Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Agnès Grey

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Tiadeets
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2181
Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Dim 24 Juin - 10:18

J'ai écrit mon avis sur le livre pour mon blog, mais il ne sera pas publié avant jeudi prochain, je le poste ici en avance (parce que j'ai le temps Razz)

Citation :
On est encore en juin pour quelques jours et donc on est encore dans le mois anglais, mais c'est aussi le début de l'été victorien sur le forum The Inn at Lambton, une parfaite excuse pour aller faire un tour du côté de ma sœur Brontë préférée, certes je n'ai pas lu de livre d'Emily, mais j'aime bien Anne et j'avais beaucoup aimé The Tenant of Wildfell Hall. Toujours est-il que ma bibliothèque de quartier a acheté toutes les éditions collector des Brontë chez Archipoche et c'est ma foi plutôt très joli.
Je vais être honnête et je n'étais pas partie pour apprécier le livre tant que ça en le commençant. En ce moment, j'ai envie d'histoires qui finissent bien avec des personnages et des aventures choupinettes. Et cette histoire commence à peu près à l'opposé de ceci. Ce roman est quasi autobiographique et Anne Brontë n'a pas eu une vie facile. Le prologue de cette édition nous présente sa vie et j'ai trouvé ce court prologue intéressant pour replacer l'histoire dans son contexte. Tout comme Agnès, Anne fut gouvernant dans des familles assez tyranniques où elle ne fut pas heureuse, mais cette histoire ajoute une touche d'espoir pour le futur.
Après que sa famille a perdu toutes ses économies, Agnès décide de devenir gouvernante pour obtenir un petit pécule et pouvoir aider sa famille. Elle s'installe dans la famille Bloomfield pour s'occuper des enfants de la famille, de petits vauriens pourris gâté.e.s qui aiment (en suivant aussi l'exemple de leurs parents) martyriser tout le monde, de leur gouvernante aux petits oiseaux (que Tom, l'aîné, s'amuse à torturer de plusieurs manières toutes aussi cruelles). Elle finit par partir et s'installer ensuite chez les Murray, où, bien qu'elle ne soit pas forcément heureuse, elle est quelque peu mieux traitée que chez les Bloomfield (c'est désagréable et blessant, mais ce n'est plus de la torture). Le récit est écrit comme un récit autobiographique, comme si Agnès elle-même nous contait sa vie en choisissant les moments es plus adaptés. Elle passe parfois rapidement sur des mois entiers et passe un chapitre à décrire une scène en particulier. Mais au lieu d’être un problème, cela rend le récit plus facile à lire (il faut dire qu'elle choisit bien ses moments.
J'ai eu du mal avec la première partie, mais une fois chez les Murray, je me suis prise au jeu, et puis le dernier tiers qui voit l'introduction de M. Weston est un plaisir pour la romantique que je suis. Ce livre est écrit comme un journal intime, les portraits faits des personnages sont très vivants et on se croirait dans les lieux décrits.
Le seul bémol que je pourrais faire est la passivité du personnage. Agnès souffre d'une timidité maladive qui est dû autant à sa position dans l'échiquier des maisonnées où elle est enseigne (étant moins que les châtelains et plus que le personnel de maison) qu'à son éducation dans cette période victorienne (où les femmes n'avaient pas mot à dire (quel contraste avec Faith de l'île aux mensonges). Je comprends le choix d'Anne pour ce personnage et il est difficile de s'affirmer lorsque l'on est dans une position de faiblesse où l'on doit laisser passer ce que l'on nous fait si l'on veut pouvoir garder son poste et son salaire, mais on a parfois envie de lui dire de se secouer.
La place de la religion est très importante dans ce livre, Agnès, tout comme Anne, est fille de révérend et très croyante elle-même. Étant moi-même croyante, je trouve ça assez agréable d'avoir des personnages croyants et non seulement qui viennent de milieux croyants, mais qui s'en sont détachés. Il est toujours intéressant d'avoir des personnages croyants pour qui la religion est importante et qui soient traités sérieusement. Ici, la période d'écriture aide, mais j'aimerais avoir des livres plus récents, notamment de YA avec des héroïnes/héros croyants (de toutes religions, hein).
En résumé, ce fut une belle surprise que cette lecture d'Agnès Grès et je suis triste d'avoir lu ses deux seuls romans. Si vous n'avez pas encore découvert cette autrice qui avait une plume résolument moderne, je ne peux que vous encourager à vous procurer ses livres (et surtout persistez quelques chapitres parce qu'il est difficile de s'arrêter une fois que l'on est rentrée dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://flavors.me/tiadeets
Poiesis
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Dim 24 Juin - 12:56

Merci pour ton avis sur ce joli roman ! 

J'apprécie beaucoup Agnès Grey et, bien qu'il n'égale pas l'éblouissant The Tenant of Wildfell Hall, on passe de charmantes heures à le lire ! C'est un livre dont l'histoire peut sembler sans prétention mais qui est touchant et dans lequel on sent tous le potentiel qu'avait Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16011
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Dim 24 Juin - 16:06

Merci pour ton avis, Tia ! Je suis ravie qu'il t'ait plu, c'est en effet un magnifique roman (et M. Weston un personnage adorable  I love you )
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 36
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Mer 4 Juil - 11:15

Merci pour ton avis Tiadeets, ça me donne vraiment envie de relire ce roman ! Je l'ai lu il y a longtemps et je m'en souviens mal. J'avais éprouvé beaucoup d'empathie pour le personnage d'Agnès, qui, j'en avais l'impression, me ressemblait beaucoup (enfin au moi ado timide ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6358
Age : 48
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Mer 4 Juil - 11:21

Bonnie a écrit:
Merci pour ton avis Tiadeets, ça me donne vraiment envie de relire ce roman ! Je l'ai lu il y a longtemps et je m'en souviens mal. J'avais éprouvé beaucoup d'empathie pour le personnage d'Agnès, qui, j'en avais l'impression, me ressemblait beaucoup (enfin au moi ado timide ^^)

PAreil ! Je l'avais adoré.

Et Bonnie, j'ai un faible pour ta bannière... on se demande pourquoi ! lol
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Mellana
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Mer 1 Aoû - 17:13

Oups, j'ai lu ce livre à la suite immédiate de Jane Eyre mais je viens de me rendre compte que j'avais oublié de commenter Embarassed .

Je dois dire que c'est un très joli roman qui m'a beaucoup plu globalement.
La description de la vie de gouvernante était extrêmement intéressante et pédagogique. Je comprends mieux ce que voulait dire Jane Fairfax dans Emma lorsqu'elle parle d'état d'esclavage, ça m'a un peu rappelé le livre d'Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements. C'était vraiment une situation horrible et dégradante, je n'imagine pas vivre une expérience pareille, c'est un coup à vaciller entre burn-out et dépression  pale . Je ne pense pas que ce soit exagéré : comme ça a déjà pu être dit, ça existe parfaitement des enfants (et des familles !) aussi insupportables et manquant totalement de savoir-vivre. Et c'est normal qu'Anne Brontë ne montre que ce genre d'enfants, elle en fait un plaidoyer en faveur des gouvernantes, elle s'appuie donc sur ce qui le justifie Razz .
J'ai eu la sensation de lire une autobiographie d'Anne, ce qui explique peut-être pourquoi le personnage d'Agnes est moins dur et plus timide que ceux des autres sœurs Brontë. Elle correspond bien à ce qu'on sait d'Anne, à savoir qu'elle est plus calme et douce, mais qu'elle n'est pas pour autant faible ou molle. Comme certains connaisseurs le savent, elle avait une certaine obstination et une force tranquille. Elle n'était pas violente ou vive mais capable de beaucoup quand elle prenait une décision. Il suffit de voir sa détermination à travailler en tant que gouvernante, même après son horrible première expérience.

Pour ce qui est de la romance, je l'ai beaucoup appréciée   . M.Weston (Emma  Razz !) m'a paru un prétendant tout-à-fait intéressant, intelligent, cultivé, avec une vraie force de caractère et une droiture morale qui ne le rend pas pour autant rigide ou fade : c'est ce qu'aurait dû être Edmund Bertram dans Mansfield Park pour être plus attrayant. Certes M.Weston n'est pas un boute-en-train mais personnellement je l'ai trouvé bien agréable et je comprends que la douce et pieuse Agnes Grey ait pu être bouleversée par lui, leur union était naturelle  Razz . Le seul souci, c'est le manque de développement de liens entre les protagonistes : la romance commence très bien, mais à peine les protagonistes ont-ils le temps de se rencontrer et d'échanger quelques paroles, un début de connaissance, que miss Murray tient Agnes à l'écart. D'ailleurs quel comportement de peste a celle-ci   ! Qu'elle s'amuse à flirter avec différents hommes sans aller jusqu'au bout (le mariage), passe encore pour moi qui suis, en tant que lectrice du 21ème siècle, peu choquée par ceci (encore qu'elle joue avec les sentiments de ses prétendants), mais s'acharner à vouloir séduire le seul homme pour lequel la pauvre Agnes a montré un tant soi peu d'intérêt ! C'est très bas, d'autant plus que sa gouvernante est très bonne avec elle. J'en profite pour faire un petit aparté : j'aime beaucoup que la deuxième famille dans laquelle Agnes travaille soit désagréable, mais de manière plus nuancée (et peut-être plus courante aussi) que la première. Je trouve que ça apporte une belle nuance au récit.
Bref, j'espérais qu'après le mariage de la peste, Agnes aurait l'occasion de reprendre sa relation avec le pasteur, afin d'approfondir un peu leur histoire avant l'obstacle suivant qui ne manquerait pas de se présenter, mais hélas non : il éveille à peine l'intérêt qu'il disparaît... Mais l'idée de base de cette romance (et son aboutissement) m'a séduite. À titre personnel, j'ai aussi été séduite parce que l'image que j'avais de M.Weston était celle de l'acteur Sam Riley   . C'est l'acteur de Darcy dans P&P&Z et s'il n'est pas très beau, je lui trouve beaucoup de charme et un air sombre qui me fait   .

Un point très positif du roman : le style, je l'ai beaucoup aimé. Je l'ai trouvé bien plus digeste que celui de ses sœurs et moins grandiloquent, ce qui m'a rendu le livre très agréable à lire  Very Happy . Je le trouve plus réaliste que romantique, très sobre sans être aride. Je ne vais peut-être pas vous étonner, si vous connaissez les reproches que je fais à Elizabeth Gaskell, Emily et Charlotte Brontë, si je vous confesse qu'il m'évoque un peu celui de Jane Austen et a donc ma préférence   . J'aime beaucoup les descriptions notamment, qui ne prennent pas beaucoup de place tout en permettant de planter le décor, mais surtout les pensées d'Agnes Grey. J'aime beaucoup sa délicatesse d'esprit, elle est très croyante mais de manière retenue, sans tout ramener à la religion ou prier de façon exaltée. Elle me plaît beaucoup cette jeune fille, je l'aurais bien suivie plus longtemps  Smile , ce qui nous amène au point suivant.

Pour parler des points négatifs, je dirai que le récit était trop court à mon goût, j'ai trouvé ça vraiment dommage, d'autant que je prenais plaisir à lire la vie d'Agnes et à suivre les méandres de son esprit calme mais déterminé. Le dénouement m'a paru un peu rapide et improbable, ce qui m'a un peu gênée car le récit ici est plus réaliste et ne laisse pas place au surnaturel et à l'invraisemblable comme dans Jane Eyre. Bref, j'ai un sentiment d'inachevé à cause de la fin un peu "bâclée" du roman. Je veux dire, on attend longtemps qu'il se passe quelque chose, puis M.Weston arrive et en deux pages, Agnes nous apprend que sa mère l'adore et il la demande en mariage. Dans l'idée c'est parfait, mais j'ai l'impression d'un manque criant de romantisme (au sens commun du terme) et d'émotion lors de cette demande en mariage qu'on espère depuis si longtemps.
Ce qui m'amène au sentiment de compassion teinté de tristesse que j'éprouve pour l'auteure à la conclusion du récit (à partir du moment où le pasteur refait surface). Je ne sais pas à quel point je peux viser juste ou pas, mais ça me fait fortement l'impression d'un rêve, voire d'un fantasme, d'Anne  Neutral . Il faut dire que l'héroïne, de par son caractère, et de par son métier, fait énormément penser à elle et ceci me fait donc soupçonner qu'elle a écrit sa propre fin heureuse rêvée, pressentant peut-être qu'elle n'en connaîtrait pas (et il y avait en effet peu de chance, étant donné sa situation financière).

Pour conclure, je finirai en disant que ce roman m'a beaucoup plu, plus que les Hauts de Hurlevent en tout cas, et peut-être autant que Jane Eyre. Jane Eyre a pour lui un récit suffisamment long et construit pour satisfaire mon appétit de lectrice, mais le style est, pour moi, en faveur d'Anne. Son roman est fait d'une multitude de petites touches discrètes qui donnent un résultat très délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16011
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Jeu 2 Aoû - 16:15

Merci pour ton avis, Mellana ! Je suis ravie de voir que tu es très satisfaite de ta lecture I love you Je te rejoins concernant M. Weston, un personnage terriblement attachant par sa simplicité
Tu me donnes envie de le relire, d'ailleurs cheers
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7144
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Ven 3 Aoû - 7:13

Moi aussi je lis toujours tes longs commentaires avec grand plaisir Mellana.

Tu as bien dévoré les classiques anglais ces derniers mois !
Il ne reste plus que Wildfell Hall à lire, de Anne Brontë, je pense ...
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 36
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Ven 3 Aoû - 7:29

Merci beaucoup pour ce commentaire détaillé et constructif Very Happy Il va vraiment falloir que je le relise Rolling Eyes , je me souviens mal de Mr Weston...
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5618
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Ven 3 Aoû - 7:42

Petit Faucon a écrit:
Moi aussi je lis toujours tes longs commentaires avec grand plaisir Mellana.

absolument ! Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Ven 3 Aoû - 9:08

Rholala, merci du compliment les filles vous me faites rougir Embarassed  Razz . Si je vous donne envie de le relire alors je n'ai plus rien à désirer dans ce monde lol! .

Bonnie, M.Weston n'est pas flamboyant comme un M.Rochester mais du "peu" qu'on le voit, moralement il me plaît beaucoup, et comme la description physique me fait penser à un acteur que je trouve séduisant Razz ... Oui je rattrape mon retard en matière de classiques anglais ces derniers temps, il y a à faire Laughing et c'est exact, il n'y a qu'un seul autre livre d'Anne malheureusement Sad . Mais je dois d'abord finir les Mystères d'Udolphe et pour l'instant je traîne Neutral .
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10448
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Ven 3 Aoû - 10:31


Bonnie a écrit:
Il va vraiment falloir que je le relise  Rolling Eyes

Que je le lise tout court pour ma part, curieusement j'ai toujours fait l'impasse sur ce roman qui me tente de plus en plus.

Ton retour donne envie de s'y plonger sans plus attendre Mellana.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Lioness of Brittany
avatar

Nombre de messages : 2607
Age : 49
Localisation : Aboard the Charlotte Rhodes
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Agnès Grey   Ven 3 Aoû - 12:44

Merci de nous faire partager ton commentaire Mellana. Pour ma part, j'ai lu et fort apprécié ce roman il y a longtemps, je sais que je le relirai un jour ou l'autre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agnès Grey   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agnès Grey
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Agnès Grey
» Littérature classique
» Chabrier, Agnès / Gray, Daniel
» [Desarthe, Agnès] Dans la nuit brune
» [Michaux, Agnès] Le Témoin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: La famille Brontë :: Anne-
Sauter vers: