouvelle-France, d'ailleurs, un film a été créé à partir du snénario littéraire, je vous assure, on ne peut regretter une telle oeuvre !!!!>

Voilà un petit résumé ^^ : au milieu du XVIIIe siècle, la France abandonne peu à peu le Canada. La cité québécoise commence alors à se fonder telle une nation. Mais, si les faits historiques restent, il y a une toute autre histoire qui fût oublié. François un bel aventurier Français, tomba fou amoureux de la belle Marie-Loup, jeune ensorcelleuse qui, selon les dires, grâce à ses grands yeux de glace peut voir dans les ténèbres. Sorcière de surcroit, la belle possède déjà une fille adorée. Au tumulte de l'Histoire, les deux jeunes gens opposent une passion pure et débridante totalement romantique !.
Contre les complots et les traîtrises, ils vont tenter de survivre et de s'aimer jusqu'à la fin des temps ! Face à la lâcheté des hommes, seule la puissance des sentiments peut vaincre tout le reste pour préserver leur amour, malgré les autres, malgré tout.

Et en voilà un autre :

Séraphin, un homme et son péché... Ohlà, encore j'en reste bouche bée devant un tel chef-d'oeuvre ! Voici encore un livre qui a fait, grâce à son scénario charmant, un magnifique film, mais aussi une superbe série d'antan appelée «Les belles histoires des pays d'en-haut», chose certaine, vous ne serez pas deçus, du moins, je l'espère ^^

Et juste pour vous, mon petit résumé : Ste-Adèle, 1890. Donalda et Alexis sont amoureux et tout va pour le mieux. La belle est aux anges tandis que le beau Alexis ne demande pas mieux que les beaux de sa magnifique Donalda, son amour et sa vie. Malheureusement, leur été se termine. Leur saison de passion interminable doit se terminer par le départ de l'amant de la jeune demoiselle. Bûcherons dans les chantiers, le pauvre bougre n'a d'autre choix que de s'élancer vers son travail, non pas par choix, mais par obligation. Toutefois, avant le départ de ce dernier, nos deux tourteraux se promettent de s'épouser au printemps suivant, lors de leurs retrouvailles. Cependant la fatalité frappe la famille Laloge. Le père de Donalda se retrouve au bord de la faillite. La corde au cou, il ne sait comment réagir à cette dévastante nouvelle... Séraphin, le maire du village propose donc une étrange solution au pauvre marchand général : en échange de son aide, il demande la main de Donalda. Certes... Malgré son bon sens... Le père Laloge accepta la demande que lui faisait celui qu'il considérait comme un sauveur. Néanmoins, ce que tous ignoraient, était un mal, un mal qui ne rongeait pas seulement Donalda qui se voyait abandonner son amour, mais celui d'un homme rongé par le péché. Un péché mortel qui lui mordait l'âme, le coeur, mais aussi, la vie...


Et up, voilà ma petite critique littéraire, si vous voulez amples informations à propos de ces deux livres, faites-moi un petit signe, je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7168
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mer 10 Sep 2008 - 9:40

Tu nous mets l'eau à la bouche, Miss Lancaster ! sunny

Mais tu as oublié de nous dire le nom de l'auteur... Bon je vais aller voir l'ami Google ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Halcombe
Wandering White Soul


Nombre de messages : 3837
Age : 66
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mer 10 Sep 2008 - 11:57

Merci, MissAcacia, pour le lien vers les dictionnaires du français du Canada-Québec-Acadie . Je l'ai enregistré dans mes marque-pages, cela va certainement me servir, car je vais continuer l'exploratrion de la littérature canadienne francophone ! J'y ai trouvé une explication du mot " émites " : " il est fort y a pas d'émites = il est fort sans limites .

Merci aussi à toi Anne Elliot pour ton aide et les explications de mots. Je ne manquerai pas de faire de nouveau appel à toi en cas de besoin !

Miss Lancaster, tu nous tentes bien, avec ces résumés !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lancaster
Préceptrice


Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : Where you want...
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mer 10 Sep 2008 - 22:46

Ohlàlà, où ai-je la tête !!! Razz

Donc, pour me faire excuser, voici donc les noms des ces auteurs qui nous m'ont fait rêver, et j'espère qu'ils en feront de même avec vous ^^

Nouvelle-France est par le subblimissime Jean-Claude Germain Wink
En plus du nom, je me fais excuser par un petit lien qui vous fera découvrir la chanson thème de ce petit bout d'histoire à croquer !
http://www.youtube.com/watch?v=p9lLfgk88OI
Interprétée par Céline Dion, nous avons déjà d'excellent atout pour un film de ce genre Razz Donc, en arrière-plan, vous pouvez déjà avoir une petite idée de la bientte cinématographique de nos personnages principaux ^^
Enjoy My Nouvelle-France Wink

Et ensuite... pour notre petit Séraphin, et bien son auteur n'est nul autre que Claude-Henri Grignon. un homme merveilleux qui a un sens particulier des mots !
Et si je vous ai laissé une petite musique du film de Nouvelle-France, je laisse de petites traces musicales :
http://www.youtube.com/watch?v=b8Cida78UXM
Isabelle Boulay, au son de sa mélodieuse voix, nous offre la trame sonore officielle du film qui m'émeut à tout coup Wink

J'espère vous avoir tenté un peu plus avec ces petits bijoux de musique Wink
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 23 Sep 2008 - 11:02

Je suis en plein tri pré-déménagement et je viens de retrouver des citations que j'avais relevées dans du Mercure sous la langue et un échange avec un ami prêtre à propos d'un des passages (bon, évidemment, c'est catho comme débat, je vous préviens, mais je crois que ça peut être intéressant quand même). Je vous poste tout ça :





Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7168
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 23 Sep 2008 - 17:36

Merci Cécilou. J'aime beaucoup la première poésie. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7168
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Dim 28 Sep 2008 - 17:56

Je viens de finir "la tournée d'automne" de Jacques Poulin, après avoir lu "Volkswagen blues". J'ai découvert cet auteur que j'aime décidément beaucoup. Un style très simple, des rencontres, des chats, des livres ... Tout est décrit par petites touches, à la fin on a le tableau dans son entier. Les personnages ne semblent plus de fiction, mais des amis que l'on pourrait croiser au détour d'un chemin. Moi qui me félicitais de bénéficier d'une belle médiathèque, je regretterais presque de ne pas vivre dans un trou perdu de Gaspésie pour attendre l'arrivée du bibliobus et de son chauffeur ...
Bref vous avez compris, je suis sous le charme, et heureusement ma belle médiathèque (pardon, pardon ...) a encore plusieurs livres de Jacques Poulin, donc j'ai encore quelques bonheurs de lecture en perspective. Le prochain sur ma liste : "Chat sauvage" sunny
Revenir en haut Aller en bas
lesezeichen
Riche célibataire


Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Dim 28 Sep 2008 - 18:17

Je suis contente que tu aies aimé comme j'ai dit quelque part plus haut (plus facile de se retrouver dans ce fil Wink ) ses livres me procurent un bien-être presque physique.

A un moment donné j'avais décidé de faire une pause en ce qui le concerne puisqu'ils finissent par se ressembler un peu, mais ton post me donne envie de me relancer. On dit beaucoup de bien de Les Yeux Bleux de Mistassini mais celui-ci n'est pas encore sorti en poche il semble Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Dim 5 Oct 2008 - 21:46

J'ai terminé Le souffle de l'harmattan de Sylvain Trudel.
J'avais adooooooooré Du mercure sous la langue alors je plaçais sans doute la barre un peu haut... donc, j'ai été un peu déçue. Cela dit, chaque phrase du livre est un poème et Trudel manie la langue d'une façon incomparable. Et c'est toujours un délice de lire du québécois Wink J'ai développé une espèce de fascination pour la comparaison du français de France et du français canadien - sujet e la partie recherche de mon rapport de stage - : ceci explique cela... lol!

Anne Elliot a écrit:
Juste histoire de vous mettre l'eau à la bouche encore plus, je cite un petit poème de Gustave Désuet, poète fictif que les protagonistes idolâtrent (et avec raison!)
[/quote]
Et moi qui allais me mettre à faire des recherches sur ce fabuleux poète !!

Pour finir, 2 petites citations pour vous mettre en appétit (c'est ma contribution au lobbying) :
Citation :
si on se sent pas voulu, on est une île si petite qu'on n'est sur aucune carte
Citation :
Les sentiments font mal comme des poignards de feu parce que les sentiments ont le pouvoir d'éventrer le coeur à travers la chair et les os, ils percent comme une poupée l'homme le plus enfermé dans sa cuirasse des derniers retranchements.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Elliot
Sailor's Faithful Love


Nombre de messages : 1901
Age : 23
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Lun 6 Oct 2008 - 0:06

Chouette, ça me fait plaisir de voir que vous avez bien aimé vos lectures, Cécilou et Rosalinde. Very Happy

De mon côté j'ai enfin commencé La Détresse et l'Enchantement et pour l'instant j'aime énormément. C'est un récit plutôt doux-amer, mais pour une raison inexplicable, ça me rend vraiment heureuse de lire cette autobiographie. C'est d'autant plus intéressant que je remarque beaucoup de points communs entre l'univers de Bonheur D'occasion et la vraie vie de Gabrielle Roy.

Merci beaucoup Lesezeichen et Serendipity de m'avoir donné envie de lire ce livre

Soit dit en passant, j'aime beaucoup ton nouvel avatar Lesezeichen C'est tiré de Foyle's War? scratch
Revenir en haut Aller en bas
lesezeichen
Riche célibataire


Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Lun 6 Oct 2008 - 8:16

Anne Elliot a écrit:
Soit dit en passant, j'aime beaucoup ton nouvel avatar Lesezeichen C'est tiré de Foyle's War? scratch
Ben oui Embarassed

Sinon, bonne lecture pour La Détresse et l'Enchantement. cheers

J'espère, non je suis sûre, que tu aimeras. Et je suis d'accord avec toi: sa vie n'est pas toujours facile, mais grâce à son énorme courage (partir toute seule en Europe à cette époque là, c'est pas rien) et son amour de la vie presque invincible ce livre dégage un grand optimisme et moi aussi, ça ma rendue "vraiment heureuse". Wink
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Lun 6 Oct 2008 - 13:45

De mon côté, D et E m'a donné envie de lire une biographie de Gabrielle Roy (j'aimerais en savoir plus sur sa relation avec son mari). J'ai vu, à la librairie québécoise de Paris, qu'il en existait une qui fait référence ...
Mais ce n'est pas pour tout de suite ....
Revenir en haut Aller en bas
Anne Elliot
Sailor's Faithful Love


Nombre de messages : 1901
Age : 23
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 7 Oct 2008 - 0:14

lesezeichen a écrit:
Anne Elliot a écrit:
Soit dit en passant, j'aime beaucoup ton nouvel avatar Lesezeichen C'est tiré de Foyle's War? scratch
Ben oui Embarassed

Je suis désolée si mon smiley prêtait à confusion, c'était juste pour dire que je n'était plus sûre du titre de l'émission, je n'avais aucune intention de critiquer tes goûts ou quoi que ce soit. silent (Au contraire, ça semble très bon mais ça passe trop tard le soir pour que je puisse le regarder... No)

Sinon, pour ma lecture j'aime toujours autant et, à ma grande surprise, j'avance très vite même si le livre est volumineux. En fait, le seul défaut que je lui trouve pour l'instant c'est d'être un peu lourd à trimbaler dans mon sac à main lol!

@ Serendipity: Dans le futur, je serais bien tentée d'en lire plus sur la vie de G.Roy moi aussi. De quelle biographie s'agit-il?
Revenir en haut Aller en bas
lesezeichen
Riche célibataire


Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 7 Oct 2008 - 0:31

Anne Elliot a écrit:
je n'avais aucune intention de critiquer tes goûts ou quoi que ce soit.

Rhoooo moi ce n'était pas du tout ça ce que je voulais exprimer par mon smiley à moi, t'inquiète, je ne l'avais pas du tout pris comme ça lol! Et oui, c'est super, Foyle's war! cheers

Et sinon, moi aussi ça m'intéresse, cette histoire de biographie

serendipity a écrit:
Mais ce n'est pas pour tout de suite ....

Ah, dommage! Razz
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 7 Oct 2008 - 16:49

Anne Elliot a écrit:
@ Serendipity: Dans le futur, je serais bien tentée d'en lire plus sur la vie de G.Roy moi aussi. De quelle biographie s'agit-il?

Je n'ai plus les références en tête, mais je les indiquerai ici d'ici une quinzaine (il faut d'abord que je retourne à la librairie québécoise Very Happy )

PS : Anne Elliott, tu n'as pas la version boréale poche de la Détresse et l'Enchantement ? c'est la version que j'avais achetée (après avoir tenté l'énorme édition qui était dispo à la bibliothèque municipale de mon quartier et qui pesait un âne mort !!)

C'est vrai que ce livre se lit très vite, on est pris par le charme ... je vous ai dit que j'avais lu la suite ? (je crois que oui ...)
Edit : ça y est, je radote, j'en ai parlé en pages 4 et 5 silent
Revenir en haut Aller en bas
Anne Elliot
Sailor's Faithful Love


Nombre de messages : 1901
Age : 23
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mar 7 Oct 2008 - 23:23

Si, c'est bien l'édition poche de Boréal que j'ai, mais c'est quand même légèrement lourd. D'accord, c'est peut-être juste moi qui chiale pour rien parce que j'ai peur de briser une autre sacoche à force de mettre trop de trucs dedans. Rolling Eyes Laughing

En passant, j'avais aussi vu dans une bibliothèque la correspondance de G.Roy et son mari. Je ne sais pas si ce livre est disponible en France, mais si tu peux le trouver ça m'a l'air très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Mer 8 Oct 2008 - 0:06

Bon, juste pour dire que j'ai beaucoup aimé "un ange cornu avec des ailes de tôle" de Michel Tremblay. Je pense que beaucoup de grands lecteurs s'y retrouvent. L'ambiance est très savoureuse et le personnage de la mère particulièrement attachant et intéressant. J'ai eu envie de lire tous les romans qui marquent ses chapitres et de relire ceux que j'avais déjà lus en me disant, y avais-je vu ce qu'il décrit ? Et je me surprend à employer certaines expressions bien senties (j'aime beaucoup le mot "niaiseux").
Dès que mon compte en banque aura dépassé le point d'inflexion de ma pile de livre en souffrance, j'irai visiter le "petit" rayon de littérature québécoise de ma librairie favorite. Dès que... [soupir]

Merci pour ce conseil de lecture, je note les autres... enfin certains parce que la matière est beaucoup trop abondante pour mon faible temps disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Littérature canadienne francophone   Aujourd'hui à 5:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Littérature canadienne francophone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alice Munro canadienne, prix Nobel de littérature 2013
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.
» Littérature hispanophone
» Littérature Castlevania par SAS : collection de couvertures!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: